WRC
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
WEC
08 nov.
-
10 nov.
Événement terminé
12 déc.
-
14 déc.
MotoGP
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
Moto3
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
Moto2
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
Formule E
23 nov.
-
23 nov.
Événement terminé
17 janv.
-
18 janv.
Prochain événement dans
42 jours
FIA F2
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé
Formule 1
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé
ELMS
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
WTCR
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
C
Sepang
13 déc.
-
15 déc.
Prochain événement dans
7 jours

Eric Nève "La Renault Mégane RS TCR du Vukovic Motorsport", une pièce d'orfèvrerie"

partages
commentaires
Eric Nève "La Renault Mégane RS TCR du Vukovic Motorsport", une pièce d'orfèvrerie"
Par :
, Motorsport.com Switzerland
7 juin 2019 à 07:32

L'expérimenté directeur d'équipe, qui a rejoint officiellement l'équipe Vukovic Motorsport l'hiver dernier en vue du TCR Europe, met l'accent sur la qualité du travail de préparation de la structure suisse.

Ancien directeur de la compétition chez Chevrolet Europe (il a mené la firme américaine à trois titres mondiaux consécutifs en WTCC de 2010 à 2012), Eric Nève a officié par la suite en tant que consultant pour Eurosport Events, le promoteur du championnat du monde de supertourisme. En 2018, le Français retrouvait la compétition en prenant les rênes de l'équipe DG Sport Competition, avec laquelle il a remporté deux succès en WTCR l'an passé (avec Aurélien Comte et Mato Homola).

Lire aussi:

Cette saison, Nève a choisi de s'atteler à un nouveau projet avec le Vukovic Motorsport. Fondée par Milenko Vukovic, la structure suisse est l'émanation de la carrosserie également fondée et dirigée par ce dernier, dans la ville de Sankt Margrethen, dans le canton de Saint-Gall, collée à la frontière autrichienne.

Milenko Vukovic compte lui-même une certaine expérience en sport automobile depuis une dizaine d'années, s'étant tout d'abord illustré en Renault Clio Cup avant de décrocher le titre en Deutscher Tourenwagen Cup en 2016. C'est peu après cette performance qu'il entrait pour la première fois en contact avec Eric Nève.

La Renault Mégane TCR della Vuković Motorsport

La Renault Mégane TCR della Vuković Motorsport

Photo de: Vuković Motorsport

La Renault Mégane TCR della Vuković Motorsport

La Renault Mégane TCR della Vuković Motorsport

Photo de: Vuković Motorsport

La Renault Mégane TCR della Vuković Motorsport

La Renault Mégane TCR della Vuković Motorsport

Photo de: Vuković Motorsport

 "J'ai connu Milenko Vukovic lorsque je travaillais pour le compte du championnat d'Europe de Supertourisme ETCC, lorsque je travaillais pour Eurosport Events", explique Eric Nève à Motorsport.com. "Il était question que son équipe dispute une course dans cette catégorie en fin de saison, cela ne s'est pas fait mais nous sommes restés en contact par la suite. Puis, lorsqu'il m'a confié son ambition de développer une voiture pour le TCR, je l'ai un aidé en lui faisant bénéficier des contacts dont je dispose dans le milieu".

"Plusieurs options étaient envisagées quant au constructeur avec qui travailler. Il y a eu des contacts avec MG, mais c'est finalement avec Renault Sport que le projet s'est mis en place. Ils ont donné leur accord pour qu'une structure privée développe une voiture TCR, et le projet a démarré il y a un peu plus de deux ans. Quant à la Mégane, outre le fait que ce soit une voiture vraiment belle, elle dispose d'une grosse communauté de fans, et d'une grosse cote de sympathie. Ce projet a suscité l'enthousiasme dès le début".

Lire aussi:

L'équipe de Milenko Vukovic a ainsi mis deux ans à construire et développer la Renault Mégane, multipliant les tests sur circuit, mais aussi à deux manches de TCR Allemagne l'an passé sur le Nürburgring avec l'Allemand Dino Calcum au volant.

Pour 2019, le Vukovic Motorsport a haussé ses ambitions, et a dans ce sens officialisé l'arrivée d'Eric Nève au poste de Team Manager. L'effort était complété par la venue du pilote français John Filippi, qui compte cinq saisons d'expérience en supertourisme mondial (WTCC de 2014 à 2017 puis WTCR en 2018), pour piloter la Mégane TCR en course.

La Mégane dispose d'un beau potentiel. Et si l'on arrive à concrétiser ce potentiel, ce sera une belle réussite.

