Frédéric Comte se tue sur le Rallye Mont-Blanc

Le Rallye du Mont-Blanc Morzine a été frappé par un drame ce vendredi matin avec l'accident mortel de Frédéric Comte, 39 ans.

L'épreuve en était à sa deuxième spéciale lorsque la Citroën Xsara WRC n°5 pilotée par Frédéric Comte est sortie de la route et a tapé dans un fossé, avant de prendre feu. L'équipage se trouvait alors sur la route du Col des Moises, à Draillant.

La Fédération Française du Sport Automobile indique que le pilote est décédé sur le coup et que sa copilote, son épouse Angélique, a été évacuée à l'hôpital de Thonon. Elle se trouve actuellement dans un état grave.

Connaisseur et habitué du Mont-Blanc

Frédéric Comte a longuement animé les formules de promotion et terminé par deux fois au quatrième rang du Volant Peugeot, en 2003 et 2004. Vainqueur en 2011 et 2012 du Rallye National des Bornes - La Roche-sur-Foron en Coupe de France des Rallyes, il évoluait depuis trois ans au sein de sa propre structure, AFC Racing, et continuait d'arpenter régulièrement les routes des rallyes du Championnat de France en S2000 et WRC.

Il était notamment un fin connaisseur et grand habitué du Mont-Blanc et venait de signer le troisième temps de la première spéciale, ce matin. Son accident est survenu dans la spéciale Alpes du Léman, qui faisait cette année son retour au programme.

Cinquième manche du Championnat de France, le Rallye Mont-Blanc Morzine a été neutralisé suite à cet accident. L'ES3 (Sommand Praz de Lys) et l'ES5 (second passage dans Alpes du Léman) ont été annulées, mais l'épreuve a repris avec l'ES4, selon le souhait exprimé par la famille du pilote. Julien Maurin, alors leader, a toutefois décidé de ne pas repartir en signe de respect pour l'équipage accidenté.

La rédaction de Motorsport.com adresse ses condoléances émues à la famille de Frédéric Comte.

A propos de cet article
Séries Other rally
Type d'article Actualités