Première étape : Avantage Salanon, Ballinari en embuscade

partages
commentaires
Première étape : Avantage Salanon, Ballinari en embuscade
Par :
, Motorsport.com Switzerland
16 mars 2019 à 21:32

Le Français David Salanon (Skoda Fabia R5) a conclu la première étape du Rallye Pays du Gier à la première place, avec seulement 1,3 secondes d'avance sur le champion de Suisse en titre, Ivan Ballinari (Skoda Fabia R5), alors qu'un duel excitant s'annonce entre les deux hommes.

Deux spéciales, toutes deux disputées de nuit, composaient la première étape du Rallye Pays du Gier, manche d'ouverture du Championnat de Suisse des Rallyes. L'ES1 (Bonzieux), longue de 6,90 km, offrait une bonne première mise en jambe pour les concurrents, et deux hommes sortaient immédiatement du lot.

Ivan Ballinari, associé à Marco Menchini, faisait ainsi honneur à son titre de Champion de Suisse et signait le meilleur temps de cette première spéciale (4'41''8), mais le Tessinois, au volant de sa Skoda Fabia R5, devait partager la première place avec le local David Salanon (Skoda Fabia R5).copiloté par Romain Blondeau-Toiny.

Steeves Schneeberger (Ford Fiesta R5) et Quentin Marchand se positionnaient à la troisième à +2,1 secondes devant Grégoire Hotz et Pietro Ravasi (Skoda Fabia R5) alors que les Français Pierre-Yves Esparcieux et Kevin Duc (Skoda Fabia R5) complétait le top 5 provisoire.

Lire aussi:

Mais, alors que les choses sérieuses débutaient véritablement avec l'ES2 (Génilac) et ses 23,10 km, Salanon prenait l'avantage pour 1,3 seconde devant Ballinari, et concluait en tête cette première journée de course avec cet avantage.

Après avoir pris ses marques dans l'ES1, Michael Burri, toujours copiloté par Anderson Levratti (Skoda Fabia R5) accélérait la cadence, mais lâchait dix secondes au leader. Il se classait troisième de l'ES2, et remontait au troisième rang provisoire à l'issue de cette première journée, pour sept petits dixièmes devant Grégoire Hotz. Là aussi, un beau duel se prépare entre les deux hommes.

Steeves Schneeberger a lui lâché près de vingt secondes à Salanon dans l'ES2, et conclut la première étape à la cinquième place, à bonne distance (15 secondes) du duel Burri/Hotz. Mike Coppens occupe le sixième rang provisoire (+47''8) sur sa Skoda Fabia R5 devant une autre voiture tchèque, celle d'Esparcieux.

Un autre Français, Arnaud Masclaux, occupe le huitième rang au volant de sa Peugeot 207 : il est le premier classé du groupe F2/14. Il devance Joël Rappaz (Ford Fiesta R5), neuvième devant le Français Francis Delorme, qui complète le top 10 (1er R2) sur sa Citroën C2 R2 Max.

Lire aussi:

En Junior, si Guillaume Girolamo avait tiré le premier dans l'ES1 devant Jonathan Michellod, ce dernier a riposté en s'adjugeant le meilleur chrono dans l'ES2, s'emparant de la première place de la catégorie au soir de cette première journée devant Sacha Althaus, les trois hommes évoluant tous sur une Peugeot 208 R2. Si 13 secondes séparent le trio de tête, les deux autres concurrents du Junior, Christophe Parriaux et Clément Piquerez, suivent les débats d'un peu plus loin au volant de leur Citroën C2 R2 Max.

Lire aussi:

Du côté du Clio R3T ALPS Trophy, Karl-Friedrich Beck a su faire parler son expérience pour virer en tête vendredi soir. Le pilote allemand, quatrième de l'ES1, a fait parler la poudre dans l'ES2 pour s'emparer de la première place devant le Français Thibaud Mounard (+2''9) et Nicolas Lathion (+4''1). Ismaël Vuistiner et Styve Juif complète le top 5 provisoire.

Enfin, en Michelin Trophy, Cédric Betschen a fait honneur à sa réputation en se montrant le plus rapide des deux spéciales de cette première journée au volant de sa Renault Clio Ragnotti. Il compte déjà 9,7 secondes d'avance sur Sergio Pinto (Renault Clio S1600), alors que Laurent Bérard, troisième, pointe déjà à 34,8 secondes sur sa Honda Civic Type-R EP3.

Les concurrents se retrouvent samedi pour six spéciales, au terme desquelles seront connus les vainqueurs des diverses catégories, avec un dernier départ dans l'ES8 (Doizieux 2) prévu à 16h58.

 
Article suivant
Feu vert pour le Trophée Michelin Suisse ce week-end !

Article précédent

Feu vert pour le Trophée Michelin Suisse ce week-end !

Article suivant

Ivan Ballinari remporte son duel face à Grégoire Hotz !

Ivan Ballinari remporte son duel face à Grégoire Hotz !
Charger les commentaires
Soyez le premier à recevoir toute l'actu