La BMW M8 GTE réussit sa première simulation de 24 heures

partages
commentaires
La BMW M8 GTE réussit sa première simulation de 24 heures
Par :
20 nov. 2017 à 07:38

BMW a bouclé cette semaine un programme d'essais intensif avec sa nouvelle M8 GTE, machine avec laquelle la marque bavaroise fera son retour en Endurance en 2018.

BMW M8 GTE
Vue détaillée de l'arrière de la BMW M8 GTE
BMW M8 GTE
Logo de la BMW M8 GTE
BMW M8 GTE
BMW M8 GTE

Durant les trois jours de roulage organisés dans le sud de la France, sur le Circuit Paul Ricard, la nouvelle arme du constructeur allemand a notamment réalisé avec succès sa première simulation de 24 heures. Martin Tomczyk, António Félix da Costa, Philipp Eng et Alexander Sims s'en sont partagé le volant.

Une journée a été consacrée à des tests de performance pour permettre aux ingénieurs d'évaluer le niveau de développement aérodynamique de la M8 GTE. Du travail de set-up a ensuite été mené avant de laisser place à la simulation de 24 heures, réalisée mardi et mercredi derniers.

"Ce test d'endurance de 24 heures marque une nouvelle étape importante dans la préparation de la nouvelle BMW M8 GTE", souligne Jens Marquardt, directeur de BMW Motorsport. "Ce test a confirmé que notre développement de la voiture était sur la bonne voie. Nous avons vu que nous pouvions boucler un test marathon complet sans connaître de problèmes majeurs."

"Bien sûr, quand on développe une nouvelle voiture de course il y a toujours des domaines avec un peu plus de marge de progression. Nos ingénieurs vont désormais travailler dur à Munich, ainsi que lors des essais aux États-Unis. Dans l'ensemble, nous sommes ravis de ce que nous avons accompli jusqu'à présent et nous sommes impatients de voir la BMW M8 GTE participer à sa première course à Daytona en Janvier."

De l'autre côté de l'Atlantique, les 24 Heures de Daytona marqueront en effet la première sortie en compétition de cette nouvelle GTE, que l'on retrouvera donc en IMSA en 2018, mais également en FIA WEC et aux 24 Heures du Mans.

Article suivant
Le test LMP1 d'Alonso avec Toyota en images

Article précédent

Le test LMP1 d'Alonso avec Toyota en images

Article suivant

Parti pour rester, Toyota semble rassuré pour son avenir

Parti pour rester, Toyota semble rassuré pour son avenir
Charger les commentaires