WRC
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
WEC
08 nov.
-
10 nov.
Événement terminé
12 déc.
-
14 déc.
Événement terminé
MotoGP
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
Moto3
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
Moto2
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
Formule E
23 nov.
-
23 nov.
Événement terminé
17 janv.
-
18 janv.
Prochain événement dans
32 jours
FIA F2
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé
Formule 1
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé
ELMS
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
WTCR
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
13 déc.
-
15 déc.
Événement terminé

Olivier Burri vire en tête à l’issue de la première journée

partages
commentaires
Olivier Burri vire en tête à l’issue de la première journée
Par :
, Motorsport.com Switzerland
17 oct. 2019 à 20:55

Olivier Burri et Fabrice Gordon, sur leur Skoda Fabia R5, sont les premiers leaders du Rallye International du Valais à l’issue de la journée du jeudi. Mike Coppens et Pieter Tsjoen complètent ce premier podium provisoire.

Photo : Rallye International du Valais

Huit fois vainqueur de l’épreuve, Olivier Burri a été le premier à faire parler la poudre, en se montrant le plus rapide sur le « petit » tronçon chronométré (2,27 km) de l’ES1 (Martigny) sur sa Skoda Fabia R5 devant Ondrej Bisaha (Hyundai i20 R5) et le double Champion de Suisse Ivan Ballinari (Skoda Fabia R5).

Alors que les concurrents abordaient les choses sérieuses en attaquant l’ES2, le premier passage aux Cols (25,25 km), c’est Jérémie Toedtli qui frappait un grand coup en signant le meilleur chrono sur sa Volkswagen Polo GTI R5 mais Olivier Burri, qui ne lâchait que 2,1 secondes à Toedtli sur ce tronçon, s’emparait de la tête du classement provisoire.

Lire aussi:

Mike Coppens s’offrait à son tour une victoire de spéciale dans le troisième et dernier secteur chronométré de la journée (Croix-de-Coeur) disputé de nuit, mais Burri, deuxième encore de cette ES3 à 3,4 secondes, conservait le commandement et pointait ainsi en tête de cette première journée alors que le parcours allait enregistrer son premier abandon marquant, celui de Jérémie Toedtli, en proie à des problèmes mécaniques.

Olivier Burri et son copilote Fabrice Gordon comptent ainsi 21,2 secondes d’avance sur Mike Coppens et Renaud Jamoul avant d’aborder la journée du mercredi. Les Belges Pieter Tsjoen et Eddy Chevaillier pointent à la troisième place provisoire. Michael Burri occupe la quatrième place provisoire, à 41,7 secondes de son illustre père, alors que Ondrej Bisaha complète le top 5 devant Ivan Ballinari, qui accuse déjà 1’12’’4 sur le leader.

Les autres catégories

En Clio R3T Alps Trophy, c’est Ismaël Vuistiner et Florine Kummer qui mènent les débats. Alors que le leader du classement, Styve Juif, et sa copilote Cyliane Michel, s’étaient montrés les plus rapides dans l’ES1, Ismaël Vuistiner a profité de sa connaissance du terrain pour s’imposer coup sur coup dans les ES2 et ES3 pour pointer en tête avec déjà 1’30 d’avance sur le deuxième, Nicolas Lathions, alors que Styve Juif est relégué à 1’41. Le plateau R3T Alps Trophy a été rapidement décimé : Charlie Beck a en effet dû déclarer forfait peu avant le départ pour raisons de santé, alors que Cyrille Crevoiserat et Jérémy Michellod sont sortis de la route dans l’ES3.

Sacré Champions de Suisse Junior avant même le Rallye International du Valais, Jonathan Michellod et Stéphane Fellay sont les leaders de la catégorie ce jeudi soir devant Guillaume Girolamo et Sascha Althaus.

En Trophée Michelin Suisse enfin, Aurélien Devanthery occupe la tête au volant de sa Peugeot 208 R2 devant le leader de la catégorie Sébastien Berner (Citroën DS3 R3T). On notera les abandons de Cédric Betschen et Cyrille Crevoiserat.

Demain, huit spéciales sont au programme (avec les spéciales Val des Dix, Veysonnax, Nendaz et Sion à parcourir deux fois, avec un premier départ dans l’ES4 à 9h05 pour la première voiture.

 
Article suivant
Un plateau de choix au départ du Rallye International du Valais !

Article précédent

Un plateau de choix au départ du Rallye International du Valais !

Article suivant

Burri toujours en tête, Coppens met la pression

Burri toujours en tête, Coppens met la pression
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Rallye Suisse
Événement Rallye International du Valais
Auteur Emmanuel Rolland