Mise en jambes studieuse à Magny-Cours

La première journée d’action sur le Circuit de Nevers – Magny-Cours a tenu toutes ses promesses et, la belle météo aidant, les teams et pilotes ont mené un programme studieux afin de se préparer aux courses du samedi et du dimanche. À l’exception des concurrents du Challenge qui sont déjà entrés dans le vif du sujet.

6 Heures Endurance Proto V de V : Deuxième pole 2017 pour CD Sport

Après avoir dominé les qualifications de Portimao au printemps dernier, CD sport et sa Norma M20 FC n°14 confiée à l’équipage Bole-Besançon / Scheier / Foubert retrouve le sommet de la feuille des temps en cet automne dans la Nièvre. Le trio signe un chrono en 1’34’’788, 0’’330 plus rapide que celui réalisé par la Norma n°2 TFT des leaders Vilarino / Ferté / Illiano. Les champions en titre s’élanceront demain devant les deux Norma de l’écurie DB Autosport, la n°22 de Delafosse / Vaucher / Accary devant la n°21 de Bassora / Monclair / Schatz. TFT apparaît ensuite une nouvelle fois sur la troisième ligne avec la Norma n°8 de Capillaire / Creed / Melnikov qui partagera son rang avec la Norma n°31 CD Sport de L. Cochet / Kirchdoerffer / Faure. Cette dernière domine à cette occasion le classement Prestige, précédant la Norma n°42 Equipe Palmyr de Kubryk / Faggionato / Weil, les vainqueurs de Jarama, et la Norma n°6 TFT des leaders de la catégorie, Bazaud / Thirion / Caillon.

4 Heures Endurance GT/Tourisme/LMP/PFV V de V

LMP / PFV : Duqueine Engineering succès à Wintec

La venue de Yann Clairay, aux côtés de Cyril Denis et Edouard Héry au sein de l’équipage de la Ligier JS P3 n°7 permet à Wintec de se montrer aux avant-postes de la première séance d’essais libres avec un chrono en 1’34’’921. Le trio précède alors les Norma M30 Duqueine Engineering, la n°8 de Borga / Enqvist devant la n°9 de Légeret / Panciatici. Le team de Yann Belhomme inverse ensuite la tendance et, à la tombée de la nuit, c’est cette fois au tour de la n°9 de pointer au sommet de la hiérarchie, créditée d’un temps de 1’34’’686. Confirmant la vitesse de pointe des Norma, la n°20 DB Autosport de Foubert / Wolff / Maulini se hisse en seconde position, devant la Ligier n°7 qui confirme qu’il va falloir compter sur elle ce week-end. Au sein du Top-5 du jour, signalons la présence de la Ligier n°22 Inter Europol Competition de Smiechowski / Still et de la n°93 N’Race emmenée par Fontaine / Decultot / Perroy, respectivement 4e et 5e des EL1.

GT / Tourisme : Les Silhouette de Solution F font parler la poudre

On les savait rapides, elles le confirment encore ici. Une fois n’est pas coutume, en effet, c’est une Silhouette qui domine la catégorie mêlant ce type de voitures aux GT. L’œuvre de Solution F qui place ses TC 17 GT V8 dans le Top-10 de la hiérarchie globale du plateau. En premier lieu avec la n°99 de Zacchia / Pourquie, 7e des Essais Libres 1, puis 5e de la deuxième séance, mais également avec la n°96 de Charriol / Faure / J. Cochet, 9e de cette session nocturne. Du côté des GTV1, on notera la domination de la Lamborghini Huracan GT3 n°46 AB Sport Auto de Teneketzian / De Narda qui précède d’abord la Ferrari 488 GT3 n°1 Visiom de Pagny / Bouvet / Perrier, puis la Ferrari 458 GT3 n°44 CMR de Mouez / Loger / Reymond.

Challenge Funyo V de V – Course 1 : Quelet retrouve le chemin de la victoire

Première course animée que celle du Challenge Funyo. Auteur du meilleur départ depuis la pole position, Nicolas Cannard (HMC Racing) file en tête et se construit une substantielle avance sur Jean Quelet (AGR Bleu Mercure) qui, de son côté, prit le meilleur sur son équipier Patrick Seille à l’extinction des feux. Derrière, la lutte fait rage entre Cédric Gardin (AGR Bleu Mercure) et Frédéric Fauchère (Wintec). Si ce dernier prend un moment les devants, son rival retrouve sa position et il n’aura pas l’opportunité de tenter de repasser à l’offensive, la course étant arrêtée en raison de la présence d’huile sur la piste. Lorsque le drapeau rouge est présenté, Nicolas Cannard venait de regagner les stands en raison d’une crevaison, il se classe 11e et la victoire revient donc à Jean Quelet qui emmène un triplé AGR Bleu Mercure, Cédric Gardin devant Christophe Girardot. Dans le clan des F5, Alexandre Barbiat (Fun’driver), depuis sa pole, ne commet aucune erreur et retrouve la plus haute marche du podium sur lequel l’accompagnent Marc-Antoine Dannielou (Défi Auto Solidaires en Peloton), qui accentue ainsi son avance en tête du championnat, et Jonathan Dessens (AGR Rouge Mercure). 

Challenge Monoplace V de V : Double pole pour Laurents Hörr

S’il doit céder le meilleur chrono au Suisse Moritz Müller-Crepon (Heuri Rennwagen) à l’issue des Essais Libres 1, Laurents Hörr (Dütt Motorsport) se montre ensuite l’homme fort de cette première journée nivernaise. Meilleur chrono des Essais Libres 2, l’Allemand enchaîne ensuite avec les deux temps de référence en qualifications, ce qui lui assure de s’élancer en pole position des Courses 1 et 2.  Il précèdera par deux fois la monoplace RC Formula du jeune Pierre-Alexandre Jean qui, grâce aux conseils avisés de son coach Soheil Ayari, confirme sa montée en puissance dans le championnat. Müller-Crepon se hisse pour sa part en deuxième ligne de la Course 1 devant Diego Bertonelli (TS Corse), mais les positions s’inverseront en seconde manche, l’Italien ayant pris le meilleur avec son deuxième temps. Au tableau des Gentlemen, « Lebreton » (Formula Motorsports) se révèle souverain sur ses terres hexagonales, devant son rival Pietro Peccenini (TS Corse). Grégory Choukroun (Lamo Racing Car) complète ensuite par deux fois le tiercé de tête.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries VdeV
Événement Magny-Cours
Sous-évènement Jour 1
Circuit Circuit de Nevers Magny-Cours
Type d'article Actualités