Didier de Radiguès rejoint l'aventure de la 80 Day Race

Le pilote belge ayant connu le plus de succès en Grands Prix moto s'associe à la 80 Day Race. D'abord en tant qu'ambassadeur… et pourquoi pas en tant que concurrent ?

Convaincu depuis longtemps par la cause environnementale, Didier de Radiguès s'est laissé séduire par le concept de ce tour du monde en 80 jours, qui s'adresse à des véhicules terrestres n'utilisant ni énergie fossile ni moteur à combustion. Un voyage constitué de huit étapes et dont le départ sera donné depuis Paris, dans un an.

"Aventure, innovation, mobilité durable, énergie renouvelable, autant de sujets qui me tiennent à cœur depuis que j’ai décidé d’arrêter de courir sur deux ou quatre roues. C’est pourquoi, un jour, j’ai décidé de faire quelque chose avec l’électrique", explique Didier de Radiguès.

"J’ai projeté d’établir un record du tour en moto électrique sur un circuit de légende et je l’ai réalisé à Spa-Francorchamps", rappelle le Belge, toujours détenteur aujourd'hui de ce record dans les Ardennes.

"Il y a six ans déjà, bien avant le développement que connaît l’électrique aujourd’hui, Didier s’intéressait à la moto électrique et établissait le record du tour sur un circuit. C’est un immense plaisir de l’entendre dire que son tour à très haute vitesse lui a procuré une expérience de pilotage à nulle autre pareille", souligne Frank Manders, cofondateur et directeur général de la 80 Day Race.

Vainqueur de quatre Grands Prix 250cc et 350cc dans les années 1980, puis auteur de deux podiums en 500cc dont il atteindra le 7e rang du championnat par deux fois, Didier de Radiguès a également couru sur quatre roues et participé notamment aux 24 Heures du Mans à cinq reprises.

Aujourd'hui retiré de la compétition, il fait entrer la Belgique dans l'aventure de la 80 Day Race, dont le premier porte-parole n'est autre qu'Hubert Auriol, fin connaisseur des courses d'aventure. Les profils des ambassadeurs sont très divers, du pilote touche-à-tout Tim Coronel à l'ancien pilote de F1 Jan Lammers, en passant par l'aventurier Albert Bosch ou encore le pionnier de l'aviation électrique Erik Lindbergh pour ne citer qu'eux.

Plus qu'un ambassadeur ?

Aujourd'hui retiré de la compétition, Didier de Radiguès consacre son temps à deux écoles de motos, une activité de conseil sur la mobilité durable auprès de l’industrie automobile et motocycliste, et son rôle de commentateur des Grands Prix MotoGP pour la télévision.

"80 Day Race partage ma passion et emmène la mobilité électrique à travers le monde. Je suis très fier d’en faire partie", souligne l'ancien pilote belge, titillé à l'idée de ne pas se contenter d'un rôle d'ambassadeur dans ce projet.

"J'adorerais participer en tant que concurrent", reconnaît-il en effet auprès de Motorsport.com. "Compte tenu du fait que j'ai un emploi du temps très chargé, avec différentes activités, je crois que je choisirai de participer en tant que 'stagiaire'. Mais j'adorerais également monter une équipe. J'espère donc trouver un excellent capitaine et prendre part à une étape avec mon propre team."

Le règlement de la 80 Day Race prévoit en effet que chaque équipage soit mené par un capitaine présent sur l'ensemble de la course. En revanche, son binôme peut changer à chaque étape, une liberté qui peut, selon les organisateurs, ouvrir la porte à des guest stars, en fonction notamment des régions du monde traversées.

 

STORM Pulse
STORM Pulse

Photo de: STORM Eindhoven

Une moto prête à s'engager

La moto est déjà solidement représentée dans les rangs de la 80 Day Race. En effet, à un an du coup d'envoi de la course, les jeunes ingénieurs de l'université technique d'Eindhoven tiennent le rythme et font avancer leur projet, lancé en septembre 2014 : prendre part à la course avec une moto électrique.

Présentée en octobre dernier, la STORM Pulse vante une autonomie de 380 km, grâce à 24 batteries générant 28,5 kWh d'énergie. La gestion de son énergie doit être éprouvée cette année lors d'un premier voyage de 26'000 km que prévoit de réaliser le team STORM Eindhoven, avant de s'aligner au départ de la 80 Day Race au printemps 2017.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Offroad
Pilotes Didier de Radigues
Type d'article Actualités
Tags storm pulse, électrique