Rallye du Chablais : Carron devant Loeb après les deux premiers essais

partages
commentaires
Rallye du Chablais : Carron devant Loeb après les deux premiers essais
Par :
3 juin 2017 à 18:14

Le champion en titre de Suisse a terminé au sommet du classement provisoire après les deux premiers essais dans le canton de Vaud. Par contre, le neuf fois champion a raccourci dans l'après-midi de vendredi, en se portant à 4''9 de désavantage.

Rallye du Chablais, affiche 2017
Sébastien Loeb, Sébastien Loeb Racing
Sébastien Loeb, Séverine Loeb, Peugeot 208 T16 R5, Sébastien Loeb Racing
Sébastien Loeb, Séverine Loeb, Peugeot 208 T16 R5, Sébastien Loeb Racing
Peter Tjsoen, Eddy Chevaillier, Ford Fiesta R5, Peter Tsjoen, J Motorsport
Sébastien Carron, Vincent Landais, Ford Fiesta R5, D-MAX Swiss, Team Balbosca
Sébastien Carron, Vincent Landais, Ford Fiesta R5, D-MAX Swiss, Team Balbosca
Sébastien Carron, D-MAX Swiss, Team Balbosca
Ivan Ballinari, Paolo Pianca, Ford Fiesta R5, Lugano Racing Team
Ivan Ballinari, Paolo Pianca, Ford Fiesta R5, Lugano Racing Team
Olivier Gillet, Jean Dériaz, Porsche 997 GT3, Lugano Racing Team
Olivier Gillet, Jean Dériaz, Porsche 997 GT3, Lugano Racing Team

La 14ème édition du Rallye du Chablais a ouvert ses portes vendredi 2 juin, bondi aux honneurs des chroniques pour la participation du neuf fois champion du monde Sébastien Loeb après les expériences en 2012 et 2013.

"J'ai décidé d'accepter pour l'organisateur, ami de longue date, et pour m'amuser avec Séverine (la femme, ndr), qui me naviguera dans cette aventure fantastique. J'aime la Suisse et en particulier le Chablais, dans le Nord de la Savoie. Je n’habite pas loin du lac de Genêve, là je me sens à mon aise", a commenté "le cannibale".

Le Français, déjà connaisseur du parcours et de la zone grâce aux deux expériences précédentes, participe à la troisième étape du championnat national de Rallye de la Suisse au volant d'une Peugeot 208 T16 R5 de l'équipe personnelle Sébastien Loeb Racing. Le neuf fois champion du monde n'a eu aucune prétention économique, en choisissant de rivaliser gratuitement et en confirmant son amour pour les courses.

Si cette fois l’attention est portée à Loeb, Sébastien Carron ne lâche pas prise et montre qu'il n'a aucun type de crainte vers le pilote de rallye le plus titré au monde. Le champion en titre de l'équipe Balbosca a terminé avec un avantage de 18''3' sur Loeb.

Lors du deuxième essai le Français a amélioré sa référence chronométrique, en s'assurant le deuxième essai de la journée et en réduisant le gap à 4''9'.

"Le matin j'ai eu un peu de difficulté à trouver le bon setup, par contre dans l'après-midi les choses se sont beaucoup mieux passées", a expliqué Sébastien Loeb.

Sébastien Carron est conscient du fait que, probablement, dans la journée de samedi il ne sera pas très simple de garder l'avantage sur le rival alsacien.

"Loeb sera capable de conquérir le leadership après un ou deux essais de samedi", a admis le deux fois champion helvétique, légèrement surpris de terminer la première journée au sommet du classement provisoire.

"En tout cas je rivalise toujours pour vaincre, ça ne change pas si Sebastien participe à l'étape".
Vendredi Ivan Ballinari (Ford Fiesta R5) a terminé à la troisième place, avec 42''1' de désavantage par rapport au champion de Suisse. Quatrième Olivier Gillet (Porsche 994) et cinquième le Belge attendu Peter Tsjoen (Ford Fiesta R5).

La deuxième journée inclut huit essais spécials, qui devront avoir lieu sur quatre parcours différents et dont le déroulement pourra être suivi sur le Web à l'adresse rdch.ch.

Article suivant
Max Beltrami : "Le Rallye du Tessin portera des bénéfices à tous"

Article précédent

Max Beltrami : "Le Rallye du Tessin portera des bénéfices à tous"

Article suivant

Loeb : "Je n'ai jamais vu des pilotes forts comme Carron"

Loeb : "Je n'ai jamais vu des pilotes forts comme Carron"
Charger les commentaires
Be first to get
breaking news