WEC
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
08 nov.
-
10 nov.
Événement terminé
12 déc.
-
14 déc.
EL1 dans
20 jours

Et si la Ford GT intégrait la catégorie Hypercar ?

partages
commentaires
Et si la Ford GT intégrait la catégorie Hypercar ?
Par :
11 avr. 2019 à 13:05

Ford n'exclut pas la possibilité de s'engager dans la future catégorie Hypercar du WEC avec un modèle évolué de son actuelle GTE.

Le constructeur américain a révélé qu'il évaluait la manière dont la Ford GT pourrait s'adapter à la catégorie qui verra le jour pour la saison 2020-2021 à la place du LMP1, suite à la modification du règlement le mois dernier visant à autoriser l'engagement d'autos dérivées de la route.

"Il y a eu une évolution très intéressante le mois dernier, lorsque nous avons appris ce qui se passait avec le règlement Hypercar", confie à Motorsport.com Mark Rushbrook, patron de Ford Performance Motorsports. "Cela nous donnerait l'opportunité de courir dans cette catégorie avec notre GT en tant que voiture dérivée de la route. C'est quelque chose que nous étudions et nous nous demandons si courir avec notre voiture dans cette catégorie aurait du sens ou non."

Lire aussi:

Mark Rushbrook insiste sur le fait que pour le moment "aucune décision n'a été prise", à l'heure où Ford réfléchit à l'avenir de son engagement en sport automobile. La marque s'est impliquée dans le processus de réflexion et de discussion qui a débouché sur le concept de catégorie Hypercar présenté l'an dernier, mais a également souligné son souhait de voir des règles communes apparaître entre le WEC et l'IMSA.

Ford à la croisée des chemins

Le renouvellement d'un intérêt pour cette catégorie de la part de Ford survient à un moment où son discours a changé quant aux intentions liées aux deux programmes GTE dans ces deux championnats. Auparavant, Mark Rushbrook précisait qu'aucune décision n'était prise quant à ces engagements après la saison 2018-2019 du WEC et la saison 2019 de l'IMSA. Mais désormais, il confirme le fait qu'il n'y aura pas de programme d'usine au-delà.

#66 Ford Chip Ganassi Racing Ford GT: Stefan Mücke, Olivier Pla, Billy Johnson

Néanmoins, l'hypothèse d'un engagement semi-privé n'est pas à exclure, puisqu'un accord pourrait être noué avec Ganassi et Multimatic. "Dans les mois qui viennent, nous prendrons des décisions quant à ce que nous ferons avec nos GT", explique Mark Rushbrook. "Est-ce que nous continuons à soutenir le fait qu'elles courent d'une certaine manière ou est-ce que nous les vendons à des privés ?"

"Nous adorons la course d'Endurance et nous devons voir ce à quoi pourrait ressembler le futur", reprend-il en insistant sur le fait que la décision pour le GTE sera liée à celle concernant l'Hypercar. "Comprendre ce que l'avenir nous réserve est crucial pour nous, et cela aura une incidence sur ce que nous ferons avec nos actuelles GT."

Depuis plusieurs mois, Ford passe en revue toutes les éventualités avant de prendre la moindre décision pour ses programmes sportifs. De nombreuses options sont passées en revue, parmi lesquelles figurent également la Formule E, le DPi et le Rallycross.

Propos recueillis par Gary Watkins  

 
Article suivant
La réglementation 2020-21 ne comprendra plus d'appendices mobiles

Article précédent

La réglementation 2020-21 ne comprendra plus d'appendices mobiles

Article suivant

Il y aura 62 concurrents au départ des 24 Heures du Mans !

Il y aura 62 concurrents au départ des 24 Heures du Mans !
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries 24 heures du Mans , WEC
Auteur Basile Davoine