Rallye Pays du Gier : Sébastien Carron émerge du chaos

partages
commentaires
Rallye Pays du Gier : Sébastien Carron émerge du chaos
Par : Olivier Guillaume
Co-auteur: Emmanuel Rolland
17 mars 2018 à 11:05

Le triple Champion de Suisse occupe la première place du classement général à l'issue d'une première journée perturbée par la pluie, qui a vu l'annulation en France de la seconde spéciale.

Disputé en France dans la région de Saint-Chamond, près de la ville de Saint-Etienne, le Rallye du Pays du Gier ouvre ce week-end la saison du Championnat de Suisse des rallyes avec une douzaine de voitures R5 en lice pour la victoire. 

 

Fidèle à sa Ford Fiesta R5 qui l'a vu décrocher son troisième titre national l'an passé, Sébastien Carron a vite pris les devants lors d'une première journée qui allait s'annoncer plus que chaotique. En raison des fortes pluies, de nombreux concurrents sont allés à la faute lors de la première des deux spéciales que comptait cette première étape.

Alors que l'horaire de départ tardif (20 heures) compliquait encore la visibilité, Carron - toujours copiloté par Jérôme Degout -, frappait déjà un grand coup en signant le meilleur chrono du premier tronçon chronométré (14'07"4).

Le Valaisan devançait de 12,7 seconde la paire Ivan Ballinari-Paolo Pianca pour leur première sortie sur la Skoda Fabia R5, alors que, derrière, le trou était déjà fait puisque le Français Mickael Prevalet pointait déjà à 1'32" au volant de sa Citroën DS3 suivi de près par la Peugeot 207 S2000 de Joël Rappaz - leader du groupe A - et de la Citroën DS3 de Patrice Bonnefond, lequel complétait le top 5. 

Le classement arrêté après l'ES1 allait être définitif à l'issue de la journée puisque, en raison de nombreuses sorties de route, l'ES2 (Fouay et son court tronçon kilométré de 7,50 km) allait être purement et simplement annulée par les organisateurs, afin de permettre aux concurrents de rejoindre l'assistance en liaison, alors qu'une interruption de près d'une heure repoussait au milieu de la nuit la fin des hostilités.

En Championnat de Suisse Junior, Thomas Schmid a tiré son épingle du jeu, évitant la sortie de route pour conclure la journée à la première place de sa catégorie - à plus d'une minute et vingt secondes de son plus proche poursuivant - au volant de sa Peugeot 208, et en même temps à une belle dixième place au classement général, en plus de figurer au troisième rang des pilotes suisses, les deux suivants étant Steeves Schneeberger, 13e sur sa Ford Fiesta, et Jonathan Scheidegger, qui conclut à la 18e place au volant de sa Citroën DS3.

En Clio RT3 Alps Trophy, cette première journée a viré à l'hécatombe avec les sorties de route de Maude Studer, Thomas Anacleto et Ricardo Araujo, les autres concurrents partis derrière étant bloqués par ces incidents, et crédités d'un temps forfaitaire. 

 

Sébastien Carron abordera ainsi la deuxième et dernière journée de course en leader, alors que six épreuves spéciales sont au programme, à commencer par l'ES3 (Valfleury) longue de 22,74 km, le rallye se concluant par l'ES8 (Dozieux) et ses 17,40 km, qui débutera pour la première voiture à 16h58. 

Rallye Pays du Gier - Classement (Première Étape)

Rallye Pays du Gier - Abandons

Prochain article Rallye suisse
Rallye Junior 2018: cinq étapes pour quatre résultats valides!

Previous article

Rallye Junior 2018: cinq étapes pour quatre résultats valides!

Next article

Michaël Burri impérial au Critérium Jurassien

Michaël Burri impérial au Critérium Jurassien
Charger les commentaires