VLN 4 : Une victoire classe seulement pour les rapide Suisses

partages
commentaires
VLN 4 : Une victoire classe seulement pour les rapide Suisses
Par :
Traduit par: Gabriele Testi, Rédacteur en chef Motorsport.com Switzerland
14 juil. 2017 à 21:22

Lors de la quatrième manche du championnat endurance Nürburgring, plusieurs pilotes de la Suisse n’ont pas pu convertir leur vitesse avec succès. Seul le team Renault Stanco & Tanner Motorsport a réussi pour la troisième fois consécutive.

Yannick Mettler, BMW M235i Racing Cup, FK Performance
Manuel Amweg, Frederic Yerly, Toyota GT86, Toyota Swiss Racing Team
Yannick Mettler
Yannick Mettler, cockpit
Manuel Amweg, Fred Yerly, Toyota Swiss Racing
Manuel Amweg, Fred Yerly, Toyota GT86, Toyota Swiss Racing
Luigi Stanco, Sandro Rothenberger, Renault Clio IV Endurance, Tanner & Stanco Motorsport
42. DMV 4-Stunden-Rennen, start
TMG GT86 Cup, VLN4

Des dix voitures pilotées des Suisses, seulement une a pu franchir le drapeau à damier en première position lors de VLN4 samedi passé. Stanco & Tanner Motorsport ont fêté leur troisième succès en suite, si on y compte les 24 Heures du Nürburgring.

Avec leur Renault Clio IV Endurance, Luigi Stanco, Sandro Rothenberger et l’allemand Werner Gloyna ont signé le meilleur tour en classe SP2T et gagné avec une avance de cinq minutes après les quatre heures de course.

Avec Max Langenegger et Bernhard Badertscher, un autre duo Suisse sur une Peugeot RCZ Cup a fini deuxième entre quatre équipes alignées au départ. 

Dans la classe Cup 4, largement occupée par seize BMW M235i Racing Cup, Yannick Mettler lui aussi, parti de P5, a tourné le plus vite dans la première partie de la course.

"Mais sur la distance, la voiture manquait de vitesse pour tenir la troisième position que j’ai longtemps défendu en vain", déclarait le pilote soliste de Lucerne.

Parti deuxième en Coupe TMG GT86, Manuel Amweg prenait un superbe départ et virait en tête au premier virage. Après quelques échanges de positions dans les premiers tours, il creusait au fil des tours une bonne avance qui mettait la Toyota GT86 du Swiss Racing Team dans une position assez confortable. 

Malheureusement, après 1h 45 de course, un problème d’échappement survenait et obligeait la voiture à passer environ 15 minutes dans les boxes pour réparation.

 

Ensuite, Frédéric Yerly prenais le relais, mais même en donnant tout ce qu’il avait, il ne parvenais pas à rattraper le retard. Les champions en titre franchissaient la ligne d’arrivée à une modeste 5ème place.

Course à oublier pour Fredy Barth lui aussi, lors de la première de la Coupe KTM X-BOW Cup powered by Michelin.

Son partenaire Arne Hoffmeister fut victime d’un accident avec la KTM X-Bow GT4 au premier tour. Ainsi, le Zurichois après avoir marqué d’excellents chronos aux essais n’a pu faire aucun relais dans la course.

En classe SP6, Chantal, Martin et Michael Kroll avec leur ami Roland Eggimann ont fini deuxième avec la BMW M3 CSL de Hofor Racing. L’autre M3 GTR Hofor a du abandonner.

 

Après les vacances d’été, la prochaine course VLN le 19 août se déroule sur six au lieu de quatre heures.

Article suivant
VLN : podium pour Schmidt, victoire pour Toyota Swiss Racing

Article précédent

VLN : podium pour Schmidt, victoire pour Toyota Swiss Racing

Article suivant

Une Ferrari de la Suisse à la chasse dans la VLN

Une Ferrari de la Suisse à la chasse dans la VLN
Charger les commentaires
Soyez le premier à recevoir toute l'actu