V de V Sports dévoile les grandes lignes de la saison 2018

Il reste encore de nombreux moments à vivre durant cette campagne 2017, mais toute l’équipe d’organisation des V de V Endurance Series se projette déjà sur la saison 2018 afin d’offrir à ses concurrents le meilleur cadre possible pour profiter de la compétition, de la passion et de la convivialité qui sont la marque de fabrique des meetings organisés par V de V Sports.

« Comme chaque année, notre équipe d’organisation se démène pour offrir aux pilotes et aux écuries le terrain de jeu idéal en Europe, confie Eric Van de Vyver, créateur et directeur des V de V Endurance Series. En concertation avec nos concurrents, nous avons ainsi défini un programme qui mettra toujours l’accent sur la compétition, mais avec une attention toute particulière portée sur la maîtrise des coûts, ainsi que la diffusion pour que les fans, où qu’ils soient dans le monde, participent aussi à la fête. Le cocktail s’annonce détonnant et les demandes d’engagement sont d’ores et déjà très prometteuses. »

Voici les grandes lignes de ce que nous réserve la saison 2018.

Calendrier

Le menu des V de V Endurance s’articulera comme toujours autour de destinations attractives, sur des circuits magnifiques et techniques constituant un véritable challenge pour les pilotes et les écuries. Les dates seront dévoilées dans les semaines à venir, mais nous pouvons d’ores et déjà annoncer la présence de tracés majoritairement connus de tous. Si le Circuit de Barcelona-Catalunya, en Espagne, et le Circuito do Estoril, au Portugal ouvriront et clôtureront, comme il est de tradition, la saison 2018, les escales françaises seront également à l’honneur. Les concurrents auront en effet le privilège de se produire, dans le désordre, à Dijon-Prenois, Nevers - Magny-Cours, Circuit Paul Ricard et sur le circuit Bugatti du Mans qui, comme tous les deux ans, sera de retour au calendrier. Un septième meeting sera par ailleurs confirmé dans les prochains jours.

Plateaux

Après avoir considéré modifier la physionomie de ces disciplines phares, les concurrents, après sondage, ont majoritairement plébiscité la continuité. Le Challenge Européen Endurance GT/Tourisme/LMP/PFV continuera ainsi à mêler voitures de Grand Tourisme (GTV1, GTV2, GTV3, GTV4…), Silhouette, Prototypes LMP3 et PFV. Cette dernière catégorie est en pleine expansion et accueillera, outre les modèles actuels, des autos aujourd’hui en cours de développement, telle la Pescarolo 04-LM présentée récemment. Quant aux LMP3, véritable succès, elles continueront d’être présentes en nombre.

Cela bouge également du côté du Challenge Européen Endurance Proto, puisque les voitures du groupe CN, actuellement propulsées par le moteur Honda 2,0 litres atmosphérique, seront rejointes par les prototypes dotés du nouveau moteur unique 1,6 litres turbo développé par RDM sur la base d’un bloc Peugeot. Cette nouveauté fera sa première apparition publique en piste dans quelques jours, à Magny-Cours, où pilotes et teams pourront découvrir les qualités de ce nouveau produit, dont le niveau de performance sera équivalent à son rival atmosphérique, et qui pimentera la compétition chère aux meetings organisés par Eric Van de Vyver.

Le Challenge Endurance VHC, qui prépare son renouveau, reste pour sa part un élément fondamental de l’esprit de diversité voulu par V de V Sports, auquel participent également les Challenge Funyo et Monoplace qui rencontrent chaque année un véritable succès en raison du rapport attractif frais d’engagement / temps de piste. Les adeptes de Funyo SP05 et F5, en particulier, ne s’y trompent pas, puisque les grilles affichent complet lors de chaque épreuve.

Diffusions et animations

Où que l’on se trouve dans le monde, les courses des différents plateaux des  V de V Endurance Series sont depuis cette année visibles en direct et en intégralité sur le site www.vdev.fr, ainsi que sur les pages Facebook et YouTube V de V Sports. Ce dispositif devrait être reconduit la saison prochaine, avec en prime unediffusion du résumé des meilleurs moments en France et à l’international, tandis que l’on attend dans les semaines à venir la confirmation d’un accord de retransmission sur les réseaux d’un groupe parmi les leaders mondiaux de la diffusion.

La convivialité du paddock, enfin, restera comme chaque année de mise, avec la tenue de différents rendez-vous et soirées grâce au concours de nos nombreux partenaires, sans qui les V de V Endurance Series ne figureraient pas aujourd’hui parmi les références européennes en matière de compétition automobile.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries VdeV
Type d'article Actualités