Glickenhaus exige une "BoP équitable" pour rester en WEC

Glickenhaus a indiqué vouloir une révision de la Balance de Performance (BoP) du WEC et des 24 Heures du Mans afin d'avoir une "réelle chance de gagner" et ne plus "participer à une parade perpétuelle de Toyota".

Après sa participation aux 24 Heures du Mans en août, où les deux 007C ont terminé quatrième et cinquième du classement général, Glickenhaus est rentré aux États-Unis et a choisi de faire l'impasse sur la fin de saison du Championnat du monde d'Endurance, qui se conclut par deux manches coup sur coup à Bahreïn, avec les 6 Heures le week-end dernier et les 8 Heures lors du week-end à venir. Le but étant de se concentrer sur la saison 2022, qui débutera à Sebring.

Toutefois, interrogé par un fan sur Twitter à propos de son absence à Sakhir, le compte officiel de la structure, géré par son fondateur Jim Glickenhaus, a laissé entendre que si les choses ne changeaient pas drastiquement dans le domaine de la Balance de Performance (BoP), il n'aurait aucun mal à quitter la discipline : "Je pense que la FIA et l'ACO comprennent que si nous n'obtenons pas une BoP équitable et une réelle chance de gagner, nous irons gravir d'autres montagnes. Je crois aussi sincèrement qu'ils veulent notre retour et que nous serons à Sebring." Puis il a ajouté plus tard : "Nous allons bientôt annoncer nos plans pour 2022."

Dans un communiqué officiel publié ce lundi, Glickenhaus ajoute : "Notre position sur la BoP pour le WEC/Le Mans n’est pas nouvelle. Nous espérons recevoir une BoP équitable et nous sommes impatients de continuer à faire courir notre 007 LMH. Nous n'avons toujours aucun intérêt à participer à une parade perpétuelle de Toyota."

Le 3 septembre dernier, déjà, Jim Glickenhaus expliquait à Motorsport.com qu'il trouvait que la BoP mise en place pour les 24 Heures du Mans n'était pas véritable équitable et penchait en faveur de Toyota : "Le fait qu'ils aient eu des problèmes et qu'ils terminent quand même loin devant n'est pas correct. La balance entre Alpine et nous était incroyablement bonne, mais Toyota était sur une autre planète. On nous avait dit que l'on roulerait dans une catégorie avec une BoP, que tout le monde aurait une chance équitable, mais ce que nous avons vu en course ne ressemblait pas à une catégorie régie par une BoP."

Lire aussi :
partages
commentaires
Anthony Davidson annonce sa retraite
Article précédent

Anthony Davidson annonce sa retraite

Article suivant

La Toyota #7 a fait un "pas important" vers le titre en s'imposant

La Toyota #7 a fait un "pas important" vers le titre en s'imposant
Charger les commentaires