WRC
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
WEC
08 nov.
-
10 nov.
Événement terminé
12 déc.
-
14 déc.
MotoGP
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
Moto3
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
Moto2
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
Formule E
23 nov.
-
23 nov.
Événement terminé
17 janv.
-
18 janv.
Prochain événement dans
33 jours
FIA F2
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé
Formule 1
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé
ELMS
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
WTCR
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
13 déc.
-
15 déc.
Événement terminé

Maurer vainqueur, Bürki champion !

partages
commentaires
Maurer vainqueur, Bürki champion !
Par :
, Motorsport.com Switzerland
7 oct. 2019 à 21:54

Si Marcel Maurer a remporté la victoire au classement général lors de la finale de la saison à Ambri, c'est bien l'incontournable Martin Bürki qui décroche le titre national, le septième de sa carrière !

Si Philip Egli avait monopolisé la victoire durant toutes les épreuves cette saison - il avait même récupéré la première place après coup sur l'épreuve de Chamblon, après y avoir été injustement pénalisé à l'époque -, le pilote de la Dallara jaune n'arrivait pas en position de force pour le titre national.

En effet, ses deux rivaux, soit les deux autres pilotes à avoir remporté la victoire dans leur catégorie sur toutes les épreuves depuis le début de saison - Martin Bürki et Hanspeter Thöni -, le devançaient au classement général pour avoir battu davantage de concurrents cette année. Par conséquent, en arrivant à Ambri pour la finale de la saison, Bürki occupait la tête du classement devant Thöni, alors que Egli occupait la troisième place.

Et Martin Bürki a, comme on s'y attendait, poursuivi sur sa lancée en signant un nouveau succès au volant de sa Volkswagen Polo MB dans la classe E1 jusqu'à 1600 cm3, qui lui assurait définitivement le titre, sa septième couronne nationale des slaloms après ceux acquis en 2011, puis lors des cinq dernières années.

Hanspeter Thöni, Peugeot 106 16V, Bödeli Racing Club

Hanspeter Thöni, Peugeot 106 16V, Bödeli Racing Club

Photo de: RK Photography

De la même façon, Hanspeter Thöni s'est assuré de son côté la deuxième place du classement général final après une nouvelle victoire dans la classe N/ISN sur sa Peugeot 106. C'est la première fois que ce dernier termine sur le podium final du championnat.

Devant, la bataille a fait rage pour la victoire au général entre les pilotes de monoplaces. Invincible depuis le début de la saison, Philip Egli n'a pu conclure sa formidable saison par une nouvelle victoire, le pensionnaire de l'équipe Racing Club Airbag n'ayant jamais pu rivaliser avec Marcel Maurer et Lukas Eugster.

Au volant de sa Ligier JS53, ce dernier s'est positionné en première position devant Maurer à l'issue de la première manche disputée sur un parcours raccourci de 370 m par rapport au tracé habituelle en raison de travaux sur l'aéroport d'Ambri.

Marcel Maurer, Tatuus-Renault E2, Chablais Racing Team, 2. Essais

Marcel Maurer, Tatuus-Renault E2, Chablais Racing Team, 2. Essais

Mais Maurer ripostait lors du deuxième passage et, grâce à un chrono record de 1'22''38, ce dernier décrochait sa première victoire de la saison, répétant également son succès décroché ici-même il y a un an. Ce n'est pas tout : en s'imposant devant Eugstler et Philip Egli, finalement troisième ce week-end, Maurer a éjecté ce dernier de la troisième place du championnat final !

Car, dans le même temps, le local Christian Darani (Fiat XI/9) remportait la classe E1 jusqu'à 2000 cm3 devant Reto Steiner, et se hissait du même coup à la troisième place du classement général final devant Egli.

Christian Darani, Fiat X1-9, Squadra Corse Quadrifoglio

Christian Darani, Fiat X1-9, Squadra Corse Quadrifoglio

Photo de: Christian Eichenberger

Du côté des voitures de tourisme et des GT, c'est Sandro Morros qui s'est montré le plus rapide sur sa Porsche 991 II GT3 Cup. En Interswiss, Marco Geering (Opel Kadett) a devancé les habitués du championnat comme Manuel Santonastaso (BMW 320) et Christoph Zwahlen (Porsche 997 GT3).

Enfin, la Suzuki Swiss Racing Cup a elle aussi rendu son verdict et, sans surprise, Marcel Muzzarelli s'est assuré le titre 2019. Si une lointaine 14e place lui aurait suffi pour être titré à Ambri même en cas de victoire de Fabian Eggenberger, Muzzarelli est aller chercher son sacre avec la manière, en signant sa quatrième victoire de la saison devant Siméon Schneider et Eggenberger. Ce dernier termine toutefois deuxième du championnat devant Schneider en raison du plus grand nombre de victoires (deux contre un).

 
Article suivant
L'heure de la grande finale à Ambri !

Article précédent

L'heure de la grande finale à Ambri !

Article suivant

Les calendriers 2020 des championnats suisses dévoilés

Les calendriers 2020 des championnats suisses dévoilés
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Slalom Suisse
Événement Ambrì
Auteur Emmanuel Rolland