WSBK
C
Phillip Island
28 févr.
-
01 mars
Prochain événement dans
33 jours
C
Losail
13 mars
-
15 mars
Prochain événement dans
47 jours
WRC
22 janv.
-
26 janv.
Jour 4 dans
13 Heures
:
03 Minutes
:
17 Secondes
13 févr.
-
16 févr.
Prochain événement dans
18 jours
WEC
12 déc.
-
14 déc.
Événement terminé
22 févr.
-
23 févr.
Prochain événement dans
27 jours
MotoGP
C
GP du Qatar
05 mars
-
08 mars
Prochain événement dans
39 jours
C
GP de Thaïlande
19 mars
-
22 mars
Prochain événement dans
53 jours
IndyCar
C
St. Petersburg
13 mars
-
15 mars
Prochain événement dans
47 jours
C
Barber
03 avr.
-
05 avr.
Prochain événement dans
68 jours
Formule E
17 janv.
-
18 janv.
Événement terminé
14 févr.
-
15 févr.
Prochain événement dans
19 jours
Formule 1
12 mars
-
15 mars
Prochain événement dans
46 jours
C
Grand Prix de Bahrein
19 mars
-
22 mars
Prochain événement dans
53 jours

Première victoire pour Vernay, Oriola à nouveau leader

partages
commentaires
Première victoire pour Vernay, Oriola à nouveau leader
Par :
, Motorsport.com Switzerland
9 mai 2016 à 14:58

Jean-Karl Vernay (Volkswagen) a remporté son premier succès en TCR à Spa, tout comme Aku Pellinen (Honda) quelques instants plus tôt. Pepe Oriola récupère le fauteuil de leader.

Jean-Karl Vernay, Leopard Racing, Volkswagen Golf GTI TCR
Jean-Karl Vernay, Leopard Racing, Volkswagen Golf GTI TCR
Aku Pellinen, West Coast Racing, Honda Civic TCR
Aku Pellinen, West Coast Racing, Honda Civic TCR
Pepe Oriola, Team Craft-Bamboo, Seat León TCR
Pole position de Dusan Borkovic, B3 Racing Team Hungary, Seat León TCR
Dusan Borkovic, B3 Racing Team Hungary, Seat León TCR
Jimmy Clairet, Sébastien Loeb Racing, Peugeot 308 Racing Cup
Jimmy Clairet, Sébastien Loeb Racing, Peugeot 308 Racing Cup
Grégory Guilvert, Sébastien Loeb Racing, Peugeot 308 Racing Cup

C'est Dusan Borkovic qui signait la pole position à l'issue des qualifications, le pilote serbe devançant Pepe Oriola sur sa Seat, alors que le leader du championnat Gianni Morbidelli (Honda), lesté de 30 kg, ne pouvait faire mieux que le 15e meilleur chrono. On notera également les 12e et 18e temps respectifs de Jimmy Clairet et Grégory Guilvert au volant des Peugeot 308 du Sébastien Loeb Racing, pour les débuts du constructeur français dans la discipline.

L'un des principaux protagonistes disparaissait déjà avant même le départ de la première manche, puisque le champion en titre Stefano Comini devait renoncer suite à un problème technique sur sa Volkswagen Golf en partant pour son tour de mise en grille.

À l'extinction des feux, Aku Pellinen bondissait de la deuxième ligne pour s'installer en tête au volant de sa Honda Civic, devant Borkovic et Oriola. Le pilote espagnol dépassait à son tour le pilote des Balkans pour s'installer en deuxième position, alors que Morbidelli avait déjà intégré le top 10 à l'issue du premier tour.

Borkovic devait alors défendre sa troisième place face à la Seat de James Nash, les deux hommes étant rejoints par la VW Golf de Jean-Karl Vernay. Le Français allait même au contact avec Nash, le Britannique perdant quelques positions, mais Vernay était sanctionné d'un drive through pour cette manœuvre.

Pellinen remportait finalement une course marquée par le gros crash (sans conséquence physique) de la Seat du jeune Attila Tassi dans le dernier tour. Le Finlandais remportait son premier succès en TCR devant Oriola, Borkovic, Homola alors que Morbidelli intégrait le top 5 final.

Triplé Volkswagen WRT

Dixième des qualifications, Antti Buri (Volkswagen Golf) héritait de la pole pour la course 2 mais son équipier Jean-Karl Vernay, placé à ses côtés, se hissait en tête au départ. À l'arrière, Borkovic et Morbidelli s'accrochaient, les deux hommes étant contraints à l'abandon. Pendant ce temps, Stefano Comini, remis de ses déboires d'avant la course 1, s'emparait de la deuxième place, complétant un triplé de l'équipe Volkswagen WRT.

Comini s'emparait brièvement de la tête, mais Vernay repassait son équipier helvétique au tour suivant, avant de creuser sensiblement l'écart et s'acheminer lui aussi vers sa première victoire en TCR, pour un podium 100% Volkswagen WRT avec également Comini et Buri (qui avait pu résister aux assauts de James Nash) à ses côtés.

Oriola de retour aux commandes

Les Peugeot de Guilvert et Clairet se classaient à chaque fois 12e et 13e des deux manches, sur un circuit peu propice à leur monture.

À l'issue de ce week-end spadois, Pepe Oriola, 7e de la course 2, reprenait la tête du championnat devant James Nash et Gianni Morbidelli, les trois hommes étant séparés de quatre points seulement, avec déjà un écart conséquent sur le 4e, Aku Pellinen.

Les deux prochaines manches se disputeront le 22 mai sur le circuit d'Imola.

Article suivant
Le TCR débarque en Amérique centrale

Article précédent

Le TCR débarque en Amérique centrale

Article suivant

Alain Menu fait son retour sur une Honda WestCoast

Alain Menu fait son retour sur une Honda WestCoast
Charger les commentaires