WEC
22 févr.
-
23 févr.
Événement terminé

Antonin Borga (COOL Racing) avant Austin : "On est tous très affûtés"

partages
commentaires
Antonin Borga (COOL Racing) avant Austin : "On est tous très affûtés"
Par :
, Motorsport.com Switzerland
18 févr. 2020 à 21:23

Le pilote genevois s'est confié à Motorsport.com Suisse avant de disputer ce week-end la cinquième manche du WEC à Austin, Texas, où il sera associé à Nicolas Lapierre et Alexandre Coigny sous les couleurs du COOL Racing en LMP2.

Comment abordes-tu la rentrée du WEC, ce week-end à Austin ?

On est très motivés. C’est très sympa car, avec le WEC, on a pas vraiment de période creuse, vu que l’on a roulé à Bahreïn en décembre et que l’on repart là en février pour Austin. Cela permet de continuer de faire du roulage en intersaison, en plus d’attaquer l’ELMS pour une seconde saison à partir du mois d’avril.

Lire aussi:

Pourquoi cet engagement en ELMS pour une deuxième saison en parallèle à votre première saison en WEC depuis septembre ?

Le WEC est la priorité pour être sûr à 100% de faire les 24 Heures du Mans cette année. On est contents, cela fait beaucoup de roulage cette saison. On a une grosse préparation en vue jusqu’en juin pour Le Mans, et après il restera encore quatre courses d’ELMS sur des beaux circuits. Le Mans, c’est magnifique, c’est un rêve pour moi, une super aventure, et nous sommes bien épaulés par Nico [Lapierre] en vue de ce grand rendez-vous. Le WEC et l’ELMS nous permettent de nous préparer au mieux pour ce moment fort de l’année.

A Silverstone, les conditions de course ont fait que tout s’est bien goupillé pour nous, c’est vrai, et c’était un grand moment, assez inattendu. Mais on savait que tous les éléments n’étaient pas en place, ce résultat n’est pas significatif pour nous.

Antonin Borga.

Vous vous êtes engagés en WEC surtout pour vous préparer aux 24 Heures du Mans, mais vous vous êtes imposés en LMP2 dès votre première course en championnat du monde à Silverstone ! Cela vous a-t-il fait revoir vos ambitions à la hausse ?

A Silverstone, les conditions de course ont fait que tout s’est bien goupillé pour nous, c’est vrai, et c’était un grand moment, assez inattendu. Mais on savait que tous les éléments n’étaient pas en place, Alexandre [Coigny] n’était pas avec nous [accidenté la veille en ELMS], et ce résultat n’est pas significatif pour nous.

#42 COOL RACING - Oreca 07 - Gibson: Nicolas Lapierre, Antonin Borga, Alexandre Coigny

#42 COOL RACING - Oreca 07 - Gibson: Nicolas Lapierre, Antonin Borga, Alexandre Coigny

Photo de: Paul Foster

La suite a été plus compliquée lors des deux courses suivantes en WEC...

Effectivement, on fait un top 5 à Fuji mais l’abandon de Shanghai alors que nous étions deuxièmes nous a tout de même plombé. Abandonner après une heure de course alors que l’on pouvait faire un bon résultat, c’était difficile. A Bahreïn, cela ne s’est pas bien passé dans sa globalité, c’était une course à oublier, c’est comme ça.

Vous avez choisi de ne pas disputer la course de WEC à Sebring en mars, la sixième manche de la saison, pouvez-vous nous expliquer pourquoi ?

Malheureusement, comme la course du Brésil [à Interlagos prévue en janvier] a été annulée et que les organisateurs ont mis la course d’Austin un mois après, cela tombait quinze jours avant Sebring, et cela n’arrangeait pas grand monde dans l’équipe. C’était difficile à organiser pour nous, surtout au niveau de l’emploi du temps d’Alexandre. Et puis nous avions prévu un gros rassemblement de partenaires pour le Brésil, et cette annulation nous a déjà coûté cher. C’est donc un ensemble de choses qui ont fait que nous n’irons pas à Sebring cette année.

En attendant, vous vous apprêtez à disputer votre quatrième course en WEC ce week-end à Austin. Comment abordez-vous cette épreuve ?

Oui, nous allons à Austin, et je m’en réjouis, d’autant que nous avons la chance d’avoir déjà roulé là-bas avec Alexandre pour une course en 24 Heures Series Creventic sur une Mercedes. Bien sûr, nous n’avons jamais roulé sur ce circuit avec la LMP2, mais nous avons tout de même nos marques sur ce tracé. C’est un beau circuit qui se prête très bien à la LMP2, il va faire très beau, on se réjouit d’aller là-bas, et l’équipe a très bien préparé la mécanique pour ce rendez-vous. On est tous très affûtés et on espère faire un bon résultat.

Un dernier mot encore sur votre engagement en ELMS. Quels seront vos ambitions pour votre deuxième saison dans la discipline ?

Pour l’ELMS, il est difficile de savoir où nous situer pour cette deuxième saison car nous n’avons pas encore la liste définitive des pilotes qui seront au départ. Nous avons la chance d’avoir une voiture très bien préparée par COOL Racing, mais nous sommes encore une jeune équipe face à des structures bien plus expérimentées dans ce championnat.

 

Related video

Article suivant
Verstappen et Albon ont testé l'Aston Martin Valkyrie

Article précédent

Verstappen et Albon ont testé l'Aston Martin Valkyrie

Article suivant

Aston Martin suspend son programme Hypercar pour Le Mans

Aston Martin suspend son programme Hypercar pour Le Mans
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WEC
Événement COTA
Pilotes Nicolas Lapierre , Antonin Borga , Alexandre Coigny
Équipes Cool Racing
Auteur Emmanuel Rolland