Le Team Martinet by Alméras, fabrique de champions

partages
commentaires
Le Team Martinet by Alméras, fabrique de champions
Par : Emmanuel Rolland
28 sept. 2018 à 06:00

Plus grosse armada de la Porsche Carrera Cup France avec six voitures sur la grille, l'équipe Martinet by Alméras constitue, outre une icône du sport automobile français, une équipe à former des champions.

Cela fait cinquante ans que le nom Alméras et Porsche sont liés. Cinquante ans depuis que les frères Jean-Marie et Jacques Alméras ont effectué leurs premières armes en compétition au volant de voitures de la firme de Stuttgart. Au fil des années, les deux Montpelliérains ont développé un savoir-faire reconnu dans la préparation des Porsche de compétition, au point de devenir une écurie partenaire du constructeur allemand.

Depuis la fondation de l'équipe Alméras Frères en 1971, les Porsche héraultaises ont brillé sur des compétitions aussi prestigieuses que variées comme les 24 Heures du Mans, en championnat du monde des rallyes ou Super Production. En 2007, Philippe Alméras, le fils de Jacques, reprend les rênes de l'écurie familiale en association avec Jean-Pierre Champeau, la nouvelle entité prenant le nom de Pro GT by Alméras, avant que Pierre Martinet ne rejoigne l'aventure il y a quelques années.

Lire aussi:

En Porsche Carrera Cup France, où la structure occitanienne s'est forgé un palmarès conséquent, remportant quatre titres en championnat B (en cinq ans) avec Henry Hassid entre 2007 et 2011, puis au championnat principal avec pas moins de trois titres décrochés lors des quatre dernières saisons (Côme Ledogar en 2014, Matthieu Jaminet en 2016 puis Julien Andlauer en 2017).

"Notre expérience avec les Porsche nous permet de jouir d'un statut particulier auprès des gens de Stuttgart", explique Philippe Alméras à Motorsport.com. "Nous avons eu la chance notamment de les voir nous confier leurs pilotes d'usine lors des 24 Heures de Spa en 2013, mais aussi leurs pilotes Junior depuis plusieurs saisons."

Trois titres dans le viseur en Porsche Carrera Cup cette saison

En 2018, l'équipe Martinet by Alméras est à la lutte pour pas moins de trois titres en Porsche Carrera Cup. Alors que le champion sortant Julien Andlauer caracole en tête du classement alors que deux meetings restent à disputer, Nicolas Misslin est en lice pour le sacre du côté du championnat B, alors que Hugo Chevalier domine le classement Rookies. Stéphane Denoual et Victor Blugeon, auxquels s'ajoute un pilote étranger à chaque course, complètent l'effectif.

Après s'être révélé fin 2017 avec le titre en Porsche Carrera Cup à l'issue de sa seconde année dans la discipline, Julien Andlauer s'est vu remporté le titre de pilote Porsche Junior à la fin de l'année dernière, avant d'être promu, toujours au sein de l'équipe Alméras, en Porsche Supercup – un championnat international disputé en ouverture des Grands Prix de Formule 1 -, mais aussi en WEC, où il défend les couleurs du Dempsey-Proton Racing en GTE Am (avec une victoire retentissante pour ses débuts aux 24 Heures du Mans en juin dernier).

Malgré un programme chargé, Andlauer a également choisi de défendre son titre en Porsche Carrera Cup France en 2018.

"Nous connaissons Julien depuis qu'il a quinze ans, depuis ses années karting où il était déjà soutenu par la société Martinet", continue Philippe Alméras. "Nous avions déjà voulu le faire rouler lors de sa première année en Porsche Carrera Cup en 2016, mais cela ne s'est finalement pas fait [Julien Andlauer a terminé cinquième avec Saintéloc NDLR]. Nous l'avons à nouveau testé fin 2016 et il a fini par nous rejoindre, ce qui était tout naturel en raison de nos partenaires communs, avec une saison 2017 conclue avec le succès que l'on sait".

