DTM
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
WRC
03 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
WEC
08 nov.
-
10 nov.
Événement terminé
12 déc.
-
14 déc.
EL1 dans
20 jours
MotoGP
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
Moto3
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
Moto2
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
Formule E
22 nov.
-
22 nov.
Événement terminé
C
E-Prix de Santiago
17 janv.
-
18 janv.
Prochain événement dans
55 jours
FIA F3
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
FIA F2
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Prochain événement dans
5 jours
Formule 1
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
ELMS
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
WTCR
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
C
Sepang
13 déc.
-
15 déc.
Prochain événement dans
20 jours

Chronique Fabienne Wohlwend : "Prête pour la finale des W Series, et rendez-vous déjà en 2020 !"

partages
commentaires
Chronique Fabienne Wohlwend : "Prête pour la finale des W Series, et rendez-vous déjà en 2020 !"
Par :
, Pilote de course et chroniqueur du Liechtenstein
9 août 2019 à 11:00

Dans sa deuxième chronique pour Motorsport.com, Fabienne Wohlwend, la talentueuse jeune pilote du Liechtenstein, évoque le dernier rendez-vous de la saison des W Series ce week-end, ainsi que son avenir déjà dessiné.

Bonjour à tous !

Je suis heureuse de vous retrouver pour cette deuxième chronique pour Motorsport.com Suisse. Beaucoup de choses se sont passées depuis la dernière chronique, puisque trois des W Series se sont disputées entre-temps.

Lire aussi:

Tout d'abord Misano, la troisième manche du calendrier. Après Hockenheim et Zolder, j'arrivais sur un circuit que je connaissais vraiment bien, de par mon expérience en Ferrari Challenge, et il s'agissait évidemment de mon plus grand moment en W Series, et même en monoplace en général. Les qualifications étaient déjà très bonnes pour moi, avec je pense l'un des meilleurs tours que je n'aie jamais signé dans ma carrière. J'ai fini troisième, ce podium était un objectif que je m'étais fixé, et c'était vraiment génial d'atteindre cet objectif à ce stade.

Lire aussi:

Podium: La gagnante Jamie Chadwick, la deuxième Beitske Visser, la troisième Fabienne Wohlwend

Podium: La gagnante Jamie Chadwick, la deuxième Beitske Visser, la troisième Fabienne Wohlwend

Photo de: Alexander Trienitz

Puis est arrivée la course du Norisring. Un circuit très spécial, sur lequel j'avais un petit avantage puisque je le connaissais déjà pour y avoir couru en Audi TT il y a quelques années. Bien sûr, les voitures sont très différentes, le feeling à bord d'une monoplace sur un circuit en ville, avec toutes ces bosses, est beaucoup plus intense. Je me suis sentie à l'aise dès le début du week-end, j'ai occupé notamment la première place durant les essais libres. Lors des qualifications, il y a eu un drapeau rouge qui m'a empêché d'attaquer comme je l'aurais voulu, j'ai finalement signé le troisième temps.

Lire aussi:

J'ai pris un excellent départ, mais Jamie (Chadwick) m'a bloquée et j'ai perdu une place, mais j'étais tout de même contente de ramener une quatrième place au final. Il s'agissait de bons points pour le championnat.

Fabienne Wohlwend

Fabienne Wohlwend

Photo de: Sam Bloxham / LAT Images

Après cela, nous nous sommes rendues aux Pays-Bas, sur la piste d'Assen, que je découvrais. J'étais rapide lors des essais libres, mais j'ai rencontré un problème lors des qualifications, où j'ai endommagé mon aileron avant, ce qui m'a empêché d'attaquer comme je le voulais. J'ai finalement signé le septième temps, ce qui restait correct dans ces conditions.

J'ai pris un bon départ, je suis restée en dehors des ennuis malgré un accrochage au premier virage. J'étais alors très performante, très rapide, j'étais juste derrière Gosia (Rdest) que j'ai essayé de doubler à gauche, puis à droite, mais elle a fait une erreur à la chicane et elle a ralenti tellement soudainement que j'ai été obligée de me jeter sur la bordure, ce qui a endommagé encore mon aileron avant. C'est dommage car j'étais septième, j'avais le rythme pour terminer au moins cinquième. Je suis rentrée au stand puis je suis revenue en piste, j'ai pu me reconcentrer pour signer le troisième meilleur tour en course. Mais bien sûr aucun point, j'ai terminé en queue de peloton après cet arrêt pour changer d'aileron.

Fabienne Wohlwend

Fabienne Wohlwend

Photo de: Sam Bloxham / LAT Images

J'ai cru me consoler en pensant que j'allais hériter de la pole position pour la deuxième course avec la grille inversée, une épreuve qui ne comptait pas pour le championnat, une nouveauté qui avait été introduite à Assen. Malheureusement, à la place de prendre le résultat de la Course 1, les organisateurs ont finalement préféré se baser sur le classement du championnat, ce qui me faisait partir du fond de la grille !

