DTM
C
Zolder
24 avr.
-
26 avr.
Prochain événement dans
35 jours
C
Lausitzring
15 mai
-
17 mai
Prochain événement dans
56 jours
WSBK
28 févr.
-
01 mars
Événement terminé
C
Assen
17 avr.
-
19 avr.
Prochain événement dans
28 jours
WRC
12 mars
-
15 mars
Événement terminé
C
Rallye du Portugal
21 mai
-
24 mai
Prochain événement dans
62 jours
WEC
22 févr.
-
23 févr.
Événement terminé
MotoGP
C
GP d'Espagne
30 avr.
-
03 mai
Prochain événement dans
41 jours
14 mai
-
17 mai
Prochain événement dans
55 jours
IndyCar
C
GP d'Indianapolis
07 mai
-
09 mai
Prochain événement dans
48 jours
22 mai
-
24 mai
Prochain événement dans
63 jours
Formule E
27 févr.
-
29 févr.
Événement terminé
C
E-Prix de Séoul
02 mai
-
03 mai
Prochain événement dans
43 jours
Formule 1
12 mars
-
15 mars
Événement terminé

Retour de la Formule 5000 en Australie

partages
commentaires
Retour de la Formule 5000 en Australie
Par :
31 mars 2016 à 23:20

Ils sont chanceux ces Australiens et ces Néo-Zélandais, car ils pourront vraisemblablement assister au grand retour de la Formule 5000.

Formula Thunder 5000
Formula Thunder 5000
Formula Thunder 5000
Formula Thunder 5000
Formula Thunder 5000

Cette formule de monoplaces, qui a existé durant les années 60 et 70 avec des championnat un peu partout dans le monde, permettait de courir avec des bolides relativement peu chers, puissants, fiables, rapides et spectaculaires.

La F5000 était d’ailleurs une série extrêmement populaire aux États-Unis et au Canada. Des constructeurs comme Lola, March, Lotus et McLaren ont produit des voitures de F5000, et des pilotes tels Mario Andretti, Al Unser, Jody Scheckter, Brian Redman et Jackie Stewart ont tous goûté aux joies de ces bolides.

La nouvelle série, Formula Thunder 5000, est animée par Chris Lambden, un ancien compétiteur privé de la série de touring australienne. Lambden désire remettre sur pied la fameuse série Tasman, disputée en Australie et en Nouvelle-Zélande en décembre et en janvier. L’Australien avoue travailler discrètement sur ce projet fr F5000 depuis deux ans

Une production australienne

Sur les photos, on peut constater que Lambden a conservé le look d’origine des F5000, caractérisé par l’énorme prise d’air du moteur et les pneus très larges.

Son prototype de F5000, assemblé par Mike Borland à Melbourne, repose sur un châssis Swift de Formule Nippon et est propulsé par un moteur V8 de cinq litres et produisant 570 chevaux. Le tout pèse aux environs de 680 kilos.

À l’exception du châssis, modifié par Lee Cason, un ancien spécialise des composites chez McLaren F1, tout a été conçu et fabriqué en Australie. Le moteur V8 a été développé par InnoV8 à Brisbane et la transmission à six vitesses séquentielle provient de Holinger. Les organisateurs de la nouvelle Formule 5000 a aussi racheté les moules et les outils de Swift afin de fabriquer les prochains châssis en Australie.

Selon Lambden, l’idée est maintenir les coûts aussi bas de possible tout en offrant une voiture aux performances spectaculaires. Pour se faire, la majorité des composantes sont standardisées, et la technologie sera gelée pour une période d’au moins quatre ans.

Reste à savoir si ce beau projet verra bien de jour.

D'après les informations obtenues par Andrew van Leeuwen

Article suivant
Coup double pour Lando Norris au GP de Nouvelle-Zélande

Article précédent

Coup double pour Lando Norris au GP de Nouvelle-Zélande

Article suivant

Vers la création de la Formula UK, série de niveau GP2

Vers la création de la Formula UK, série de niveau GP2
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Monoplace
Auteur René Fagnan