Un championnat réservé aux femmes sera lancé en 2019

partages
commentaires
Un championnat réservé aux femmes sera lancé en 2019
Par : Benjamin Vinel
10 oct. 2018 à 08:09

Soutenu par plusieurs grands noms du sport automobile, le championnat de W Series fera ses débuts en mai 2019.

Le concept d'un championnat réservé aux femmes a souvent été évoqué par le passé mais était critiqué de toutes parts, à l'exception de Carmen Jordá et Bernie Ecclestone, qui ont toujours prôné cette idée.

Lire aussi :

W Series ne veut pas être une fin en soi pour les femmes mais plutôt les former pour qu'elles soient d'autant plus aptes à rivaliser avec leurs pairs. Le championnat ne requerra pas de budget de la part des pilotes, qui devront toutefois prouver leur valeur lors d'un processus de sélection où elles seront évaluées par David Coulthard, Dave Ryan et Adrian Newey, entre autres.

Les 18 à 20 plus talentueuses auront l'opportunité de s'affronter au volant de monoplaces Tatuus de Formule 3 lors de courses de 30 minutes organisées en Europe en 2019, alors qu'une expansion est envisagée en Amérique, en Asie et en Océanie. À la clé, des primes d'un total de 1,5 million de dollars (1,3 million d'euros), dont 500'000 $ (environ 435'000 €) pour la Championne.

"Chez W Series, nous croyons fermement que les femmes et les hommes peuvent courir les uns contre les autres à la régulière, si on leur donne la même opportunité", déclare David Coulthard. "Actuellement, cependant, les femmes semblent atteindre un plafond de verre vers le niveau GP3/F3 dans leur apprentissage, souvent à cause d'un manque de budget plutôt qu'un manque de talent."

"C'est pourquoi il faut un tout nouveau championnat monoplace réservé aux femmes, W Series, pour établir un environnement compétitif et constructif dans lequel nos pilotes pourront trouver les compétences nécessaires pour atteindre les championnats traditionnels de haut niveau et affronter les meilleurs hommes sur un pied d'égalité."

Les femmes du programme d'évaluation de la FIA

Les femmes du programme d'évaluation de la FIA

Photo de: FIA

Pour Catherine Bond Muir, PDG du championnat, l'objectif de cette compétition est notamment de susciter des vocations chez les femmes.

"Il y a simplement trop peu de femmes qui courent en monoplace actuellement", estime-t-elle. "W Series va fortement accroître ce nombre en 2019, libérant le potentiel de nombreuses autres pilotes. Les pilotes de W Series deviendront des superstars mondiales – des modèles pour toutes les femmes – et chaque organisation, chaque entreprise, chaque sponsor et en effet chaque personne qui aide les vainqueurs et les Championnes de W Series à atteindre ce succès révolutionnaire pourra se satisfaire d'y avoir joué un rôle. W Series est une innovation et une source d'inspiration, et le moment est venu."

Quant à Adrian Newey, il affirme qu'il est crucial pour les femmes de se mesurer les unes aux autres dans leur apprentissage.

"Je crois que la raison pour laquelle si peu de femmes ont couru avec succès au plus haut niveau face aux hommes jusqu'à présent est un manque d'opportunités plutôt qu'un manque de talent. C'est pourquoi je suis ravi d'être impliqué dans W Series, pour faire mon possible afin de contribuer à la création d'une plateforme permettant aux femmes de s'améliorer en courant l'une contre l'autre. Ce sera un tremplin pour leur carrière, et elles pourront ensuite se battre contre leurs homologues masculins et les vaincre", conclut-il.

Prochain article W Series

Article suivant

W Series : un "excellent tremplin" ou le "Championnat des Ménagères" ?

W Series : un "excellent tremplin" ou le "Championnat des Ménagères" ?
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries W Series
Auteur Benjamin Vinel
Type d'article Actualités