Axel Gnos avant ses débuts en Toyota Racing Series : "Je vais donner mon maximum"

Après avoir effectué ses classes en Formule 4 en 2019, le jeune pilote suisse, âgé de 16 ans, s’apprête à aborder un challenge de taille dans la réputée série néo-zélandaise, qui débute ce week-end sur le Highlands Motorsport Park, à Cromwell.

Axel Gnos avant ses débuts en Toyota Racing Series : "Je vais donner mon maximum"

Arrivé aux antipodes le week-end dernier, Axel Gnos a pris le temps de s’acclimater au pays, au décalage horaire (12 heures), mais aussi au climat estival bien loin de la fraîcheur régnant actuellement en Europe.

"C’est compliqué en soi", a-t-il confié à Motorsport.com Suisse depuis la Nouvelle-Zélande. "Mais il faut préparer ça en amont, notamment en se calant aux bonnes heures pour dormir dans l’avion. Maintenant ça va, je suis dans le bon rythme.  Et puis il fait assez chaud, aux alentours de 27°c. C’est l’été ici, mais nous avons également eu de la pluie ces derniers jours."

Lire aussi:

Axel Gnos, Kiwi Motorsport

Axel Gnos, Kiwi Motorsport

Les averses ont en effet arrosé les essais préliminaires tenus cette semaine sur le Highlands Motorsport Park à Cromwell, dans le sud du pays, où se sont retrouvé pour la première fois tous les protagonistes de l’édition 2020 des Toyota Racing Series, le circuit de la province d’Otago s’apprêtant à accueillir le meeting d’ouverture ce week-end.

Pour Axel Gnos, ces essais ont permis de prendre ses marques au volant de la Tatuus FT-50 de F3 et son moteur Toyota, mais aussi au sein de l’équipe locale Kiwi Motorsport, dont il défendra les couleurs lors des cinq meetings de course.

"Les premiers tours ont été consacrés à me sentir à l’aise dans la voiture", poursuit-il. "J’ai un peu tourné sur une Formule 3 Renault en fin d’année dernière, et il s’agissait d’une bonne préparation à ce qui m’attend ici. Le châssis est le même, et le moteur Toyota est juste un peu plus puissant que le Renault."

"Ensuite, nous avons cherché la performance, et j’ai été satisfait de mes essais car j’ai progressé à chaque tour. Je me suis montré rapide sous la pluie, j’ai toujours été à l’aise dans ces conditions, et il me faut chercher encore quelques dixièmes sur le sec, mais cela va venir avec l’expérience."

Axel Gnos, Kiwi Motorsport

Axel Gnos, Kiwi Motorsport

Après cette répétition générale, place aux trois premières courses ce week-end sur le même Highlands Motorsport Park. Un premier round qui donnera un aperçu de la hiérarchie, et qui permettra à Axel Gnos de se fixer des objectifs plus précis.

"Pour l’instant, j’attends de voir comment se passe ce premier week-end. L’objectif est que je sois satisfait de ma performance, de continuer à progresser, et de faire du mieux que je peux au milieu de certains habitués de la série, moi qui suis un débutant. Et nous commençons d’ailleurs avec le circuit le plus difficile du calendrier, un circuit avec beaucoup de rythme, 21 virages, où l’on a pas le temps de souffler."

"A plus long terme, l’objectif est de repartir de Nouvelle-Zélande en ayant emmagasiné de l’expérience et en ayant amélioré mon rythme au fil des courses."

A noter qu’un autre jeune pilote suisse, Gregoire Saucy, sera lui aussi au départ de l’édition 2020 des Toyota Racing Series, engagé sous la bannière de l’équipe belge M2 Compétition.

Axel Gnos, Kiwi Motorsport

Axel Gnos, Kiwi Motorsport

 
partages
commentaires
Grégoire Saucy à l’assaut des Toyota Racing Series cet hiver

Article précédent

Grégoire Saucy à l’assaut des Toyota Racing Series cet hiver

Article suivant

Grégoire Saucy troisième des Toyota Racing Series après les deux premiers meetings

Grégoire Saucy troisième des Toyota Racing Series après les deux premiers meetings
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Monoplace
Événement TRS: Highlands
Catégorie Présentation
Pilotes Axel Gnos
Équipes Kiwi Motorsport
Auteur Emmanuel Rolland