Albin Mächler: "Dans cette situation, j’ai vraiment eu de la chance..."

Il n'est pas passé à grand-chose de perdre sa victoire en classe et le titre de vice-champion. Le meilleur du dernier slalom à Ambrì, c’était une fois de plus le champion Martin Bürki.

"Pour la première fois, je me suis assuré le titre avant la dernière course. Donc je vais attaquer et vraiment rouler vite sans pression", prédisait Martin Bürki avant le départ pour le dernier slalom en 2017 à Ambrì.

Sitôt dit, sitôt fait. Même si le parcours rapide sur l’aéroport avec seulement 52 portes sur 3,56 kilomètres favorisait les voitures puissantes, le quintuple champion a réalisé deux chronos presque identiques, peu au-dessus des deux minutes, et finissait quatrième au scratch derrière les trois pilotes monoplaces.

"C’était vraiment top de battre tous mes concurrents sur cette autoroute avec seulement 1598 cc", applaudissait le Bernois à lui-même. Chapeau, vraiment une autre performance magistrale… 

Qui deviendra le vice-champion? C’était la grande question avant la finale au Tessin. Pour garder sa deuxième place, Albin Mächler dut se battre et gagner contre une grande opposition dans la classe E1 au-dessus de trois litres.

Stephan Burri (VW Polo), vainqueur dans sa classe IS-1600 sans une grande concurrence dans le plateau avant, s’était assuré au moins le troisième rang final au championnat.

Grâce à la deuxième manche la plus rapide, Mächler a remporté la classe avec une avance de seulement 5 et 37 centièmes sur les deux pilotes Porsche GT3, Patrick Drack et Fabrizio Ceresa. Comme prouve notre photo, le triple champion Suisse de la montagne avait touché la 52ème et dernière porte. Mais le cône est resté à sa place et ainsi, Mächler n’a pas été pénalisé de dix secondes.

 

 

"J’ai senti ce cône. Apparemment, je n’ai touché que son pied. C’était la raison que je n’étais pas certain de ma victoire et le deuxième rang au championnat jusqu’à l’affichage des résultats officiels. Dans cette situation, j’ai vraiment eu de la chance", disait le pilote de la BMW M2. "J’en ai toujours cru de pouvoir battre mes concurrents encore une fois".

Jürg Beiner lui aussi était un candidat pour la victoire avec le nouveau moteur dans sa BMW M3 GTR (4,4 litres V8 à 520 CV). Mais il a souffert de problèmes de freins, a fait un tête-à-queue dans la première manche et fini quatrième en classe avec un beau temps dans la deuxième manche.

Le deuxième meilleur des voitures fermées était Danny Krieg sur sa Porsche 997 GT3 Cup du groupe Interswiss. Sur un terrain moins habituel, le nouveau champion Suisse de la Montagne Frédéric Neff sur sa Porsche 996 Cup devait se contenter de la deuxième place, pour une fois...

Même si Roman Marty a été battu par son rival permanent Josef Koch (les deux sur Opel Kadett C GT/E 2.5), cela a suffi pour remporter le Trophée Interswiss 2017. Avec une autre victoire chez les deux litres, Jürg Ochsner serait le champion pour la première fois. Mais le pilote rapide d’Oberhallau devait se contenter de la troisième position derrière René Tschirky (les deux sur Opel Kadett C GT/E 2.0) et Manuel Santonastaso (BMW 320 E21). 

En classe E1 à deux litres, Peter Niederer sur une autre Opel Kadett s’est imposé devant Reto Steiner sur Ford Escort RS V6 et Patrick Flammer sur Suzuki Swift Evo. En outre, Niederer a réalisé le dixième meilleur temps de la journée.

Après un tête-à-queue fulminant dans sa première manche, Martin Bürki 2 sur BMW M3 E33 a gagné la classe E1-3000.

Quant à Yves Hängärtner, vainqueur absolu à Interlaken et Bure sur une Tatuus-Honda FM, il est retourné aux sources. Le Bernois a participé avec la deuxième VW Polo de MB Motorsport (la voiture grise) et finit deuxième derrière le chef de l’équipe.

À l’époque, la Polo verte-jaune avec laquelle Martin Bürki a remporté sept titres jusqu’ici (5 en slaloms, 2 en coupe montagne) appartenait à Hängärtner…

Slalom Ambrì - Classement

Slalom Ambrì - Classes (Catégories) E1 et E2

Slalom Ambrì - Classes (Catégories) A, N, GT, Super Serie, InterSwiss, Historisch et Renault Classic Cup

Swiss Slalom Championship - standings after 10 rounds (Final)

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Slalom suisse
Événement Ambrì
Sous-évènement Dimanche, course
Pilotes Albin Mächler , Danny Krieg , Martin Bürki
Équipes MB Motorsport , Equipe Bernoise
Type d'article Résumé de course
Tags suisse