Bourdais revient en prototype aux 24H du Mans

Sébastien Bourdais sera engagé en WEC cette saison avec la nouvelle équipe Vector Sport dans la catégorie LMP2.

Bourdais revient en prototype aux 24H du Mans

Sébastien Bourdais va participer pour la première fois de sa carrière à une saison complète de FIA WEC, et ce sera dans la catégorie LMP2. Le Français sera l'un des pilotes de la nouvelle équipe Vector Sport, qui avait annoncé fin novembre son engagement et la présence de Nico Müller. Un troisième pilote, classé Silver, sera prochainement confirmé pour rejoindre les deux hommes au volant du prototype Oreca 07 à moteur Gibson. Vector Sport doit encore attendre la confirmation officielle de son programme WEC, dont la liste des engagés est attendue cette semaine.

À 42 ans, Sébastien Bourdais partagera son programme WEC avec sa présence en IMSA sous les couleurs de Cadillac et du Chip Ganassi Racing. Le pilote tricolore se concentre sur une année 2022 entièrement tournée vers l'Endurance après avoir quitté l'équipe AJ Foyt Racing pour laquelle il courait l'an passé en IndyCar.

Avec Vector Sport, il sera en juin prochain au départ des 24 Heures du Mans pour la 15e fois de sa carrière, lui qui s'y est imposé en 2016 dans la catégorie LMGTE Pro avec Ford. Il retrouvera par ailleurs à la tête de sa nouvelle équipe Gary Holland, qui dirigeait l'équipe Risi Competizione avec laquelle il a participé pour la dernière fois à la classique mancelle, en 2020.

"Je serai aux côtés de gars très cools, comme Nico, et ce sera une super expérience de courir en WEC", se réjouit Sébastien Bourdais. "C'est difficile de savoir quelles sont les attentes réalistes car le LMP2 propose un plateau important et compétitif, mais c'est une perspective enthousiasmante. Ce sera génial de se familiariser avec les prototypes au Mans, et le programme Vector Sport complète très bien l'accord que j'ai déjà avec Cadillac CGR."

La dernière participation de Bourdais en proto au Mans remonte à 2012.

La dernière participation de Bourdais en proto au Mans remonte à 2012.

Sébastien Bourdais n'a plus roulé au Mans au volant d'un prototype depuis l'édition 2012, quand il avait piloté la Dome S102.5 du Pescarolo Team, quelques mois après la fin brutale du programme Peugeot 908 qui lui avait permis de terminer trois fois deuxième (2007, 2009 et 2011).

"Nous sommes vraiment heureux de voir Seb nous rejoindre pour notre première saison", salue Gary Holland. "Son immense expérience dans toutes les disciplines sera un atout précieux pour notre jeune structure et nous tenons à remercier Cadillac et Chip Ganassi Racing, qui autorisent Seb à travailler avec nous en WEC cette saison."

Lire aussi :

partages
commentaires
Ces jeunes pilotes qu'il faudra suivre en 2022
Article précédent

Ces jeunes pilotes qu'il faudra suivre en 2022

Article suivant

Esteban Gutiérrez va poursuivre sa carrière en Endurance

Esteban Gutiérrez va poursuivre sa carrière en Endurance
Charger les commentaires