Première course, première victoire pour la Hyundai TCR

Gabriele Tarquini a offert son premier succès à la Hyundai i30 N TCR pour sa première sortie en course ce week-end en Chine, alors que Rob Huff a remporté la Course 2 sur sa Volkswagen Golf.

Lors des qualifications, les Hyundai s'étaient déjà montrées dominantes avec le meilleur chrono d'Alain Menu en Q1, mais le pilote suisse, comme son équipier Gabriele Tarquini, ne pouvait poursuivre son effort puisque les voitures coréennes, inéligibles pour les points en TCR, ne pouvaient pas non plus prendre part à la Q2.

Au final, ce furent les deux Volkswagen Golf du Leopard Racing qui monopolisaient la première ligne de la grille de départ pour la Course 1, Rob Huff signant la pole position devant son équipier, et candidat au titre, le Français Jean-Karl Vernay. Alors que Pepe Oriola (Seat) et Gianni Morbidelli (Volkswagen) se partageaient la deuxième ligne, le leader du championnat Attila Tassi (Honda) se qualifiait en septième position.

Course 1 : Tarquini et Hyundai irrésistibles

Au départ de la première manche, Huff prenait un envol moyen et Oriola s'infiltrait entre les deux Golf du Leopard Racing pour virer en tête au premier virage. Derrière, Menu accrochait la Seat Leon de Denis Dupont, le pilote belge heurtant violemment le mur. Toujours dans le premier tour, Tassi était tassé et virait large au virage numéro deux, perdant plusieurs positions dans l'incident. Oriola menait ainsi à l'issue de la première boucle devant Vernay, Morbidelli, Vervisch et Huff.

Sur la seconde Hyundai, Gabriele Tarquini entamait sa remontée : sixième à l'issue du premier tour – après s'être élancé du 14e rang ! –, le vétéran italien dépassait Huff, puis Vervisch, pour se porter à la quatrième place. Le champion du monde WTCC 2009 poursuivait son effort, et disposait de son compatriote Morbidelli dès le troisième tour pour se hisser au troisième rang.

Alors que son équipier Menu écopait d'un drive-through pour son accrochage du premier tour, Tarquini continuait à se frayer un chemin dans le peloton, s'emparant de la deuxième place au détriment de Vernay au sixième tour.  La Hyundai revenait dans le sillage de la Seat du leader Oriola, qu'il dépassait au 11e des 19 tours au programme. En défendant sa deuxième position face à Vernay, Oriola allait au contact avec le pilote tricolore, et chutait au quatrième rang, avant un autre contact avec Morbidelli.

Tarquini franchissait la ligne d'arrivée en vainqueur, mais c'est Vernay qui empochait les 25 points du premier devant Huff et Morbidelli.

Course 2 : Huff soigne ses adieux

Dixième des qualifications, Frédéric Vervisch (Audi) héritait de la pole position grâce à la règle de la grille inversée, le pilote belge du Comtoyou Racing s'élançant devant Kajaia, Nash et Tassi. De leur côté, les deux Hyundai de Tarquini et Menu écopaient d'un lest et d'une réduction de puissance suite à la démonstration des i30 N TCR dans la première course.

Au départ de cette seconde manche, Vervisch prenait un bon envol mais, après la bousculade du premier virage, c'est James Nash (Seat) qui émergeait en première position devant Kajaia, Vervisch, Tassi et Morbidelli, alors que le nouveau leader Jean-Karl Vernay était poussé hors-piste par le champion en titre Stefano Comini (Audi), le Français chutant au 15e rang.

La bataille faisait rage pour le gain de la deuxième place, ce qui permettait à Nash de creuser un petit écart en tête. Les ennuis s'accumulent pour Tassi, qui écope d'un drive-through pour départ anticipé. Rob Huff remonte au quatrième rang au prix de plusieurs contacts, notamment avec l'Alfa Romeo de David Kajaia, qui abandonne. Le Britannique poursuit sa remontée, et joue une nouvelle fois des coudes face à Morbidelli pour s'emparer de la troisième place et, toujours aussi remonté, bouscule Vervisch pour se porter en deuxième position au sixième tour.

Alors que Nash occupait toujours la tête, il y avait encore du grabuge au quatorzième tour, avec un accrochage entre Vernay, Vervisch et Colciago : alors que Vervisch reste sur le carreau, Vernay doit observer un passage aux stands pour réparer une crevaison.

À quatre tours de la fin, Huff revenait dans le sillage de son compatriote James Nash, qu'il dépassait finalement au 16e tour. Morbidelli imitait Huff et s'emparait de la deuxième place un tour plus tard.

Rob Huff décrochait sa première victoire de la saison devant Morbidelli et Nash, alors qu'Alain Menu échouait au pied du podium devant Oriola. Jean-Karl Vernay terminait en dehors de la zone des points (12e) alors qu'Attila Tassi arrachait péniblement les points de la neuvième place. On rappellera qu'il s'agissait de la dernière sortie en TCR de Rob Huff, le pilote anglais étant contraint de faire l'impasse sur les deux dernières manches à Dubaï les 18 et 19 novembre, pour cause de clash de dates avec le WTCC.

Au championnat, Jean-Karl Vernay a ainsi repris la tête du classement avec 207 points, le pilote français comptant 21 points d'avance sur Attila Tassi, et quelques 42 unités sur Stefano Comini, avant le dernier meeting de la saison.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries TCR
Événement Zhejiang
Pilotes Gabriele Tarquini
Type d'article Résumé de course
Tags hyundai