Eric Nève, Team Manager du Vukovic Motorsport.

"En rejoignant l'équipe Vukovic Motorsport, l'objectif était de mettre à profit mon expérience dans les différents domaines de la course automobile afin d'aider l'équipe à se développer", continue ce dernier. "La structure de Milenko Vukovic est relativement réduite, mais il y a un vrai savoir-faire et la volonté de produire un travail de qualité. Lorsque l'on regarde en détail la Mégane TCR, on a l'impression de se trouver devant une voiture d'exposition, c'est un véritable travail d'orfèvre."

"Il est clair qu'il est toujours compliqué pour une petite structure comme la nôtre de se mesure à des divisions compétitions clients de grands constructeurs, mais d'un autre côté, c'est également un avantage. Car Milenko [Vukovic] n'a pas beaucoup de personnes à consulter pour prendre ses décisions, au contraire des équipes soutenues par des constructeurs, où l'on doit passer par différents interlocuteurs. S'il y a une décision à prendre dans le cadre du développement de la voiture, il agit tout de suite. Cette réactivité est imbattable. Après, il va falloir gérer le fait d'assurer les commandes pour d'autres équipes privées en plus de mener notre propre projet, mais pour l'instant cela fonctionne plutôt bien".

John Filippi, Vukovic Motorsport Renault Mégane RS TCR, Gianni Morbidelli, WestCoast Racing Volkswagen Golf GTI TCR, Jessica Bäckman, Target Competition Hyundai i30 N TCR

John Filippi, Vukovic Motorsport Renault Mégane RS TCR, Gianni Morbidelli, WestCoast Racing Volkswagen Golf GTI TCR, Jessica Bäckman, Target Competition Hyundai i30 N TCR

Photo de: TCR media

Après de nombreuses séances de développement avant le début de la saison 2019, la Mégane TCR et le Vukovic Motorsport démarraient leur campagne fin avril sur le Hungaroring. Lors des qualifications, Filippi parvenait à se qualifier pour la Q2 avant de décrocher la 12e place sur la grille de départ pour les deux courses. Quatorzième à l'issue de la course 1, le pilote corse marque ses premiers points de la saison, mais est éliminé par un accrochage au départ de la course 2.

Lors de la seconde course de la saison à Hockenheim, John Filippi signe le 20e chrono, puis conclut la première course au 15e rang. Le lendemain, après une manche très accrochée, il passe la ligne au 18e rang.

John Filippi, Vukovic Motorsport Renault Mégane RS TCR

John Filippi, Vukovic Motorsport Renault Mégane RS TCR

Photo de: TCR media

"A Hockenheim, nous avons mis le doigt sur un réglage de suspensions", poursuit Eric Nève. "Il fallait trouver le bon compromis entre bien absorber les vibreurs et être rapide en ligne droite. Nous progressons pas à pas au fil des courses, car c'est bien la compétition qui nous fournit les informations les plus précieuses. Nous travaillons également étroitement avec le Garry Rogers Motorsport, qui aligne deux de nos Mégane TCR dans le nouveau championnat australien, et c'est un vrai atout que de partager nos données. Il reste encore du travail, mais la Mégane dispose d'un beau potentiel. Et si l'on arrive à concrétiser ce potentiel, ce sera une belle réussite".

 

Alors que Renault a confié la construction et le développement de la Mégane TCR au Vukovic Motorsport, l'équipe Sankt Margrethen a pour objectif d'accroître la présence de la sportive du constructeur français sur les circuits mondiaux. Une présence qui s'intensifie donc avec deux exemplaires en TCR Australie, mais aussi en TCR Eastern Europe, où la Mégane et l'équipe de Milenko Vukovic ont décroché leur premier succès sur le circuit du Red Bull Ring en Autriche le mois dernier, avec le Tchèque Tomáš Pekař au volant.

 

Pour l'heure, le Vukovic Motorsport se prépare à aborder la troisième étape du TCR Europe, sur le circuit de Spa-Francorchamps. Une nouvelle étape pour la Mégane TCR et l'équipe suisse, et un nouveau palier en termes de performances ? Verdict dimanche soir. 

 
Article suivant
Le programme du week-end sur Motorsport.tv

Article précédent

Le programme du week-end sur Motorsport.tv

Article suivant

Le Young Driver Challenge aborde sa dernière phase avec dix talents suisses en compétition

Le Young Driver Challenge aborde sa dernière phase avec dix talents suisses en compétition
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries TCR
Pilotes John Filippi
Équipes Vukovic Motorsport
Tags tcr , suisse
Auteur Emmanuel Rolland