WEC
08 nov.
-
10 nov.
Événement terminé
12 déc.
-
14 déc.
EL1 dans
12 Heures
:
31 Minutes
:
23 Secondes

Des Ford GT en quête de rebond en terres japonaises

partages
commentaires
Des Ford GT en quête de rebond en terres japonaises
Par :
, Motorsport.com Switzerland
11 oct. 2016 à 13:00

Alors que la courbe de performance des Ford GT n'a cessé de chuter depuis Le Mans, elles entendent bien récolter des points précieux sur un circuit que découvrira la structure américaine.

#66 Ford Chip Ganassi Racing Team UK Ford GT: Olivier Pla, Stefan Mücke
#66 Ford Chip Ganassi Racing Team UK Ford GT: Olivier Pla, Stefan Mücke
Olivier Pla, Stefan Mücke, Ford Chip Ganassi Racing Team UK
#66 Ford Chip Ganassi Racing Team UK Ford GT: Olivier Pla, Stefan Mücke
#66 Ford Chip Ganassi Racing Team UK Ford GT: Olivier Pla, Stefan Mücke
Andy Priaulx, Ford Chip Ganassi Racing Team UK

Après avoir amassé le maximum de points au Mans, où ils ont terminé premier des protagonistes GTE Pro du WEC (et 4e du général), et été propulsés en tête du classement de la catégorie, le duo Olivier Pla/Stefan Mücke n'a cessé de reculer dans la hiérarchie.

Quatrième au Nürburgring (une pénalité leur a fait perdre leur place sur le podium), les deux hommes de la Ford n°66 ont dû se contenter de lointaines 11e et 13e positions lors des deux dernières manches en date, à Mexico puis à Austin. Des contre-performances qui les ont fait chuter au 6e rang du classement GTE Pro, derrière les deux Aston et les deux Ferrari.

Ford entend bien repartir de l'avant ce week-end à Fuji, et ce malgré sa méconnaissance du terrain. "Je me réjouis vraiment de courir à Fuji et au Japon", explique Stefan Mücke. "C'est une piste très intéressante et j'apprécie vraiment la culture de ce pays. Fuji est un circuit proposant un gros challenge, puisqu'il y a une longue ligne droite, une seconde section assez rapide, et une dernière plus technique."

"Trouver les bons réglages et le bon compromis sera l'un des objectifs durant les essais libres, mais je suis assez sûr que les virages iront bien à notre voiture. J'ai hâte d'aller là-bas et me battre pour un podium".

Andy Priaulx vise le podium pour les trois dernières courses

La courbe de résultats de la Ford n°67 est à l'inverse de sa voiture sœur. Après deux courses difficiles au Mans (10e) puis au Nürburgring (12e), Andy Priaulx et Harry Tincknell restent sur une 5e place à Mexico, puis une 4e place à Austin. Les deux hommes, qui rouleront pour la première fois sans Marino Franchitti mis à l'écart à partir de Fuji, entendent continuer sur leur lancée, et remonter dans le classement où ils occupent actuellement une décevante 9e place.

"Ce sera ma première fois à Fuji, mais j'ai fait mes devoirs dans le simulateur", explique Priaulx. "Les deux premiers secteurs sont assez rapides et cela devrait convenir à la Ford GT. Je me suis donné pour objectif de terminer sur le podium lors des trois dernières courses, et cela commence évidemment à Fuji. Nous y allons pour la victoire, mais nous avons avant tout besoin de régularité et de trois gros résultats pour finir la saison".

Article suivant
Audi revanchard au pied d'un Mont Fuji qui ne lui sourit pas

Article précédent

Audi revanchard au pied d'un Mont Fuji qui ne lui sourit pas

Article suivant

Toyota a le sourire avant un Fuji qui lui réussit

Toyota a le sourire avant un Fuji qui lui réussit
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WEC
Événement Fuji
Lieu Fuji International Speedway
Pilotes Olivier Pla , Stefan Mücke , Harry Tincknell , Andy Priaulx
Auteur Emmanuel Rolland