WRC
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
WEC
08 nov.
-
10 nov.
Événement terminé
12 déc.
-
14 déc.
MotoGP
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
Moto3
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
Moto2
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
Formule E
23 nov.
-
23 nov.
Événement terminé
17 janv.
-
18 janv.
Prochain événement dans
36 jours
FIA F2
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé
Formule 1
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé
ELMS
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
WTCR
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
13 déc.
-
15 déc.
Prochain événement dans
1 jour

Prémat veut "gravir la dernière marche" à Surfer's Paradise

partages
commentaires
Prémat veut "gravir la dernière marche" à Surfer's Paradise
Par :
, Motorsport.com Switzerland
17 oct. 2016 à 06:49

Après avoir contribué à placer son équipier Shane van Gisbergen en tête du championnat Supercars après deux belles 2e places à Sandown puis Bathurst, Alexandre Prémat vise la victoire sur l'épreuve de Gold Coast.

Shane van Gisbergen et Alexander Premat, Triple Eight Race Engineering Holden
Shane van Gisbergen, Alexander Premat, Triple Eight Race Engineering Holden
Podium: les vainqueurs Will Davison, Jonathon Webb, Tekno Autosports Holden, les deuxièmes Shane van Gisbergen, Alexander Premat, Triple Eight Race Engineering Holden
Shane van Gisbergen et Alexander Premat, Triple Eight Race Engineering Holden
Shane van Gisbergen, Alexander Premat, Triple Eight Race Engineering Holden
Shane van Gisbergen, Triple Eight Race Engineering Holden
Alexandre Prémat, Triple Eight Race Engineering Holden
Shane van Gisbergen et Alexander Premat, Triple Eight Race Engineering Holden
Shane van Gisbergen et Alexandre Prémat, Jamie Whincup et Dumbrell, Triple Eight Race Engineering Holden avec une Holden spéciale Drift
Shane van Gisbergen et Alexander Premat, Triple Eight Race Engineering Holden

L'arrivée d'Alexandre Prémat au sein de l'armada Triple Eight Race Engineering pour y seconder Shane van Gisbergen sur la Holden Commodore n°97 lors des trois manches "enduros" du championnat Supercars (Sandown, Bathurst et Gold Coast) n'avait pas manqué de susciter des commentaires de la part de certains observateurs en raison de l'absence de compétition du pilote français depuis les 24 Heures de Daytona en janvier dernier.

Le tricolore était d'autant plus attendu au tournant qu'il venait jouer un rôle prépondérant dans la course au titre, Van Gisbergen occupant, avant Sandown, le deuxième rang du championnat derrière son équipier Jamie Whincup.

Après une belle deuxième place à Sandown, qui permettait à Van Gisbergen de s'emparer de la tête du classement, Alexandre Prémat a fait définitivement taire les critiques en produisant une nouvelle performance de haut vol à Bathurst, qui a permis à son équipier d'aller jouer la victoire jusque dans le dernier virage, ratant la première place pour quelques centièmes.

"Le bilan de ces deux premières courses est évidemment plus que positif, avec ces deux podiums en deux courses", a expliqué Alexandre Prémat à Motorsport.com. "Sandown était un échauffement pour nous, si l'on peut dire. Mais à Bathurst, nous avions la performance, la vitesse, et nous étions là pour la gagne".

Van Gisbergen et Prémat n'ont pourtant pas eu la partie facile à Bathurst, retardés à trois reprises par des "double stacks", lorsqu'ils étaient contraints de plonger dans les stands en même temps que la voiture de leurs équipiers Whincup et Dumbrell lors de neutralisations, et de patienter à chaque fois de longues secondes avant de pouvoir être pris en charge par leurs mécaniciens.

"Cela nous a fait perdre pas mal de temps à chaque fois, et surtout des positions, que nous avons pu reprendre grâce à une voiture performante", explique Prémat. "Cela ne nous a pas facilité la tâche, surtout à Bathurst, où il n'est jamais facile de dépasser. Mais nous avons eu de la chance dans notre malchance car les incidents du dernier tour nous ont permis de nous porter aux avant-postes et de jouer la victoire jusqu'au bout."

Un rôle primordial au championnat

Avec ces deux bons résultats successifs, sans aucune erreur en piste et en-dehors, Alexandre Prémat a ainsi prouvé que le fait d'épauler un candidat au titre n'engendrait pas chez lui une pression additionnelle, et n'était pas en mesure de changer son approche de la compétition.

"Je suis là pour gagner des courses", poursuit-il. "On a tout fait pour gagner à Bathurst, ce n'est pas passé loin. Shane [Van Gisbergen] lui-même avait fait abstraction du championnat car il voulait avant tout s'imposer dans cette épreuve, en prenant les risques nécessaires."

"Je suis vraiment satisfait d'avoir bien aidé Shane au championnat. Avant Sandown, il était deuxième du championnat, et maintenant il est en tête avec 139 points d'avance sur Jamie, c'est évidemment quelque chose dont je me réjouis."

Objectif victoire à Gold Coast

À présent, Alexandre Prémat se tourne vers la double course de Gold Coast, dernière de la série des trois "enduros", qui se disputera les 22 et 23 octobre. Avec l'envie naturelle d'accéder cette fois à la plus haute marche du podium lors de la plus difficiles des trois enduros.

"C'est un circuit en ville, il fait chaud, les conditions sont difficiles", poursuit le pilote Triple Eight. "La moindre petite erreur ne pardonne pas. Personnellement, c'est un circuit que j'adore. J'ai toujours bien aimé les circuits en ville. J'ai déjà gagné à Pau, à Macao, sur le Norisring…"

"J'aimerais beaucoup inscrire mon nom au palmarès de cette course de Gold Coast, et remporter ma première victoire en Supercars. J'ai déjà décroché deux deuxièmes places, il me reste une dernière marche à gravir, et ce serait bien de le faire pour ma dernière apparition dans la série afin de préparer au mieux la trêve hivernale."

Comme à la maison chez Triple Eight Race Engineering

Quelle que soit l'issue de cette dernière sortie en Supercars cette saison pour Alexandre Prémat, ce dernier a clairement déjà marqué les esprits, et se pose en valeur sûre en tant qu'équipier pour les manches enduros du Supercars lors de ces prochaines saisons.

"J'ai vraiment pris le temps d'apprendre le fonctionnement de l'équipe Triple Eight", conclut-il. "J'ai passé deux à trois heures par jour dans l'atelier avec les gars, cela m'a permis de faire connaissance et d'apprendre à les connaître. Au bout d'une semaine, j'avais l'impression d'être avec eux depuis 5 ans !"

"Habituellement, la part du copilote est de venir, de faire le boulot en faisant le moins d'erreurs possibles et ramener la voiture. De mon côté, j'ai vraiment voulu prendre le temps de prendre mes marques et de m'impliquer un maximum dans la vie de l'équipe. Et je pense qu'ils sont plutôt contents de moi jusque là."

Article suivant
Davison et Webb remportent une édition animée des Bathurst 1000

Article précédent

Davison et Webb remportent une édition animée des Bathurst 1000

Article suivant

La Superlicence sera introduite en championnat Supercars pour 2017

La Superlicence sera introduite en championnat Supercars pour 2017
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Supercars
Événement Surfers Paradise
Lieu Streets of Surfers Paradise
Pilotes Alexandre Prémat
Auteur Emmanuel Rolland