Eric Jordan (Rallye du Chablais) : "Au fil des éditions, nous essayons d’améliorer tout ce qui peut l’être"

partages
commentaires
Eric Jordan (Rallye du Chablais) : "Au fil des éditions, nous essayons d’améliorer tout ce qui peut l’être"
15 mai 2019 à 08:08

Eric Jordan, le directeur du comité d'organisation du Rallye du Chablais, évoque les perspectives de la troisième manche du Championnat de Suisse de Rallye, qui se disputera du 30 mai au 1er juin.

Eric Jordan, la 16ème édition du Rallye du Chablais se déroulera du 30 mai au 1er juin prochain, des nouveautés en perspective ?

Au fil des éditions, nous essayons d’améliorer tout ce qui peut l’être. Il y a 3 priorités pour nous : Les équipages, les bénévoles et le public. Pour les équipages, nous essayons de leur offrir un rallye bien organisé, avec le soin du détail, afin qu’ils se sentent accueillis et à l’aise, tout ceci avec un gros dispositif de sécurité. Nous avons apporté quelques petits changements au parcours, par rapport à 2018. Nous essayerons d’en apporter d’avantages en 2020. Sans bénévoles et commissaires, pas de rallye ; nous leur offrons le maximum de « petits cadeaux » et sommes toujours à leur écoute. Pour le public, des zones sont aménagées dans chaque ES et des regroupements leur permettent d’être au plus près des acteurs. Le QG du rallye a été recentré autour du parc d’assistance afin de créer une belle synergie entre les acteurs et les spectateurs.

Lire aussi:

Combien de concurrents espérez-vous au départ de cette édition en rallye moderne ?

Nous espérons avoir, au minimum, 80 voitures entre les VHC et le moderne. Pour nous le job est identique pour 40 que pour 120 voitures…

Le Rallye du Chablais a acquis ses lettres de noblesse au fil des éditions, qu’est-ce qui fait son excellente réputation ?

Les postes-clé, au niveau de l’organisation, ont à leur tête des personnes qui ont fait du rallye ou qui sont actifs depuis des décennies. Nous nous mettons à la place des équipages, des bénévoles : « en tant que pilote, qu’est-ce que j’aimerais ? », « comme bénévole, qu’est-ce qui me motiverait ? » Chaque année, nous remettons l’ouvrage sur le métier en évitant de faire du « copié-collé ».

Lire aussi:

En déménageant le centre névralgique du rallye à Aigle, les conditions d’accueil offertes aux équipages ont considérablement été améliorées, qu’est-ce que vous leur offrez pour que ce soit tant apprécié ?

Notre question principale, toute l’année, est « Que pouvons-nous mettre en place pour les équipages ? » Par exemple, le but de placer le Shakedown le jeudi après-midi est de permettre à ceux qui aurait un souci lors de cette séance d’essai, de pouvoir réparer pour le départ du rallye le vendredi. On essaie de soigner le détail dans la préparation des ES, la qualité des documents. Depuis 10 ans, même si nous ne sommes pas obligés d’être à niveau, le dispositif pour la sécurité est pratiquement le même que pour une manche du WRC. Après, c’est dur de s’auto-analyser de manière objective, on le fait surtout pour améliorer tout ce qui peut l’être. Il faudrait demander aux équipages pourquoi viennent-ils chez nous.

Olivier Courtois, Hubert Risser, Renault Clio R3T

Olivier Courtois, Hubert Risser, Renault Clio R3T

Depuis plusieurs saisons le Rallye du Chablais fait partie du calendrier du Championnat Suisse Rallye Junior que vous avez toujours soutenu. Pensez-vous qu’il contribue à l’évolution du niveau du rallye en Suisse ?

Il est primordial de soutenir les jeunes et le Championnat Suisse Rallye Junior est indispensable pour cela. A voir les pilotes qui s’y illustrent et ceux qui y ont participé et qui sont dans une catégorie supérieure, on peut dire que c’est une excellente filière.

Lire aussi:

Eric Jordan, directeur du comité d'organisation du Rallye du Chablais

Eric Jordan, directeur du comité d'organisation du Rallye du Chablais

Renault Suisse, Renault Sport et Michelin Motorsport sont très impliqués depuis plusieurs saisons dans le rallye en Suisse, notamment avec les différents trophées. Pensez-vous que le niveau de performances sportives a progressé en général dans notre pays grâce à ces trophées et au Championnat Suisse Rallye Junior également soutenu par Renault Suisse et Michelin Motorsport ?

C’est magnifique de pouvoir compter sur le soutien de grandes marques, surtout dans un petit pays comme le nôtre ! Lorsqu’on voit les résultats des suisses dans les épreuves à l’étranger, il est indéniable que nos pilotes sont performants !

Comme chaque année vous proposez des emplacements sécurisés sur le parcours qui sont réservés au public mais également des packs VIP. Qu’est-ce que vous offrez dans ces programmes VIP en 2019 ?

Sur chaque ES, il y a, au minimum une zone définie pour le public. Ces zones sont indiquées sur les cartes des ES. Depuis de nombreuses années, nous mettons en place des journées VIP, pour les PME et leurs clients, mais également accessibles à tout un chacun. Si vous êtes intéressé, il reste encore des places ! Informations sur https://www.rdch.ch/web/spectateurs.html - Contact sur (info@rdch.ch)

Par www.bzconsult.ch

 
Article suivant
Ari Vatanen à nouveau sur les routes du Rallye du Chablais !

Article précédent

Ari Vatanen à nouveau sur les routes du Rallye du Chablais !

Article suivant

Michaël Burri : "Nous allons tout faire pour aller chercher le titre !"

Michaël Burri : "Nous allons tout faire pour aller chercher le titre !"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Rallye Suisse
Événement Rallye du Chablais
Soyez le premier à recevoir toute l'actu