Une Ferrari de la Suisse à la chasse dans la VLN

partages
commentaires
Une Ferrari de la Suisse à la chasse dans la VLN
Par :
9 sept. 2017 à 18:59

Lors de la sixième manche du championnat endurance sur le Nürburgring, le team Octane126 de Zurich a engagé une nouvelle 488 GT3. Elle marchait assez bien jusqu’à un accident. Quelques pilotes Suisses ont remporté trois classes.

Claudius Karch, Ivan Jacoma, Porsche Cayman S
Björn Grossmann, Alexander Müller, Octane126, Ferrari 488 GT3
Björn Grossmann, Alexander Müller, Octane126, Ferrari 488 GT3
Björn Grossmann, Alexander Müller, Octane126, Ferrari 488 GT3
Björn Grossmann, Alexander Müller, Octane126, Ferrari 488 GT3
Boxenschild, Björn Grossmann, Alexander Müller, Octane126, Ferrari 488 GT3
Detail Heckflügel, Björn Grossmann, Alexander Müller, Octane126, Ferrari 488 GT3
Yannick Mettler, BMW M235i Racing Cup
Yannick Mettler, BMW M235i Racing Cup
Manuel Amweg, Frederic Yerly, Toyota Swiss Racing, TMG GT86 Cup
Sandro Rothenberger, Luigi Stanco, Stanco & Tanner Motorsport, Renault Clio
Björn Grossmann, Alexander Müller, Ferrari 488 GT3
Christian Hohenadel, Edoardo Mortara, Mücke Motorsport, Mercedes-AMG GT3
Connor De Phillippi, Robin Frijns, Land Motorsport, Audi R8 LMS
Gesamtsieger: Teamchef Wolfgang Land, Robin Frijns, Connor De Phillippi, Land Motorsport, Audi R8 LMS
Edoardo Mortara, Mücke Motorsport, Mercedes-AMG GT3
Christian Hohenadel, Edoardo Mortara, Mücke Motorsport, Mercedes-AMG GT3
Björn Grossmann, Alexander Müller, Ferrari 488 GT3
Connor De Phillippi, Robin Frijns, Land Motorsport, Audi R8 LMS
Connor De Phillippi, Robin Frijns, Land Motorsport, Audi R8 LMS
Drapeau à damiers: Connor De Phillippi, Robin Frijns, Land Motorsport, Audi R8 LMS

Octane126 est un partenaire service officiel de Ferrari et Maserati à Zurich-Wallisellen. Après plusieurs victoires en Challenge Ferrari, l’équipe Suisse étend ses activités à la VLN pour se battre au championnat avec une nouvelle Ferrari 488 GT3 dès 2018.

Après un essai lors de la course de qualifications pour les 24 Heures du Nürburgring en avril, Octane126 poursuivit le développent de sa voiture italienne pour l’engager à la sixième manche du championnat VLN le 2 septembre. Fabio Leimer pas disponible, Alex Müller a pris sa place comme coéquipier du multiple champion Ferrari Björn Grossmann.

 

Müller a qualifié la Ferrari à la belle quatrième place sur la grille de départ. Dans une course marquée par des conditions météorologiques variables, l’Allemand à domicile Suisse est sorti de route pendant son huitième tour et a dû abandonner.

La Ferrari Octane126 va revenir lors de la neuvième manche VLN. Un des pilotes sera le Bernois Simon Trummer. 

"Le début n’était pas mal. On a essayé plusieurs choses et nous savons maintenant ce qu’il faut améliorer. Mais on n’est pas encore où on veut“, dit l’ingénieur en chef Jannick Bardy.

Cinq des pilotes Suisses ont fêté une victoire dans leurs classes. Manuel Amweg et Frédéric Yerly avec la Toyota GT86 du Toyota Swiss Racing ont dominé la situation. Après la pole position, les champions en titre on mené toute la course.

 

Avec la deuxième victoire de la saison, ils se sont rapprochés des leaders de la Coupe TMG GT86, Milltek Racing de l’Angleterre. Ils n’ont laissé aucune chance à eux. 

Quant à la stratégie et la conduite, aussi le Team Stanco & Tanner Motorsport était à la hauteur. Sandro Rothenberger et Luigi Stanco ont remporté déjà la cinquième course VLN consécutif sur la Renault Clio IV Endurance en classe SP2T. Ainsi, ils sont avancés à la 23ème position au classement intermédiaire parmi 743 pilotes au total.

 

Un succès de plus pour Ivan Jacoma lui aussi. Avec l’Allemand Claudius Karch, le Tessinois a gagné en classe V6 sur la Porsche Cayman S de Mathol Racing avec les meilleurs temps d’une voiture de production.

Malchance pour Yannick Mettler en BMW M235i Racing Cup. À quelques minutes d’arrivée, sa BMW avec laquelle il luttait pour la troisième place parmi les 18 voitures identiques a perdu toute la puissance. "Le dernier fois déjà j’ai eu des problèmes en début de la course, maintenant dans le dernier tour avec des chances pour le podium. C’est le pire pour un pilote…“.

 

Jonathan Hirschi qui n’était pas en Méxique avec l’équipe Manor en WEC, a débuté sur une autre BMW M235i Racing d’un team allemand. Le Neuchâtelois a fini bon cinquième.

La victoire absolue revient à l’équipe Land Motorsport déjà gagnante aux 24 Heures du Nürburgring en mai, cette fois avec Connor De Phillippi (USA) et Robin Frijns (NL) sur l’Audi R8 LMS. Le pilote usine Mercedes Edoardo Mortara de Genève, qui roule sous drapeau italien, se classait cinquième avec l’Allemand Christian Hohenadel sur une Mercedes-AMG GT3 de Mücke Motorsport à presque quatre minutes des vainqueurs. 117 des 158 teams au départ ont été classés.

VLN6 - Résultat complet (Scratch)

VLN6 - Catégories

VLN - standings after 6 rounds

TMG GT86 Cup - standings after 6 rounds

Article suivant
VLN 4 : Une victoire classe seulement pour les rapide Suisses

Article précédent

VLN 4 : Une victoire classe seulement pour les rapide Suisses

Article suivant

VLN : belle surprise pour Toyota Swiss Racing

VLN : belle surprise pour Toyota Swiss Racing
Charger les commentaires
Be first to get
breaking news