De là, la bataille a été fantastique, j'ai doublé tellement de voitures, il y a eu beaucoup de dépassements durant cette course, c'était incroyable. J'étais remontée à la 11e place mais j'ai été heurtée par l'arrière et envoyée en tête-à-queue, ce qui m'a fait chuter à la dernière place. Je n'ai pas décroché de résultat valable mais c'était une belle expérience, surtout en termes d'attaques et de prises de risque. Comme ce n'était pas une course comptant pour le championnat, vous pouvez prendre davantage de risques que ce que vous auriez pu le faire en temps normal. Pour être honnête, j'ai revu la course six ou sept fois par après car c'était vraiment spectaculaire ! De nombreux pilotes de DTM et d'autres gens de la course sont venus nous dire que c'était la meilleure course qu'ils avaient vue depuis un moment.

Je suis assurée d'une place pour l'an prochain, puisque le top 12 sera automatiquement admis au départ de la deuxième saison. C'est un grand soulagement car les plans sont déjà établis pour 2020.

Fabienne Wohlwend.

Je pense que, d'un point de vue général, les W Series ont rencontré un grand succès cette année, auprès des médias, des spectateurs, d'autres pilotes viennent également nous voir pour nous complimenter. D'un point de vue personnel, j'ai beaucoup appris, je me suis développée en tant que pilote. C'est encore une fois une opportunité fantastique et je pense que j'en ai tiré le meilleur que j'ai pu, en m'améliorant à chaque course.

Fabienne Wohlwend

Fabienne Wohlwend

Photo de: Andrew Hone / LAT Images

C'est également de bon augure pour la saison 2020. Je suis actuellement cinquième du championnat, et je suis assurée d'une place pour l'an prochain, puisque le top 12 sera automatiquement admis au départ de la deuxième saison. C'est un grand soulagement car les plans sont déjà établis pour 2020.

Il s'agira d'une année très importante pour moi car je passerai pilote professionnelle, je quitterai donc mon emploi dans la banque au Liechtenstein pour me consacrer exclusivement au sport automobile, ce sera un nouveau chapitre pour moi dans ma carrière. En m'engageant sur trois séries, il est de toute façon impossible de faire autre chose à côté.

Je serai également sous contrat avec Octane 126 (en Ferrari Challenge), probablement également pour des courses de GT3. Nous devons voir car nous ne disposons pas encore de calendrier pour la saison prochaine, nous devons voir s'il existera des clashs entre les différentes séries, ce sera probablement le cas. Le focus sera sur les W Series, mais nous devons encore voir tout ça, j'ai encore des discussions très intéressantes à venir avec des partenaires éventuels pour le futur.

Fabienne Wohlwend

Fabienne Wohlwend

Photo de: Andrew Hone / LAT Images

Il est clair que le championnat W Series aide à trouver des sponsors, d'autant que nous courons en même temps que le DTM devant des tribunes souvent très remplies : au Norisring, par exemple, il y avait environ 130'000 spectateurs sur le week-end. Cela aide à montrer aux partenaires que l'intérêt est là, les médias nous suivent. 

Je me réjouis d'ailleurs de retrouver ma Ferrari 488 Challenge ! Je n'ai pas eu l'occasion de la piloter en course depuis le début de la saison, seulement lors de sessions de coaching récemment. J'ai hâte de retrouver le Ferrari Challenge et notamment la prochaine course fin septembre à Imola, ma piste préférée.

#81 Ferrari 488, Octane 126: Fabienne Wohlwend

#81 Ferrari 488, Octane 126: Fabienne Wohlwend

Photo de: Alex Galli

Et, bien entendu, je suis impatiente de disputer à nouveau les Ferrari Finali Mondiali sur le Mugello [du 24 au 27 octobre], un an après mon titre [en Trofeo Pirelli Am]. Il y aura beaucoup de monde, je pense que j'aurai le soutien de mes amis et ma famille, cela va être extraordinaire.

Pour l'heure, je me concentre sur la course de ce week-end, la finale de la saison des W Series. Je suis cinquième du championnat, avec encore la possibilité de terminer troisième, ce sera l'objectif. Je ne connais pas Brands Hatch, je ne suis jamais allée là-bas auparavant, mais j'ai fait pas mal de tours sur le simulateur et je suis très bien préparée. Bien sûr, les pilotes britanniques auront un avantage car ils connaissent la piste, ils y ont souvent couru.

Je pense que c'est un circuit à la fois rapide et technique, ce qui me convient assez bien généralement. Cela a l'air assez excitant, notamment ce premier virage en descente, j'ai vraiment hâte.

Ensuite, ce sera enfin les vacances, pour deux semaines, puis ce sera le retour aux affaires… On reparle de tout cela à la rentrée !

Fabienne Wohlwend

Fabienne Wohlwend

Photo de: Andrew Hone / LAT Images

Article suivant
Une belle quatrième place pour Fabienne Wohlwend au Norisring

Article précédent

Une belle quatrième place pour Fabienne Wohlwend au Norisring

Article suivant

Une dernière manche positive pour Fabienne Wohlwend à Brands Hatch

Une dernière manche positive pour Fabienne Wohlwend à Brands Hatch
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries W Series
Lieu Liechtenstein Olympic Committee
Pilotes Fabienne Wohlwend
Équipes Hitech Racing
Auteur Fabienne Wohlwend