WEC
C
6H de Monza
18 juil.
Course dans
94 jours
C
6H de Fuji
26 sept.
Course dans
164 jours
C
6H de Bahreïn
20 nov.
Course dans
219 jours

Chronique Timo Bernhard - Conditions terribles, victoire fantastique !

Dans sa dernière chronique pour Motorsport.com, Timo Bernhard explique comment Porsche a battu Audi lors des 6 Heures du Circuit des Amériques, à Austin.

Chronique Timo Bernhard - Conditions terribles, victoire fantastique !
Podium: les vainqueurs Timo Bernhard, Mark Webber, Brendon Hartley, Porsche Team
#1 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Timo Bernhard, Mark Webber, Brendon Hartley
#1 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Timo Bernhard, Mark Webber, Brendon Hartley
#1 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Timo Bernhard, Mark Webber, Brendon Hartley
#1 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Timo Bernhard, Mark Webber, Brendon Hartley
#1 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Timo Bernhard, Mark Webber, Brendon Hartley
#8 Audi Sport Team Joest Audi R18 e-tron quattro: Lucas di Grassi, Loic Duval, Oliver Jarvis, #6 Toyota Racing Toyota TS050 Hybrid: Stéphane Sarrazin, Mike Conway, Kamui Kobayashi, #1 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Timo Bernhard, Mark Webber, Brendon Hartley
Podium: les vainqueurs Timo Bernhard, Mark Webber, Brendon Hartley, Porsche Team
Les vainqueurs #1 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Timo Bernhard, Mark Webber, Brendon Hartley
Feu d'artifices sur le Circuit des Amériques
#1 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Timo Bernhard, Mark Webber, Brendon Hartley
Podium: les vainqueurs Timo Bernhard, Mark Webber, Brendon Hartley, Fritz Enzinger, Vice-Président LMP1, Porsche Team
Les vainqueurs #1 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Timo Bernhard, Mark Webber, Brendon Hartley

C'était littéralement une course chaude au Texas. Pas seulement parce que les températures nous préoccupaient, mais aussi en ce qui concerne la bagarre avec Audi pendant les 6 Heures du COTA. Notre troisième victoire consécutive a été une formidable récompense, mais aussi le fruit d'un dur travail.

Je suis toujours impatient de courir aux États-Unis. J'ai passé une grande partie de ma carrière là-bas avec Porsche, et j'ai connu beaucoup de succès en American Le Mans Series. 

Les Américains sont d'immenses fans des voitures de sport, et ils aiment les grands rendez-vous d'Endurance comme les 24 Heures de Daytona ou les 12 Heures de Sebring, auxquels j'ai participé à plusieurs reprises. Je pense que la culture sportscar aux États-Unis est formidable, et j'aime toujours passer du temps là-bas. 

Le COTA est un super circuit moderne, et il y a un peu de tout ça là-bas. Le premier secteur est assez difficile car le premier virage après la ligne droite de départ/arrivée est à l'aveugle en entrée, puis on arrive dans des esses. Dans le deuxième secteur, il y a de bonnes opportunités pour dépasser au freinage, et dans le dernier secteur il faut positionner sa voiture soigneusement. 

Comme nous l'avons vu ces deux dernières années, c'est très difficile de courir au Texas avec des conditions extrêmement chaudes la journée, et un changement de température significatif une fois que le soleil se couche.  

Notre 919 Hybrid a bien fonctionné pendant les séances d'essais libres, et nous avons réussi à boucler notre programme comme prévu. Avec les températures changeantes, l'accent était mis essentiellement sur les variations des options de refroidissement, et sur la façon de trouver comment gérer les pneus dans ces circonstances, car nous devions avoir le bon équilibre pour régler la voiture pour la course. 

Entre les derniers essais libres et les qualifications, les conditions de piste ont beaucoup changé car d'autres séries avaient pris la piste, et on pouvait sentir la différence de niveau d'adhérence. 

Être troisièmes sur la grille était le maximum que Brendon [Hartley] et moi pouvions faire. Le résultat n'était pas celui que nous avions espéré, mais même si Audi avait fait un tour très rapide, nous n'étions pas si loin derrière.

Une course torride

Quand la course a débuté à 17 heures, c'était torride, avec des températures tropicales. Mark [Webber] était le premier dans la voiture et a réussi à passer de la troisième à la deuxième place, mais ensuite il a dû laisser les deux Audi partir, car elles étaient plus rapides que nous à ce moment-là. 

Après le relais de Brendon, c'était mon tour, mais seulement pour vingt tours car l'équipe m'a fait rentrer plus tôt pour un arrêt au stand pendant un Full Course Yellow. À ce moment-là, le soleil était très rasant et aveuglant, ce qui représentait un défi supplémentaire. 

Mark a également fait un relais court et redonné le volant à Brendon après un autre Full Course Yellow. L'Audi n°8 a dû s'arrêter plus longtemps à son stand, ce qui nous a aidés à passer de la troisième à la deuxième place. 

J'ai pris le relais de Brendon après un autre Full Course Yellow, et je suis reparti devant après cet arrêt. Mark a défendu notre position de tête et m'a ensuite redonné la voiture pour le dernier relais, et nous avons décroché une nouvelle victoire. 

Au début de la course, Audi était plus rapide que nous, mais plus ça se rafraîchissait après le coucher du soleil, et plus notre voiture devenait forte. Toute notre équipe a fait un travail fantastique dans ces conditions terribles. 

Nous avons travaillé tous ensemble, exécuté nos arrêts au stand à la perfection, et la voiture a roulé sans problème. C'est ce qui nous a permis de gagner à la fin. 

Après le début de saison compliqué que nous avons connu, c'est exceptionnel d'avoir réalisé un hat-trick.

partages
commentaires
Le calendrier de la saison 2017 du WEC dévoilé

Article précédent

Le calendrier de la saison 2017 du WEC dévoilé

Article suivant

Alpine a pris "une belle option" sur le championnat en WEC

Alpine a pris "une belle option" sur le championnat en WEC
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WEC
Événement Austin
Lieu Circuit of the Americas
Pilotes Timo Bernhard
Équipes Porsche Team
Auteur Timo Bernhard