DTM
C
Anderstorp
31 juil.
Canceled
C
Lausitzring
14 août
Prochain événement dans
2 jours
WSBK
07 août
Événement terminé
C
Aragon I
28 août
Prochain événement dans
16 jours
WRC
04 sept.
Prochain événement dans
23 jours
18 sept.
Prochain événement dans
37 jours
WEC
C
Bahreïn
19 nov.
Prochain événement dans
99 jours
MotoGP Moto3
C
GP d'Autriche
14 août
Moto2
C
GP d'Autriche
14 août
IndyCar
08 août
Postponed
21 août
Prochain événement dans
9 jours
Formule E
C
E-Prix de Berlin V
12 août
EL1 dans
19 Heures
:
50 Minutes
:
25 Secondes
FIA F3
07 août
Événement terminé
C
Barcelone
14 août
Essais Libres dans
2 jours
FIA F2
07 août
Événement terminé
C
Barcelone
14 août
Essais Libres dans
2 jours
Formule 1 ELMS
19 juil.
Événement terminé
07 août
Événement terminé

Kevin Abbring remporte la première étape

partages
commentaires
Kevin Abbring remporte la première étape
Par :
28 oct. 2017 à 07:44

Le Néerlandais Kevin Abbring (Ford Fiesta) a conclu la première journée du Rallye international du Valais à la première place. Il précède les deux Skoda Fabia des Suisses Olivier Burri et Jérémie Toedtli.

Peter Tjsoen, Kevin Abbring, Ford Fiesta R5, J Motorsport
Peter Tjsoen, Kevin Abbring, Ford Fiesta R5, J Motorsport
Olivier Burri, Stéphane Rey, Skoda Fabia R5, D-Max Swiss
Jérémie Toedtli, Alexandre Chioso, Skoda Fabia R5, Ecurie des 3 Chevrons
Jaroslav Orsak, David Smeidler, Ford Fiesta R5, A-Team
Giandomenico Basso, Lorenzo Granai, Hyundai i20 R5, BRC Racing
Giandomenico Basso, Lorenzo Granai, Hyundai i20 R5, BRC Racing
Michael Burri, Anderson Levratti, Ford Fiesta R5, D-Max Swiss
Romain Dumas, Denis Giraudet, Porsche 997 GT3 RS, Porsche Team

Sébastien Carron (Ford Fiesta) ne remportera pas le Rallye international du Valais pour la deuxième fois consécutive. Le triple champion de Suisse, leader de la course après les trois premières épreuves chronométrées a en effet dû abandonner dans la 4e spéciale à la suite d’ennuis électriques.

C’est néanmoins une autre Ford Fiesta, celle de Kevin Abbring qui est arrivée en tête au terme de la première étape.

 

Le pilote néerlandais a devancé le Jurassien Olivier Burri (Skoda Fabia), le Neuchâtelois Jérémie Toedtli (Skoda Fabia), le Tchèque Jaroslav Orsak (Ford Fiesta) et l’Italien Giandomenico Basso (Hyundai i20) de respectivement 25, 45, 54 et 57 secondes.

La lutte pour la victoire s’annonce ainsi particulièrement indécise et Giandomenico Basso, double champion d’Europe, champion d’Italie en titre et leader du Tour European Rally dont le Rallye international du Valais constitue l’avant-dernière manche, n’a pas dit son dernier mot. Sans un tête-à-queue qui lui a coûté 35 secondes dans la deuxième spéciale, il serait arrivé en 2e position au terme de la première étape. 

 

 

"Pendant les reconnaissances, mon copilote et moi avions sous-estimé une note dans un croisement abordé en quatrième vitesse et je n’ai pas pu éviter de partir en tête-à-queue", a confié à Motorsport.com le très rapide pilote italien.

 

Le Coréen Chewong Lim (Hyundai i20), le Jurassien Michael Burri (Ford Fiesta) et le Belge Bernd Casier (Ford Fiesta) occupent quant à eux les 6e, 7e et 8e rangs avec respectivement 1’20’’, 1’28’’ et 1’29’’ secondes de retard sur le leader de la course.

Michael Burri, tout comme Romain Dumas (Porsche 911 GT3 RS 4.), 11e au classement général leader du groupe RGT, a été retardé par la pluie qui a commencé à tomber dans la troisième épreuve spéciale après le passage des huit premiers concurrents. 

 

 

Romain Dumas a en outre été pénalisé de 10 secondes pour avoir volé le départ dans la troisième épreuve. Deux autres concurrents ont été victimes de la même sanction.
“C’est la seule épreuve dont le départ est donné en descente et l’embrayage est parti légèrement plus vite que prévu”, a expliqué le champion du monde d’endurance en titre et double vainqueur des 24 Heures du Mans.

“Nous avons en revanche perdu bien plus que 10 secondes dans la descente de l’épreuve des Casernes qui est vraiment beaucoup trop étroite pour notre Porsche”, déplorait pour sa part son navigateur Denis Giraudet.

Malgré cela, leur Porsche 997 GT3, outre le fait d’avoir été la plus applaudie tout au long du rallye, occupait la tête du groupe RGT avec plus de deux minutes d’avance sur l’Abarth 124 Rally de l’Italien Fabrizio Andolfi qui est désormais assuré de terminer 2e derrière Romain Dumas dans la Coupe FIA du groupe RGT.

 

L’Italien Andrea Nucita (Abarth 124 Rally), qui pouvait encore déloger Fabrizio Andolfi de la deuxième place de cette Coupe FIA RGT, a dû en effet abandonner dans la toute première épreuve spéciale du rallye en raison d’ennuis mécaniques.

La seconde étape de course débutera au Centre d’Expositions et de Réunions de Martigny (CERM) à 9h15 et se terminera au même endroit à 16h30. Entre deux, les concurrents disputeront cinq épreuves chronométrées dont la célèbre spéciale du Col des Planches, véritable juge de paix du rallye.

Denis Giraudet, une légende vivante au départ du Rallye du Valais

Article précédent

Denis Giraudet, une légende vivante au départ du Rallye du Valais

Article suivant

Rallye du Valais: Basso s’impose 20 ans après Aghini

Rallye du Valais: Basso s’impose 20 ans après Aghini
Charger les commentaires