Alpine avec Menezes et un nouveau proto LMP2

Le pilote américain Gustavo Menezes, passé par la F3 Europe, va faire cette année ses débuts en FIA WEC dans la catégorie LMP2. 

Alpine avec Menezes et un nouveau proto LMP2
#36 Signatech Alpine A450b : Paul-Loup Chatin, Nelson Panciatici, Vincent Capillaire
Gustavo Menezes, Jagonya Ayam with Carlin, Volkswagen
#36 Signatech Alpine A450b: Paul-Loup Chatin, Nelson Panciatici, Vincent Capillaire
Gustavo Menezes, Jagonya Ayam with Carlin, Volkswagen
#36 Signatech Alpine A450b : Paul-Loup Chatin, Nelson Panciatici, Tom Dillmann
Gustavo Menezes, Van Amersfoort Racing Dallara F312 Volkswagen-Spiess
#36 Signatech Alpine A450b: Paul-Loup Chatin, Nelson Panciatici, Tom Dillmann

Menezes rejoint le team Signatech Alpine, où il va succéder à Vincent Capillaire au sein de l’équipage. Âgé de 21 ans, il fera équipe avec Paul-Loup Chatin et Nelson Panciatici à bord de la nouvelle Alpine, qui sera en réalité un châssis ORECA 05 rebadgé.

"Je suis impatient d’être avec ma nouvelle équipe et mes nouveaux coéquipiers", a confié Menezes à Motorsport.com. "J’ai pu goûter à l’Endurance avec les 24 Heures de Daytona et Sebring. Mais c’est vraiment bien d’être dans le plus grand championnat, le WEC, qui a grandi et est devenu une compétition fantastique."

Menezes a déjà effectué des tests avec Alpine, lorsqu’il a pris le volant de l’A450b en novembre dernier à Bahreïn, dans le cadre des Rookie Tests. 

"Je me suis senti à l’aise immédiatement avec l’équipe, ce qui était important car c’est un grand changement de direction dans ma carrière", raconte-t-il. "J’ai vu l’équipe travailler en F3 et ils m’ont bien aidé à m’adapter lors du test de l’an dernier. C’était incroyable de travailler avec eux et je crois qu’avec Paul-Loup et Nelson nous formerons l’un des meilleurs trios du LMP2 cette saison, si ce n’est le meilleur."

Un choix réaliste

Ces trois dernières années, Menezes a couru en F3 Europe. Mais comme de nombreux autres jeunes pilotes, il a fait le choix d’orienter sa carrière vers l’Endurance. 

"Je dois regarder la réalité de la situation et le WEC est un championnat très fort, qui grandit chaque année, et je veux en faire partie. Honnêtement, si en cinq ans je peux accéder au LMP1 ou à une équipe majeure en GT, je serai heureux."

Les 24 Heures du Mans seront également une grande nouveauté pour Menezes, puisqu’il y fera ses grands débuts en juin prochain : "Vous savez, j’ai eu l’opportunité d’y aller en tant que spectateur il y a quelques années avec des amis. Maintenant j’y serai et vivre cette expérience avec une équipe française sera particulier."

Selon les informations de Motorsport.com, l’équipe a l’intention de mettre en piste son nouveau prototype quelques jours avant le Prologue qui aura lieu sur le circuit Paul Ricard à la fin du mois de mars. 

Avec Sam Smith

partages
commentaires
Saison complète en LMP1 pour l'équipe ByKolles, chaussée par Dunlop
Article précédent

Saison complète en LMP1 pour l'équipe ByKolles, chaussée par Dunlop

Article suivant

Les 32 engagés pour la saison 2016 du WEC

Les 32 engagés pour la saison 2016 du WEC
Charger les commentaires