Lotterer - La Super Formula devrait être une voie d'accès à la F1

André Lotterer croit que la Super Formula japonaise devrait être regardée comme une voie d'accès légitime à la Formule 1 en raison des nombreux pilotes professionnels établis qui y courent.

Lotterer - La Super Formula devrait être une voie d'accès à la F1
André Lotterer, Petronas Team Tom's
André Lotterer, Team Tom's
André Lotterer, Petronas Team Tom's
André Lotterer, Petronas Team Tom's
Stoffel Vandoorne, McLaren
André Lotterer, Petronas Team Tom's
André Lotterer, Team Tom's
André Lotterer, Team Tom's

La Super Formula, anciennement connue sous le nom de Formule 3000 japonaise et Formula Nippon, a servi de tremplin vers la Formule 1 pour des pilotes comme Ralf Schumacher, Eddie Irvine et Pedro de la Rosa dans les années 1990. Mais la F1 a bien moins regardé en direction de la grille de la série japonaise lors de la dernière décennie.

Le championnat, cependant, est pris en compte dans le cadre de la Super Licence de la FIA, avec 25 points accordés à son champion, et verra le protégé de McLaren et Champion GP2 en titre, Stoffel Vandoorne, y courir en 2016.

S'exprimant pour Motorsport.com, André Lotterer - qui partage son temps entre Audi en LMP1 et un baquet en Super Formula qu'il a remporté en 2011 - explique : "Ça devrait être [une route viable vers la F1]. Je pense que les ingrédients et le niveau [sont réunis], nous sommes tous des pilotes professionnels, c'est une école fantastique pour les pilotes où j'ai beaucoup évolué et amélioré mes compétences pendant des années."

Lotterer note que l'attrait singulier de la Super Formula en tant que route vers la F1 est qu'elle permet aux jeunes pilotes et de se mesurer à des pilotes expérimentés. "Je crois que le niveau est très haut et, comme je l'ai dit, ce sont des pilotes pro", déclare l'Allemand. "Et je ne pense pas que vous trouvez cela dans les formules de promotion en Europe."

"OK, vous trouvez occasionnellement des talents mais les gens contre lesquels ils courent ne sont pas établis. Il y a 20 ans, en arrivant en F1, la plupart des pilotes avaient presque 30 ans parce qu'il fallait qu'ils fassent leur preuve. Et maintenant je pense que les sports mécaniques ont totalement changé, c'est : 'Combien d'argent avez-vous ? OK, vous avez un baquet'."

La F1 est trop focalisée sur la jeunesse

Lotterer, qui a été pilote d'essais pour Jaguar en 2002, estime aussi que la F1 dévalue l'expérience quand elle apporte du sang neuf à la discipline. Il déclare : "Je crois que les jeunes talents sont super, ils peuvent faire des choses exceptionnelles."

"Mais je sais que je suis devenu un bien meilleur pilote à la fin de ma vingtaine [...] parce que j'ai appris bien plus et je suis arrivé à un bien meilleur niveau. j'ai eu plus [d'une chance] d'aller en Formule 1 quand j'étais jeune, même si je n'étais pas aussi bon que je le suis maintenant."

Propos recueillis par Jamie Klein

partages
commentaires
Lotterer et Nakajima en tête des essais de Suzuka

Article précédent

Lotterer et Nakajima en tête des essais de Suzuka

Article suivant

Yamamoto s'impose à Suzuka, Vandoorne sur le podium

Yamamoto s'impose à Suzuka, Vandoorne sur le podium
Charger les commentaires