BMW confirme son association avec WRT en WEC

Il n'aura pas fallu patienter trop longtemps après l'annonce de la fin du partenariat entre WRT et Audi. Il a désormais été officialisé que l'équipe belge mènerait le programme LMDh de BMW en WEC. Dès la saison prochaine, elle devrait aussi aligner les GT3 de la marque allemande.

BMW confirme son association avec WRT en WEC

Il y a une semaine, BMW annonçait son retour prochain en Endurance, avec d'abord l'engagement de la BMW M Hybrid V8 en IMSA via le team RLL, puis un programme WEC et la participation notamment aux 24 Heures du Mans à l'horizon 2024. Le constructeur bavarois a désormais précisé que le team WRT serait son partenaire pour partir en quête de la victoire en Sarthe, 25 ans après celle de 1999.

WRT était lié à Audi depuis le lancement de son programme GT3 en 2010. Des victoires aux 24 Heures du Nürburgring, aux 24 Heures de Spa et aux 12 Heures de Bathurst ainsi que de nombreux titres en GT World Challenge, ont émaillé cette longue aventure qui aurait dû se poursuivre par une association au programme LMDh d'Audi en 2023 avant que celui-ci ne soit suspendu. La fin de ce partenariat a été annoncée ce mardi matin, laissant présager cette nouvelle union avec BMW, désormais confirmée.

Vincent Vosse, patron de WRT, s'est dit "extrêmement heureux du début de ce nouveau partenariat avec BMW M Motorsport" et a décrit le passage au programme LMDh comme "la prochaine étape logique" de son équipe.

"Nous sommes non seulement ravis du défi qui nous attend, mais également reconnaissants de la confiance que nous accorde BMW M Motorsport", a-t-il souligné. "Je me souviens encore de la victoire de BMW M Motorsport au Mans en 1999, car j'étais l'un des pilotes de l'équipe du stand voisin. Nous allons travailler dur pour rééditer ces moments et les vivre ensemble."

 

La BMW M Hybrid V8 a fait ses premiers tours de roue le mois dernier en Italie, à proximité du siège de Dallara, partenaire châssis du constructeur. WRT doit à présent mener un intense programme d'essais avec la voiture avant de l'aligner en WEC.

Andreas Roos, patron de BMW M Motorsport, a décrit WRT comme "le partenaire idéal pour [le] retour [de BMW] au Mans". Et de souligner : "Dès le départ, les discussions avec Vincent Vosse et ses partenaires se sont révélées très positives. Il s'est avéré immédiatement clair que nous partagions une même passion pour le projet WEC et pour la BMW M Hybrid V8, et il n'a pas fallu longtemps pour parvenir à un accord de collaboration. Il va y avoir une période de préparation intensive l'année prochaine, avant nos premières apparitions en course en 2024."

Bien qu'il soit attendu que WRT poursuive son engagement en GT3 l'année prochaine, parallèlement à son programme LMP2, Andreas Roos a précisé : "Nous n'avons pas encore envisagé d'éventuelles apparitions de l'équipe WRT en GT. Nous prendrons au cours des prochains mois une décision concernant notre programme de course avec la BMW M4 GT3 lors de la saison 2023, en étroite collaboration avec toutes les équipes BMW M Motorsport."

Le patron de BMW M, Franciscus van Meel, a quant à lui ajouté : "Nous sommes fiers et ravis qu'une équipe de grande qualité comme le Team WRT ait accepté d'aligner notre BMW M Hybrid V8 et de la faire courir au Mans, ainsi que dans toutes les autres courses du WEC. Les prochaines années nous verront en excellente position dans les deux programmes de course de haut niveau, avec le BMW M Team RLL en IMSA et le Team WRT en WEC."

Lire aussi :

partages
commentaires

Related video

Bourdais ravi de sa découverte d'une Cadillac "bien née"
Article précédent

Bourdais ravi de sa découverte d'une Cadillac "bien née"

Article suivant

Rast, Müller et Cassidy absents des 6 Heures de Fuji

Rast, Müller et Cassidy absents des 6 Heures de Fuji