Slalom Chamblon : le troisième coup de Martin Bürki

Comme à Bière et Romont, le champion en titre réalisait les meilleurs chronos de toutes les voitures fermées sur le long parcours difficile. Maintenant, son premier poursuivant au championnat s’appelle Albin Mächler.

Slalom Chamblon : le troisième coup de Martin Bürki
Albin Mächler, BMW M2, ACS
Daniel Wittwer, VW Golf, Autersa Racing
Jürg Ochsner, Opel Kadett C, RCU
Manuel Santonastaso, BMW 320 E21, RCU
Martin Bürki, VW Polo MB, MB Motorsport
Martin Bürki, VW Polo MB, MB Motorsport
Patrick Flammer, Suzuki Swift Evo 2000, Flammer Speed Team
Stephan Burri, VW Polo, Autersa Racing

"C’était mon troisième coup", étaient les premiers mots de Martin Bürki après la septième manche du Championnat Suisse des Slalom à Chamblon.

Pour la troisième fois en suite, le Bernois sur sa VW Polo 1600 infernale (250 CV, 770 kg) et parfaitement pilotée était le plus rapide de tous les pilotes des voitures fermées. Seulement sept des quatorze monoplaces et sport-protos se classaient devant lui au scratch.

"Dans ces conditions, deux chronos en 3:14 sont le maximum. Je suis vraiment content", disait Bürki. Une autre démonstration de puissance et une annonce pour le futur. 

Le quadruple champion, il même trouvait des paroles de reconnaissance pour son premier poursuivant au championnat. En biffant un résultat, Albin Mächler y était déjà. Après sa cinquième victoire en classe E1+3000, le pilote de la grande et puissante BMW M2 maintenant est le deuxième selon les points aussi. "Son chrono avec cette voiture lourde sur ce parcours est remarquable. Il mériterait la deuxième position au championnat", affirme le favori. 

 

Avec un deuxième chrono superbe, Danny Krieg sur sa Porsche GT3 se hissait à la deuxième position des voitures de tourisme et GT. Ainsi, le champion de la Coupe de Montagne 2016 a remporté le groupe InterSwiss devant les vainqueurs de leurs classes, Stephan Burri (VW Polo 1.6) et Jürg Ochsner (Opel Kadett 2.0).

Après la première manche sur le large parcours de 4,3 kms aux casernes de Chamblon, Daniel Wittwer notait le deuxième chrono derrière Bürki. Mais malheureusement, pas sans faute… 

La deuxième manche en sécurité, il marquait de nouveau un bon chrono en 3:17 sur sa VW Golf. Mais cette fois, Manuel Santonastaso sur la BMW 320 était encore 15 centièmes plus vite que le Bernois et remportait la grande classe E1-2000.

Au championnat, Wittwer glisse de P2 à P3. Mais son grand but de la saison, finir sur une place au podium du championnat pour être invité à la soirée des champions à Berne, reste intact. D’autant plus que Marcel Maurer (P2 en E2-2000) et Jürg Beiner (P3 en E1+3000), les deux concurrents pour une médaille, n’ont pas pointé au maximum non plus. La suspense continue…

Slalom Chamblon - Classes (Catégories)

partages
commentaires
Slalom Chamblon : Egli laisse aucune chance à Maurer

Article précédent

Slalom Chamblon : Egli laisse aucune chance à Maurer

Article suivant

Slalom Genève : Happy end pour Marcel Maurer

Slalom Genève : Happy end pour Marcel Maurer
Charger les commentaires