La nouvelle monoplace de Formula 5000 a pris la piste

partages
commentaires
La nouvelle monoplace de Formula 5000 a pris la piste
Par : Emmanuel Rolland
12 oct. 2016 à 16:15

Alors que la Formule 5000 s'apprête à renaître de ses cendres en Australie, la nouvelle monoplace au look résolument rétro a effectué ses premiers tests sur le circuit de Winton.

Tim Macrow
Tim Macrow
Formula Thunder 5000
Formula Thunder 5000

Rebaptisée Formula Thunder 5000, cette série a pour but de remettre sur pied un championnat de Formule Tasmane, disputé en partie en Australie et en partie en Nouvelle-Zélande lors de l'été austral, en décembre et en janvier, avec un calendrier qui devrait compter sept manches, avec une première édition prévue à cheval sur fin 2017 et début 2018.

La Formula Thunder 5000 reprend ainsi le concept de la Formule 5000, une formule libre (avec simplement une cylindrée limitée à 5 litres, d'où le '5000') et à bas coûts, qui avait servi de base à plusieurs championnats à travers le monde de 1968 à 1982.

La nouvelle voiture, basée sur un châssis Swift de Formula Nippon, est propulsée par un moteur V8 de base Ford Coyote de 5 litres délivrant 570 chevaux, pour un poids total de 680 kg. Elle reprend la silhouette des voitures de l'époque, avec une prise d'air caractéristique au-dessus de la tête du pilote.

Le prototype a effectué un premier roulage avec l'ancien champion de Formule 3 Australie Tim Macrow, avant une apparition publique prévue à la fin du mois d'octobre dans le cadre des Muscle Car Masters sur le Sydney Motorsport Park.

Prochain article Autres monoplaces
Photos - Les débuts publics de la nouvelle Formule 5000

Previous article

Photos - Les débuts publics de la nouvelle Formule 5000

Next article

Vers la création de la Formula UK, série de niveau GP2

Vers la création de la Formula UK, série de niveau GP2

À propos de cet article

Séries Autres monoplaces
Auteur Emmanuel Rolland
Type d'article Preview