L'Hypercar Glickenhaus "à 100% prête" pour ses débuts à Portimão

À en croire le pilote britannique Richard Westbrook, la nouvelle Hypercar de Glickenhaus est "à 100% prête pour Portimão".

Selon Richard Westbrook, le package Glickenhaus-Pipo 007 LMH est bel et bien prêt à faire son entrée en compétition ce week-end, à l'occasion des 8 Heures de Portimão, deuxième manche de la saison 2021 du WEC.

"Nous avons vraiment confiance en la voiture, en la manière dont elle performe en piste et en sa fiabilité", assure le pilote qui partagera avec Romain Dumas et Ryan Briscoe le volant de la seule Hypercar engagée par le constructeur au Portugal. "Je suis convaincu que nous sommes prêts pour Portimão, alors que je ne pense pas que nous l'aurions été si nous étions allés à Spa. Ce projet est parti d'une feuille blanche donc il y avait beaucoup à apprendre et beaucoup de petites choses à régler."

Lire aussi :

Les propos de Westbrook viennent conforter la confiance déjà affichée par Jim Glickenhaus, fondateur de l'équipe, au sujet de la 007 qui a été développée en Italie par Podium Advanced Technologies.

"Lors de tous les essais que nous avons faits, y compris la simulation de 30 heures le mois dernier en Aragón, nous n'avons jamais rencontré de problème de fiabilité majeur", précise Westbrook auprès de Motorsport.com. "Concernant les pièces majeures – le moteur, la boîte de vitesses et les suspensions – tout est à 100% depuis le début."

"Lors de la simulation de 30 heures, nous avons roulé avec des pièces qui avaient dépassé le kilométrage prévu et nous n'avons pas eu de problème pour autant avec l'ensemble moteur-boîte. Nous avons eu quelques bugs électriques avec des pièces qui avaient dépassé leur durée de vie, mais ça s'est produit bien après les 30 heures."

Westbrook est donc convaincu que la nouvelle Hypercar verra le drapeau à damier au terme des huit heures de course, dimanche dans l'Algarve.

"Ne pas finir ne me préoccupe pas du tout, même si l'on peut toujours faire face à un imprévu en course", admet-il. "D'après ce que j'ai vu lors des essais, rouler huit heures ne sera pas un problème."

Reste l'incertitude de la performance, et le niveau qu'affichera la 007 LMH par rapport à la Toyota GR010 Hybrid et à l'Alpine A480 LMP1.

"Tout le monde n'arrête pas de me demander quel sera notre classement, et la réponse est que je l'ignore, car nous n'avons fait que des essais seuls, ou avec quelques LMP2 qui nous ont rejoints en Aragón", insiste Westbrook. "Tout ce que je peux dire, c'est que la voiture est géniale à piloter, elle est vraiment équilibrée et ne fait rien de fou. Nous serons davantage en mesure de répondre à cette question après cinq tours d'essais libres vendredi."

En revanche, le Britannique s'attend une nouvelle fois à voir la catégorie rester à portée de fusil des LMP1 quant au rythme sur un tour ce week-end.

"Les gens doivent prendre conscience que Portimão est plus un circuit de LMP2, tandis que lorsque nous irons à Monza puis aux 24 Heures du Mans, je suis certain que nous aurons plus de marge", explique-t-il.

partages
commentaires
En Endurance, General Motors affine encore ses plans pour 2023

Article précédent

En Endurance, General Motors affine encore ses plans pour 2023

Article suivant

Les 24 Heures du Mans visent 50 000 spectateurs

Les 24 Heures du Mans visent 50 000 spectateurs
Charger les commentaires