Alonso : "Les privés sont bien plus rapides que nous"

partages
commentaires
Alonso :
Par : Basile Davoine
17 nov. 2018 à 18:15

Dans la foulée de ce qu'il avait déjà affirmé après la manche de Fuji, Fernando Alonso persiste et signe : les machines non hybrides sont selon lui plus rapides que les Toyota TS050 Hybrid, en raison des ajustements successifs de l'EoT.

#8 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050: Sebastien Buemi, Kazuki Nakajima, Fernando Alonso
Fernando Alonso, Toyota Gazoo Racing
#8 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050: Sebastien Buemi, Kazuki Nakajima, Fernando Alonso
Fernando Alonso, Sébastien Buemi, Jose Maria Lopez, Toyota Gazoo Racing
#1 Rebellion Racing Rebellion R-13: Andre Lotterer, Neel Jani, Bruno Senna
#7 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050: Mike Conway, Kamui Kobayashi, Jose Maria Lopez
Mike Conway, Toyota Gazoo Racing

À Shanghai ce samedi, Toyota a verrouillé la première ligne de la grille de départ, mais l'écart s'est ostensiblement resserré avec Rebellion qui n'est pas passé loin d'intercaler une R13 entre les deux prototypes nippons, voire de lui contester la pole position. Si l'on regarde de plus près les chronos réalisés, celui d'André Lotterer sur un tour est même à 0"161 seulement du meilleur temps absolu enregistré par Kamui Kobayashi.

"J'avais déjà vu qu'ils [les prototypes non hybrides] étaient plus rapides que nous à Fuji, et ici, ils sont bien plus rapides que nous", martèle Fernando Alonso, dont la Toyota #8 s'élancera deuxième la nuit prochaine. "Nous avons les réglages qualifs [sur la voiture], seulement pour un tour. Nous vidons totalement la batterie et nous avons plus de puissance, mais seulement pour un tour. Disons que [notre désavantage] est artificiel. Ils sont bien plus rapides que nous."  

Pour s'assurer de la pole position, Toyota n'a pas pu se contenter de deux runs en qualifications. Il a fallu renvoyer en piste les deux TS050 Hybrid pour faire face aux améliorations de Rebellion, scénario auquel s'attendait le constructeur japonais et qui avait été préparé avant la séance. 

"Le plan a toujours été de faire trois runs avec trois nouveaux trains de pneus sur chaque voiture", assure à Motorsport.com Pascal Vasselon, directeur technique de Toyota. "Nous savions que nous devions faire ça car il était certain que ce serait serré avec les privés. Nous nous y attendions, car tous les éléments étaient en place pour qu'ils soient proches de nous depuis Fuji le mois dernier. Il faut regarder les choses au-delà de la marge de quatre tours que nous avions à l'issue de la course."

Quel verdict en course ?

La course prévue la nuit prochaine (départ à 4 heures) risque fortement de se dérouler sur une piste détrempée, à la lumière des dernières prévisions météorologiques. Des conditions qui pourraient rebattre les cartes, et potentiellement avantager les Toyota compte tenu des bénéfices des quatre roues motrices sous la pluie. Mais Mike Conway reste particulièrement méfiant.

"Nous savions que Rebellion serait rapide tout le week-end, eux et SMP ont été proches dans toutes les conditions", prévient le Britannique auprès de Motorsport.com. "Nous nous attendions à ce qu'ils soient proches. Ils étaient bons sur le mouillé, donc je m'attends à ce que ce soit pareil demain. Hier, lors des longs relais sous la pluie, ils étaient bons. Je ne pense pas que l'on verra plusieurs tours [d'écart], c'est certain."

Une prudence qui existe aussi dans le clan Rebellion, dans l'autre sens, avec un André Lotterer qui se demande bien comment pourrait se traduire en course le faible écart lors des qualifications. Le pilote allemand pronostique toutefois "deux tours minimum" d'avance pour les Toyota à l'issue de l'épreuve. "Nous devons être une seconde au tour plus rapide, ou quelque chose comme ça [pour concurrencer Toyota]", ajoute-t-il. "Je pense qu'en course, où ils passent moins de temps dans les stands, nous devrions être un peu plus rapides si nous voulons franchir la ligne d'arrivée ensemble, et nous ne le sommes pas."

Avec Jamie Klein, Gary Watkins et Sergio Lillo  

Article suivant
Dempsey-Proton Racing disqualifié de Fuji et déclassé au général !

Article précédent

Dempsey-Proton Racing disqualifié de Fuji et déclassé au général !

Article suivant

L'épreuve de Shanghai stoppée par la pluie

L'épreuve de Shanghai stoppée par la pluie
Charger les commentaires