Audi pénalisé après une incroyable erreur au Mans!

Audi fait face à des complications dans sa campagne 2015 en WEC, après avoir reçu une pénalité et une amende pour une irrégularité importante survenue sur la R18 n°7 d'André Lotterer, Marcel Fässler et Benoît Tréluyer aux 24 Heures du Mans.

L'infraction a été décelée à l'issue du warm-up qui se déroulait le samedi matin avant la course, le mois dernier. Les ingénieurs d'Audi Sport Team Joest ont alors enlevé et échangé les positions de deux scellés moteurs sans l'approbation des commissaires techniques. Il a été considéré qu'il s'agissait d'une infraction au regard de l'article 65.2.2.3 du règlement technique des 24 Heures du Mans.

Classements : Les championnats WEC

En raison de cette manipulation, les sceaux électroniques n'ont pas fonctionné et n'étaient pas lisibles, que ce soit par les commissaires ou par Audi. Il s'agit d'un cas contraire à l'article 65.B. Audi est seul responsable de l'installation et de son assemblage.

Quelle pénalité?

Une audience a eu lieu le 23 juin dernier à Paris, où Audi a tenté d'expliquer la situation aux commissaires. Ils étaient dirigés par le Président du jury des commissaires, Jean-François Veroux. Audi était représenté par son directeur général Ralf Jüttner.

Une amende de 50.000€ a été infligée à Audi Sport, mais les conséquences sportives sont également importantes. Il est ainsi considéré que l'Audi n°7 a utilisé en course son quatrième moteur depuis le début de la saison 2015 - et non trois. Audi a reconnu que les scellés avaient été retirés et déplacés après le warm-up.

Un sérieux frein pour la conquête du titre

Les scellés électroniques sont utilisés pour vérifier l'utilisation des moteurs LMP1. Chaque voiture dispose de 5 moteurs pour l'intégralité de la saison. Suite à cette pénalité, l'Audi n°7 ne dispose plus que d'un seul moteur neuf, ainsi que les trois moteurs utilisés à Silverstone, Spa et Le Mans.

Il reste cinq courses en WEC cette saison, toutes de 6 heures : au Nürburgring, à Austin, à Fuji, à Shanghai et à Bahreïn. Les règles sportives 2015 précisent que si une voiture vient à utiliser un sixième moteur, une pénalité de stop-and-go de 3 minutes est automatiquement appliquée en course.

Lotterer, Tréluyer et Fässler occupent actuellement la tête du championnat pilotes avec 20 points d'avance. La deuxième place est occupée par Nick Tandy, vainqueur au Mans avec Nico Hülkenberg et Earl Bamber, qui ne participeront pas aux autres courses de la saison. Tandy pourrait marquer des points grâce à sa participation en LMP2 avec KCMG. On trouve ensuite Marc Lieb, Romain Dumas et Neel Jani (Porsche) à 57 points des leaders.

Au championnat constructeurs, Audi mène de 16 points devant Porsche. 

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WEC
Équipes Team Joest
Type d'article Actualités
Tags audi, endurance, le mans, moteur, pénalité