Audi n'avait aucun espoir en qualifications

S’ils ont verrouillé la deuxième ligne derrière des Porsche 919 Hybrid intouchables sur un tour au Nürburgring, les pilotes Audi ont dû composer avec quelques petites contrariétés samedi en Allemagne. 

Sur la première des deux Audi, Lucas di Grassi estime que les réglages peuvent encore être perfectionnés en vue de la course. Au volant de la n°7, André Lotterer regrette quant à lui de ne pas avoir pu exploiter ses gommes dans leur meilleure fenêtre de performance, en raison de drapeaux jaunes. 

Quoi qu’il en soit, la marque aux anneaux n’avait pas prévu de pouvoir rivaliser avec Porsche en qualifications, et la deuxième ligne constitue un objectif atteint. Les esprits sont totalement tournés vers la course. 

"Nos pilotes n’avaient pas les conditions optimales en piste, mais nous devons aussi accepter que sur un tour rapide de qualifications nous ne pouvons pas garder le rythme de nos rivaux", explique Chris Reinke, directeur du programme LMP1 d’Audi. "Nous allons tout donner pour être à la lutte pour la victoire durant les six heures de course dimanche, comme lors des deux premières courses de la saison en Grande-Bretagne et en Belgique."

Tout au long des séances d’essais libres vendredi et samedi matin, les hommes d’Ingolstadt se sont concentrés intégralement sur le travail pour la course. "Avec nos simulations, nous avons réalisé que nous serions difficilement dans la bagarre pour le meilleur temps en qualifications", insiste le Dr Ullrich. 

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WEC
Événement Nürburgring
Circuit Nürburgring
Pilotes André Lotterer , Lucas Di Grassi
Équipes Team Joest
Type d'article Actualités
Tags endurance, lmp1