Glickenhaus ne garantit pas sa présence aux 6H de Spa

Glickenhaus pourrait manquer de temps et ne pas être en mesure d'aligner ses deux Hypercars aux 6 Heures de Spa-Francorchamps, manche d'ouverture de la saison 2021 du WEC.

Glickenhaus ne garantit pas sa présence aux 6H de Spa

Glickenhaus doit faire cette saison ses débuts en WEC dans la nouvelle catégorie Hypercar, et travaille activement à la préparation de ses deux 007 LMH pour cette première campagne mondiale. Toutefois, rien ne garantit la présence des deux bolides américains à Spa-Francorchamps au mois de mai. Si l'objectif demeure d'y être présent, le constructeur ne précipitera pas inutilement les choses et fait également face à des soucis de planning provoqués par la crise sanitaire.

Le calendrier 2021 du WEC a été modifié à de multiples reprises, et que ce soit pour le rendez-vous de Sebring (annulé depuis) ou celui de Portimão (reporté à juin), Glickenhaus a toujours annoncé son absence sur la première manche. Depuis que les 24 Heures du Mans ont été décalées au mois d'août et le début de saison repoussé au mois de mai, avec pour débuter les 6 Heures de Spa-Francorchamps, la donne a quelque peu changé. Néanmoins, après avoir fait part dans un premier temps de son optimisme, l'équipe se montre aujourd'hui plus prudente, alors qu'elle procédera le mois prochain à l'homologation de son Hypercar après une simulation de 30 heures prévue sur le circuit d'Aragón.

Lire aussi :

"Nous construisons une voiture qui va être éligible pour courir pendant cinq ans", rappelle à Motorsport.com Jim Glickenhaus, fondateur de la marque. "Se précipiter avant que nous ne soyons prêts serait complètement stupide. Je pense que nous allons aller à Spa, mais il est très difficile de tout faire [auparavant]. Nous venons de passer le crash test. Nous essayons maintenant de planifier le test aéro, mais on ne nous donne pas de date car ils ont des problèmes de personnel, de COVID, etc. Donc ils repoussent. Et finalement nous arrivons vers une date limite qui rendrait impossible pour nous le fait de courir à Spa. Nous débuterions alors à Portimão. J'aimerais courir à Spa, mais je ne sais tout simplement pas. C'est une période étrange."

À ce jour, la 007 LMH a participé à trois séances d'essais : un déverminage à Vallelunga le mois dernier, puis deux jours de roulage à Monza, et enfin une troisième séance de nouveau à Vallelunga, qui s'est achevée prématurément par un accident. Ce contretemps n'a toutefois pas atteint l'optimisme de l'équipe. "La voiture est très forte", assure Jim Glickenhaus. "Elle roule très bien. Il y a une grosse courbe d'apprentissage pour les pilotes, car ce n'est pas comme une LMP1. C'est plus ou moins comme une voiture de Super GT ou une GT1 [des années 90], quelque chose comme ça."

Propos recueillis par Heiko Stritzke 

partages
commentaires
Porsche "travaille sans relâche" sur son projet LMDh
Article précédent

Porsche "travaille sans relâche" sur son projet LMDh

Article suivant

Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans

Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans
Charger les commentaires