Andlauer "au-dessus du lot"

"Cette année, Julien s'attaque à la Porsche Supercup avec nous, et le choix de poursuivre en parallèle en Porsche Carrera Cup s'est vite imposés à nous. Pour se préparer au mieux à ce championnat international extrêmement relevé, toute opportunité d'accumuler des kilomètres de roulage au volant de la 911 GT3 Cup est un plus. D'autant que la Porsche Carrera Cup France est un championnat de très bonne qualité. Nous avons pu le voir déjà depuis le début de la saison, avec quatre vainqueurs différents. Par rapport à 2017, je dirais même que le niveau est encore monté, puisque nous avons tout de même la chance de compter trois champions en titre [Andlauer champion de France, Alessio Rovera champion d'Italie et Ayhancan Güven champion du Benelux]."

#555 Julien ANDLAUER, Martinet by Alméras

#555 Julien ANDLAUER, Martinet by Alméras

Photo de: Alexis Goure - Porsche

De fait, si Rovera et Güven sont les principaux adversaires de Julien Andlauer, avec deux victoires pour l'Italien et un succès pour le pilote turc, l'espoir tricolore a fait honneur à son statut en s'imposant à quatre reprises, avec deux cartons pleins à Zandvoort, puis à Magny-Cours, qui lui ont permis de porter son avance à 19 points sur Rovera, et 24 unités sur Güven avant les deux derniers meetings de la campagne 2018, Barcelone ce week-end puis la finale au Castellet à la mi-octobre.

"Julien demeure à mes yeux au-dessus du lot", poursuit Alméras. "Avoir un programme aussi chargé ne rend pas les choses faciles en revanche pour la Porsche Carrera Cup, où de nombreux éléments sont différents comme la répartition des masses, l'aéro, notamment. Il est l'un des seuls pilotes qu'il m'ait été donné de voir qui soit demeuré au top en Carrera Cup France malgré ses implications dans d'autres championnats, ce qui est loin d'être évident. Son mérite était encore plus grand sur un week-end comme celui de Spa [ouverture de la saison de Porsche Carrera Cup NDLR], où il est passé durant tout le meeting du baquet de la 911 GT3 Cup à celui de la 911 RSR du GTE Am. Un exercice compliqué, qu'il a su mener avec brio".

Hugo Chevalier, meilleur rookie

En pointe dans le championnat principal avec Julien Andlauer, l'équipe Martinet by Alméras occupe également la première place au championnat Rookie grâce à Hugo Chevalier, qui effectue ses débuts dans la discipline cette saison, et qui s'est déjà adjugé la victoire dans sa catégorie à six reprises cette saison. "Hugo s'était montré rapide durant les tests hivernaux, et son début de saison nous a conforté dans notre choix. Il a eu un premier déclic à Zandvoort où il a accroché pour la première fois le wagon des hommes de tête, puis un deuxième à Dijon où il a signé une place en première ligne sur la grille après avoir raté de peu la pole position face à Julien."

Hugo Chevalier

Hugo Chevalier

Photo de: Porsche Carrera Cup France

"Hugo est un jeune pilote à suivre, assurément. Rien n'est décidé pour l'an prochain mais il est évident que nous souhaiterions continuer avec lui. Nous l'avons accompagné depuis le début de la saison avec tout un travail mis en place pour lui permettre de se développer en tant que pilote, et il est normal que l'équipe ait envie de récolter les fruits de ce travail."

Misslin, une tâche difficile chez les Gentlemen

Autre bataille menée par Martinet by Alméras : le championnat B (ou Gentleman). Là, c'est Nicolas Misslin qui défend les couleurs de l'équipe montpelliéraine, mais la tâche de ce dernier, actuel deuxième du championnat, est loin d'être facile dans cette catégorie.

"Nous pensions avoir fait le plus dur l'an passé en nous mesurant à Christophe Lapierre, mais nous nous sommes retrouvés avec Sébastien Dumez [champion 2002 et 2003] dans les pattes (rires). Son arrivée dans le championnat B cette année a évidemment fortement compliqué la tâche des gentlemen, et a contribué à hausser considérablement le niveau de ce championnat, il aurait d'ailleurs été intéressant de le voir opposé à Christophe Lapierre."

