DTM
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
WRC
03 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
WEC
08 nov.
-
10 nov.
Événement terminé
12 déc.
-
14 déc.
EL1 dans
25 jours
MotoGP
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
WU dans
07 Heures
:
34 Minutes
:
29 Secondes
Moto3
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
Moto2
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
IndyCar
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
Formule E
22 nov.
-
23 nov.
Prochain événement dans
4 jours
C
E-Prix de Santiago
17 janv.
-
18 janv.
Prochain événement dans
60 jours
FIA F3
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
FIA F2
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
C
Yas Marina
28 nov.
-
01 déc.
Prochain événement dans
10 jours
Formule 1
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Course dans
16 Heures
:
24 Minutes
:
29 Secondes
ELMS
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
WTCR
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

VLN : podium pour Schmidt, victoire pour Toyota Swiss Racing

partages
commentaires
VLN : podium pour Schmidt, victoire pour Toyota Swiss Racing
Par :
29 juin 2017 à 15:53

Lors de la troisième manche du championnat au Nürburgring, le Bâlois c’est classé troisième au général. Les champions en titre en TMG GT86 Cup ont marqué la première victoire de la saison.

Yannick Mettler, BMW M235i Racing Cup, FK Performance
Jeffrey Schmidt, Michael Ammermüller, Audi R8 LMS, Land Motorsport
Jeffrey Schmidt, Michael Ammermüller, Audi R8 LMS, Land Motorsport
Roland Schmid, Roger Vögeli, Rudolf Rhyn, Honda Civic Type R TCR, Honda Racing Team Schmid
Simon Trummer BMW M235i Racing Cup
Thomas Henriksson, Oliver Wenzel, Simon Trummer vor Yannick Mettler, BMW M235i Racing Cup
Jeffrey Schmidt, Michael Ammermüller, Audi R8 LMS, Land Motorsport
Manuel Amweg, Frederic Yerly, Toyota GT86, Toyota Swiss Racing Team

En tant que récompense pour ses belles performances en ADAC GT Masters, Jeffrey Schmidt fut invité par Land Motorsport lors de VLN3 à partager le volant de l’Audi R8 LMS avec Michael Ammermüller.

Car la BoP n’était moins favorable depuis le grand succès aux 24 Heures du Nürburgring fin mai, le duo ne put pas suivre le rythme de la Ferrari 488 victorieuse.

Après que l’Audi s’est placée deuxième malgré ça, un petit souci lors du dernier arrêt au stand a coûté deux positions. 

Car la Renault R.S. 01, troisième à l’arrivée, a reçu une pénalité juste après le drapeau à damier, Ammermüller et Schmidt finissaient sur la troisième marche du podium avec 1:41 min. de retard.

Dans la coupe TMG GT86 Cup, Manuel Amweg et Frédéric Yerly ont gagné pour la première fois en 2017.

Avec un point supplémentaire pour la pole position et un point pour le meilleur tour en course, les champions en titre du Toyota Suisse Racing ont raccourci la différence sur les leaders du championnat. 

Aussi, la constance s’est payée pour Stanco & Tanner Motorsport. L’équipe de Winterthur a remporté la classe SP2T avec sa Renault Clio IV Endurance.

Ainsi, Luigi Stanco, qui n’était pas permis à prendre le départ des 24 heures à cause d’un officiel têtu, et Sandro Rothenberger ont confirmé le succès du team en mai.

Les frères Michael et Martin Kroll ont remporté la classe SP& avec la BMW M3 GTR de Hofor Racing.

Comme aux deux premières manches VLN, Yannick Mettler était le seul pilot au volant de sa BMW M235i Racing Cup pendant toute la course. Aux 24 heures, il s‘est lié en gagnant avec trois adversaires du championnat. 

Cette fois, il finissait cinquième dans cette classe Cup 5. Apparemment, Simon Trummer s’est bien remis de son accident grave en LMP2 aux 24 Heures du Mans, mais il s’est classé au 13ème rang seulement avec une équipe BMW allemande.

Dans la classe des voitures de tourisme TCR, le Honda Racing Team Schmid de Reinach BL a marqué le troisième chrono sur un tour pendant la course.

Après les quatre heures, Roland Schmid, Roger Vögeli et Rudolf Rhyn devaient se contenter de la sixième place seulement à 4:24 min. du vainqueur. Ce qui prouve la qualité et densité dans cette nouvelle catégorie.

Article suivant
VLN 2 : Fässler-Müller, bon la première en vue des 24h

Article précédent

VLN 2 : Fässler-Müller, bon la première en vue des 24h

Article suivant

VLN 4 : Une victoire classe seulement pour les rapide Suisses

VLN 4 : Une victoire classe seulement pour les rapide Suisses
Charger les commentaires