WEC
08 nov.
-
10 nov.
Événement terminé
12 déc.
-
14 déc.

Aston Martin retrouve les sommets à Mexico

partages
commentaires
Aston Martin retrouve les sommets à Mexico
Par :
, Motorsport.com Switzerland
8 sept. 2016 à 14:40

Sevrée de victoire depuis Spa l'an passé, l'équipe britannique a survolé les débats en GTE à Mexico. Un succès qui permet en outre au trio Darren Turner, Nicki Thiim et Marco Sørensen d'occuper les trois premières places du championnat.

Podium LMGTE Pro : première place Richie Stanaway, Darren Turner, Aston Martin Racing
#97 Aston Martin Racing Aston Martin Vantage GTE: Richie Stanaway, Darren Turner
Podium LMGTE Pro : première place Richie Stanaway, Darren Turner, Aston Martin Racing, deuxième place Gianmaria Bruni, James Calado, AF Corse, troisième place Marco Sorensen, Nicki Thiim, Aston Martin Racing
#97 Aston Martin Racing Aston Martin Vantage GTE: Richie Stanaway, Darren Turner
Pole position : #95 Aston Martin Racing Aston Martin Vantage GTE: Marco Sorensen, Nicki Thiim
#95 Aston Martin Racing Aston Martin Vantage GTE: Marco Sorensen, Nicki Thiim
Nicki Thiim
#95 Aston Martin Racing Aston Martin Vantage GTE: Marco Sorensen, Nicki Thiim

Sur le Nürburgring déjà, les Aston avaient fait montre de leur pointe de vitesse en signant la pole position et la troisième place des qualifications, avant d'être dominées par les deux Ferrari AF Corse lors de la course.

Cette fois, personne n'a pu contester la suprématie des Vantage GTE. En qualifications déjà, les deux Aston s'installaient aux deux premiers rangs, la n°95 de Marco Sørensen et Nicki Thiim décrochant sa deuxième victoire de rang devant la voiture sœur, la n°97 menée par Darren Turner et Richie Stanaway.

Après avoir dominé la course du début à la fin, c'est finalement la n°97 qui s'imposait à l'issue des 6 Heures de Mexico, gérant au mieux les conditions de piste extrêmement changeantes. Turner et Stanaway franchissaient la ligne avec moins de neuf secondes d'avance sur la Ferrari AF Corse n°51, elle-même suivie de très près par l'Aston n°95.

Grâce à cette victoire, la première depuis seize mois en WEC pour Aston Martin Racing, Darren Turner s'emparait en outre de la première place du championnat GTE Pro avec 86 points, le Britannique occupant seul ce rang puisqu'il avait partagé le volant de la n°95 en début de saison avant de passer sur la 97 à partir du Nürburgring.

La fête est totale chez Aston puisque, alors que Nicki Thiim et Marco Sørensen se hissent de leur côté au deuxième rang du championnat avec 83 points, Aston Martin s'empare également de la première place au championnat constructeurs avec 179 points, avec trois points d'avance sur Ferrari.

"Quelle course !", s'enthousiasmait Turner à l'issue de l'épreuve. "Nous avons tout eu. Je crois que le tournant fut lorsque Richie a fait son relais en slicks sur piste humide. Cela nous a vraiment mis dans une bonne position pour la suite de la course. C'est un super résultat pour tout le monde, et surtout pour Dunlop qui a décroché son premier succès en GTE Pro avec nous. Cela nous aide grandement pour le championnat constructeurs, et je pense que nous pourrons aller encore de l'avant pour les courses à venir, avec la confiance d'être en bonne position pour la course au titre".

La belle remontée de Thiim et Sørensen 

Troisièmes, Thiim et Sørensen peuvent regretter un accrochage aux environs des quatre heures de course qui a forcé l'équipage de la n°95 à stopper brièvement pour réparation. Mais les deux pilotes danois ont su produire une belle fin de course pour remonter jusqu'au podium, dans le sillage de la Ferrari de Bruni et Calado.

"Quelle semaine l'équipe a vécu", commente Paul Howarth, le directeur d'Aston Martin Racing. "Dès la toute première séance, l'équipe s'est investie pour atteindre son but, la victoire, et avoir les deux voitures du GTE Pro sur le podium. Bien sûr, un doublé aurait été extraordinaire, mais la n°95 a fait un superbe boulot pour remettre la voiture sur le podium".

"Nous quittons [Mexico] en tant que leaders du championnat, et nous tournons vers Austin avec une grande confiance".

Article suivant
La nouvelle Ligier JS P217 bientôt dévoilée

Article précédent

La nouvelle Ligier JS P217 bientôt dévoilée

Article suivant

Vidéo Inside WEC - Retour sur les 6 Heures de Mexico

Vidéo Inside WEC - Retour sur les 6 Heures de Mexico
Charger les commentaires