Nicolas Misslin

Nicolas Misslin

Photo de: Porsche Carrera Cup France

"Mais Nicolas s'en sort bien [quatre victoires contre trois pour Dumez], il reste le meilleur performer depuis le début de la saison, mais Dumez a plus de 'bouteilles', et toute erreur peut coûter cher [Misslin avait été victime d'un accrochage avec Jérémy Sarhy à Zandvoort]. Il est très important d'être régulier".

Je tiens d'ailleurs à donner un coup de chapeau à notre pilote Stéphane Denoual, qui a su tirer les marrons du feu à Magny-Cours en héritant de la victoire suite à la disqualification de Sébastien. Il est un candidat régulier au podium chez les B, après avoir signé une belle deuxième place dans sa catégorie lors de la première course de la saison à Spa". Stéphane Denoual occupe le quatrième rang du championnat B avant Barcelone derrière Dumez, Misslin et David Hallyday.
Stéphane Denoual, Team Pierre Martinet by Alméras

Stéphane Denoual, Team Pierre Martinet by Alméras

Photo de: Porsche Carrera Cup France

Il est surtout enthousiasmant de former de jeunes pilotes, et de les accompagner dans leur développement.

Philippe Alméras

Quant au tout jeune Victor Blugeon, il découvre cette saison la Porsche Carrera Cup après avoir évolué en Mitjet l'an passé. "Victor est le seul de nos pilotes à n'avoir eu aucune expérience d'une voiture aussi puissante et des pneus slicks avant cette saison", commente Philippe Alméras. "Il vient de la Mitjet, et le step était énorme pour lui, qui n'était pas passé auparavant pas la case prototype, Club Porsche ou Formule 4. Il apprend rapidement, il commet encore quelques erreurs mais il est en train de rattraper le retard et son déficit d'expérience course après course."

Enfin, l'équipe aligne une sixième voiture sur chaque course, celle-ci confiée à chaque fois à un pilote étranger, une place qui sera occupée à Barcelone par Jordan Love, pilote Porsche Junior en Australie, et actuel septième de son championnat de Porsche Carrera Cup national.

Victor Blugeon

Victor Blugeon

Photo de: Porsche Carrera Cup France

"C'est vrai que nous avons un peu tous les profils au sein de l'équipe Martinet by Alméras", conclut Philippe Alméras. "Notre objectif était d'avoir deux pilotes A, deux pilotes B et deux rookies, et c'est le cas actuellement."

"Il est surtout enthousiasmant de former de jeunes pilotes, et de les accompagner dans leur développement. C'était l'un des grands axes définis à la base lors de notre partenariat avec Pierre Martinet, qui est un président qui aime le sport, et plus particulièrement le sport automobile puisqu'il prend lui-même le volant occasionnellement sur l'une de nos voitures dans le cadre des rencontres Porsche Club, qu'il dispute quand son planning lui permet aux côtés de nos jeunes pilotes. Il est également un ancien président du club de rugby de Bourgoin-Jallieu (le CSBJ), un club formateur, avec un palmarès éloquent. L'objectif était d'appliquer le même principe au sport automobile, et c'est ce que l'équipe Martinet by Alméras s'efforce de faire depuis plusieurs années."

Ce week-end, les pilotes Martinet by Alméras tenteront de briller lors des deux courses de Barcelone, afin de se rapprocher un peu plus du titre dans leurs catégories respectives. Et de permettre à leur équipe d'ajouter, d'ici la fin de la saison, de nouvelles lignes à un palmarès déjà bien fourni.

Prochain article Porsche Carrera Cup France
L’heure de vérité pour les prétendants aux titres en Porsche Carrera Cup France

Article précédent

L’heure de vérité pour les prétendants aux titres en Porsche Carrera Cup France

Article suivant

Troisième victoire de la saison pour Alessio Rovera

Troisième victoire de la saison pour Alessio Rovera
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Porsche Carrera Cup France
Auteur Emmanuel Rolland
Type d'article Contenu spécial