BMW intègre les discussions pour l'avenir du LMP1

partages
commentaires
BMW intègre les discussions pour l'avenir du LMP1
Par : Gary Watkins
15 sept. 2018 à 06:35

BMW s'est joint aux discussions visant à définir la future catégorie "hypercar" qui remplacera le LMP1 en FIA WEC pour la saison 2020/2021.

Le constructeur allemand, qui s'est engagé en WEC cette saison dans la catégorie GTE Pro, a désigné un représentant pour participer aux réunions du groupe de travail technique appelé à écrire la réglementation, et qui se déroulent depuis la présentation des grandes lignes du concept hypercar en marge des dernières 24 Heures du Mans.

"Nous sommes dans la boucle depuis le début, mais nous avons commencé à y prendre part activement après Le Mans, afin d'avoir une meilleure compréhension de la direction générale du projet", explique à Motorsport.com Jens Marquardt, directeur de BMW Motorsport.

"Notre intention est d'y participer pour avoir une idée des projets qui sont définis par le groupe de travail technique, particulièrement en ce qui concerne les technologies futures."

"C'est notre approche habituelle. En tant qu'entreprise, nous voulons bien sûr rester informés des développements dans les disciplines sportives les plus importantes."

Lire aussi :

Vainqueur des 24 Heures du Mans en 1999 (photo ci-dessous), BMW ne prend aucun engagement vis-à-vis d'une catégorie qui aura pour but de réduire les coûts tout en permettant aux constructeurs d'aligner l'apparence de leur hypercar avec celle des autos de leur gamme.

Marquardt précise qu'il sera déterminant pour BMW de trouver lors des discussions "le bon équilibre entre les trois sujets que sont la pertinence par rapport à la route, le rôle à jouer de pionnier et le fait de maintenir des coûts raisonnables".

BMW a admis son intérêt pour la technologie de pile combustible à hydrogène, laissant entendre qu'il serait possible d'aligner au Mans un prototype de cette nature dans le courant de la prochaine décennie.

En avril dernier, Marquardt a décrit la pile à combustible comme une "technologie au long cours" et avait révélé que BMW maintenait des échanges permanents avec l'Automobile Club de l'Ouest et la FIA sur ce sujet.

Président de l'ACO, Pierre Fillon a souligné son ambition de voir une voiture zéro émission à hydrogène courir au Mans en 2024.

Pierluigi Martini, Yannick Dalmas, Joachim Winkelhock, BMW V12 LMR

Ferrari et Ford toujours à la table des négociations

BMW a rejoint Toyota, Aston Martin, Ferrari, Ford et McLaren dans les discussions autour de la réglementation hypercar, les dernières informations suggérant l'absence de Ferrari et Ford lors des dernières réunions n'étant pas correctes.

Selon un porte-parole, Ferrari "ne quittera pas la table" avant la fin du processus de définition du règlement. Ferrari travaille avec la FIA et l'ACO "pour trouver une solution efficace au niveau des coûts, qui selon nous devrait autoriser la possibilité d'exploiter une synergie maximum avec le design et les technologies des voitures de route".

Ford était représenté lors des dernières réunions par Multimatic, qui gère le programme Ford GT.

La réglementation devrait être finalisée d'ici le début du mois de décembre, de manière à être ratifiée par le Conseil Mondial du Sport Automobile de la FIA.

2020 LMP1 Regulations
Prochain article WEC
Le visionnaire Don Panoz est décédé

Previous article

Le visionnaire Don Panoz est décédé

Next article

Le WEC modifie son calendrier 2019-2020 en réponse à la F1

Le WEC modifie son calendrier 2019-2020 en réponse à la F1
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WEC
Auteur Gary Watkins
Type d'article Actualités