Le TCR paré pour ses grands débuts à Sepang

Le nouveau championnat de supertourisme TCR International Series s'apprête à vivre le premier meeting de son existence dans une semaine à Sepang. En attendant, les équipes se préparent pour cette grande première.

Lancée par Marcello Lotti, promoteur du WTCC jusqu'à fin 2013, le concept du TCR fait son chemin. En parallèle à une série internationale d'une dizaine de manche, dont plusieurs en ouverture de la Formule 1, la catégorie fera l'objet de championnat nationaux, ou de classe à part au sein de championnats déjà existants, dans des pays comme la Chine, l'Allemagne, l'Italie, le Portugal, la Russie, l'Afrique du Sud, l'Espagne, la Thaïlande, la République Dominicaine et le BeNeLux. Une série TCR Asia verra également le jour, alors qu'un championnat TCR Central America se disputera également en 2016 avec des courses tenues aux Etats-Unis, en Colombie, au Costa Rica, en République Dominicaine, au Guatemala, au Mexique et au Venezuela.

Parmi les voitures éligibles pour la catégorie TCR, réservée à des modèles de production de motorisation 2 litres turbo, on retrouvera des modèles comme l'Audi TT, la Ford Focus ST, la Honda Civic TCR, l'Opel Astra OPC et la Seat Leon Racer. Des tests de balance de performance ont été effectué début mars avec Nicola Larini au volant des différents modèles engagés.

Les week-ends des TCR International Series présenteront un format similaire à celui du WTCC, à savoir une qualification et deux manches. La série internationale a récemment annoncé des accords avec de nombreux diffuseurs TV à travers le monde, dont Motors TV, qui diffusera toutes les courses en direct en France.

Une base globale de courses de voitures de tourisme

Du côté des pilotes, une vingtaine de concurrents sera au départ de l'épreuve inaugurale à Sepang. On retrouvera d'anciens pilotes de WTCC comme Franz Engstler, René Münnich, Jordi Gene, Pepe Oriola, Gianni Morbidelli ou Michel Nykjaer ou d'anciens pilotes de GT comme Andrea Bellichi ou Sergey Afanasiev.

Lors de l'une des présentation du concept TCR, Marcello Lotti a expliqué que ce nouveau championnat ne se positionnait pas en rival du WTCC, destiné aux équipes d'usine, mais qu'il avait plutôt pour dessein d'établir une base de compétition globale permettant à des pilotes et des équipes de s'aligner en course à moindre frais, et ce lors de courses disputées sur toute la planète sous la même réglementation technique. De quoi créer de nombreuses passerelles entre équipes et pilotes du monde entier, et d'encourager un véritable marché mondial des voitures de course "deuxième main".

Sur le papier, le concept de Marcello Lotti ne manque pas d'arguments. Rendez-vous à Sepang le 28 mars pour le verdict de la piste. 

 

 

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries TCR
Pilotes Franz Engstler , Gianni Morbidelli , Jordi Gene , Nicola Larini , Marcello Lotti , Michel Nykjaer , René Münnich
Type d'article Actualités
Tags bamboo engineering, engstler, target competition, tcr