Critérium Jurassien : Victoire souveraine de Sébastien Carron

partages
commentaires
Critérium Jurassien : Victoire souveraine de Sébastien Carron
Peter Wyss
Par : Peter Wyss
9 avr. 2017 à 06:59

Le champion Suisse des Rallyes ne laisse aucun doute à sa prépondérance. Nicolas Althaus aimerait gagner au Jura, mais à la fin il a dû se contenter de la troisième place derrière Ivan Ballinari.

Sébastien Carron, Jérôme Degout, Ford Fiesta R5, D-MAX Swiss, Team Balbosca
Sébastien Carron, Jérôme Degout, Ford Fiesta R5, D-MAX Swiss, Team Balbosca
Ivan Ballinari, Ford Fiesta R5, Balbosca
Nicolas Althaus, Skoda Fabia R5, Team EB Technologies
Ivan Ballinari, Paolo Pianca, Ford Fiesta R5, Roger Tuning
Nicolas Althaus, Alain Ioset, Skoda Fabia R5, Team EB Technologies
Sébastien Carron, Jérôme Dégout, Ford Fiesta R5, D-MAX Swiss, Balbosca
Ivan Ballinari, Paolo Pianca, Ford Fiesta R5, Roger Tuning
Sieger Sébastien Carron und Ivan Ballinari

Ce n’était pas vraiment un duel ou une lutte à trois pour la victoire au 40ème Critérium Jurassien, deuxième manche du Championnat Suisse des Rallyes 2017.

Après les trois meilleurs chronos de vendredi (voir rapport d’étape sur ch.motorsport.com), Sébastien Carron est reparti avec un avantage de 15,4 secondes sur Althaus le samedi matin. Avec cinq meilleurs temps de plus il l’a élargi à 44,8 secondes.

C’est vers la fin quand le valaisan a diminué la vitesse qu’il a gagné finalement avec une avance de 35,9 secondes sur Ivan Ballinari. Le tessinois a assuré deux des douze épreuves spéciales (ES), mais il n’était jamais assez proche pour inquiéter le champion en titre.

En revanche, "Bally" a dû se battre avec Nicolas Althaus, qui évidemment a voulu gagner sur son terrain préféré. Mais sur sa Skoda Fabia R5, vraiment très vite aux lignes droites (env. 20 km/h de plus que les Ford Fiesta), Althaus ne réussit qu’un seul meilleur chrono sur la dernière ES. Finalement, il a dû se contenter de la troisième place.

Le meilleur du « reste du monde » a été Michael Burri. A cause d’une brouille avec son team précédent, Burri a changé d’une Ford Fiesta à une Citroën DS3 R5 de l’autre équipe de D-MAX. Après une lutte palpitante avec Pascal Perroud sur sa propre Ford Fiesta R5, il a franchi le podium de sa course domicile à Saignelégier à la bonne quatrième place. Ce n’est pas encore clair si Burri va continuer sa saison en CSR.

Cédric Althaus, le neveu de Nicolas, a déclaré forfait suite à un problème avec le moteur de la Peugeot 208 T16 R5 samedi matin, après qu’il se classait à la 7ème position. Daniel Sieber a était obligé à abandonner dans la pénultième ES après un léger contact avec l’arrière de la deuxième Ford Fiesta R5 du Team Balbosca : la voiture n’a pas subi un grand dommage, mais une roue s’est cassée.

Ruedi Schmidlin/Erich Götte comme deuxième équipe Suisse-allemande sur une Mitsubishi Evo X R4 a réchappé à deux, trois difficultés sur la route et n’a obtenu que la 19ème position au classement général.

Critérium Jurassien - Classement (Scratch)  

Critérium Jurassien - classement (Rallye-Cup)

Swiss Rally Championship - classement après 2 manche

Prochain article Rallye suisse
Critérium Jurassien Junior : Ombre sur les deuxièmes victoires de Lathion et Schmid

Previous article

Critérium Jurassien Junior : Ombre sur les deuxièmes victoires de Lathion et Schmid

Next article

Critérium Jurassien : Pas des faiblesses de Sébastien Carron

Critérium Jurassien : Pas des faiblesses de Sébastien Carron