ByKolles a éprouvé sa Vanwall LMH dans la fournaise

L'hypercar de l'équipe ByKolles a tutoyé le millier de kilomètres cette semaine en Allemagne, par des températures parfois extrêmes.

1/4

Photo de: Vanwall Group

2/4

Photo de: Vanwall Group

3/4

Photo de: Vanwall Group

4/4

Photo de: Vanwall Group

L'hypercar Vanwall Vandervell de ByKolles a bouclé cette semaine une séance d'essais malgré une chaleur intense sur le circuit du Lausitzring, où le mercure a parfois atteint 40°C. Des essais encourageants, alors que l'on n'avait plus eu de nouvelles de cette auto depuis son déverminage réussi puis des tests sur le circuit tchèque de Most en avril dernier.

Cette semaine en Allemagne, l'hypercar a couvert plus de 900 km aux mains de Tom Dillmann, un programme extrêmement chargé pour le pilote français. De nombreuses nouvelles pièces ont été testées à cette occasion, que ce soit sur le plan aérodynamique mais aussi électronique et logiciel. L'équipe a également procédé à des tests de fiabilité.

"Franchement, nous sommes nous-mêmes surpris", a confié Colin Kolles à Motorsport.com. "La voiture roule, tour après tour, même par 40°C. Nous avons fait environ 1800 km [au total depuis le début des essais, ndlr] et nous n'avons pas eu le moindre problème technique."

Directeur des opérations de ByKolles, Boris Bermes a ajouté : "La chaleur a été très appréciée. Nous savons désormais que nos systèmes de refroidissement fonctionnent bien. Nous devrions être bien équipés pour des conditions comme celles rencontrées à Bahreïn ou à Austin."

Tout au long des essais, la Vanwall Vandervell n'est rentrée dans son stand que pour des arrêts programmés et des changements de réglages. L'objectif était de comprendre le comportement de la voiture, notamment avec des réglages d'aileron différents. Des longs relais de 25 tours ont également été réalisés pour cette hypercar propulsée par un moteur V8 de 4,5 litres. De nouvelles séances d'essais auront lieu très rapidement.

"On va à Orschersleben la semaine prochaine", a confirmé Colin Kolles, avant une pause en août puis une reprise du programme en septembre. Reste à savoir quand et comment la Vanwall fera ses débuts en compétition, alors que ByKolles avait vu son dossier refusé par l'ACO et le FIA WEC cette année. "Ça ne dépend pas de nous", a rappelé le patron de la structure. "On a fait notre boulot et construit la voiture. Je ne pense pas que l'on doive se cacher par rapport aux autres, que ce soit Toyota, Peugeot ou Porsche. Je sais que l'on a un bon produit."

Propos recueillis par Heiko Stritzke

Lire aussi :
partages
commentaires
Lamborghini officialise deux pilotes en LMDh
Article précédent

Lamborghini officialise deux pilotes en LMDh

Article suivant

Alpine réserve un baquet LMDh à Alonso pour son départ de la F1

Alpine réserve un baquet LMDh à Alonso pour son départ de la F1