"Les progrès de Glickenhaus sont impressionnants" à Monza

Glickenhaus a bon espoir de pouvoir faire bonne impression face à Toyota lors des 6 Heures de Monza, après des qualifications qui n'ont apparemment pas permis d'exprimer tout le potentiel des Hypercars américaines.

"Les progrès de Glickenhaus sont impressionnants" à Monza

Quatrième sur la grille au volant de la mieux classée des deux 007 LMH, Pipo Derani affiche une réelle confiance quant au fait que l'écart aurait dû être plus réduit avec la concurrence. Le pilote brésilien estime que le drapeau rouge survenu pendant la séance de qualifications a nui aux ambitions de Glickenhaus et considère qu'il était possible d'être à trois dixièmes de la pole position signée par Toyota.

Lorsque la séance a été interrompue par la sortie de piste de Stoffel Vandoorne au deuxième Lesmo, il était en piste avec un deuxième train de pneus neufs. Chez Toyota, aucune des deux GR010 n'a repris la piste en fin de séance, le constructeur japonais préservant son allocation pneumatique pour la course.

"Malheureusement, il y a eu le drapeau rouge et nous n'avons pas pu retirer les pneus de la voiture", explique Derani à Motorsport.com. "Nous sommes restés dans la pitlane pendant trois ou quatre minutes avec des pneus qui refroidissaient, donc le tour [rapide] était assez compliqué. Mon premier secteur était vraiment mauvais car je n'avais pas de chaleur dans les pneus."

Derani est tout de même parvenu à améliorer sa marque, se rapprochant à un peu plus de sept dixièmes du temps de référence, mais juge donc qu'il était possible de faire mieux pour cette auto qu'il partage ce week-end avec Olivier Pla et Gustavo Menezes. La 007 LMH a également dû composer avec un contrôle de traction qui a posé quelques problèmes depuis le début du week-end, des deux côtés du garage, mais que l'équipe américaine espère pouvoir surmonter pour faire face aux Toyota et à l'Alpine cet après-midi.

"L'usure pneumatique sera un problème si nous n'avons pas de contrôle de traction", prévient Derani. "Si nous l'avons, alors je pense que nous pourrons tenir les Toyota en respect pendant la course. Mais elles auront l'avantage car il y a beaucoup de virages ici, à Monza, où elles ressortent avec les quatre roues motrices [système autorisé à partir de 120 km/h]."

Cette manche italienne sera clairement l'occasion d'observer la marge de progression de Glickenhaus depuis sa toute première apparition en compétition à Portimão le mois dernier. "À Portimão, nous ne pouvions pas faire fonctionner les pneus dans la bonne fenêtre, ou bien nous avions des cloques", explique Richard Westbrook, qui fait équipe sur l'autre 007 LMH avec Romain Dumas et Franck Mailleux. "Nous avons désormais réglé ça, mais nous ne sommes qu'au commencement avec cette voiture, qui n'a pas été achevée avant février."

Alors que Westbrook évoque des "pas de géant" réalisés par Glickenhaus en un mois, la concurrence observe également cette situation avec attention. "Les progrès de Glickenhaus sont impressionnants", fait remarquer Pascal Vasselon, directeur technique de Toyota. "Ils sont à sept dixièmes dans des circonstances qui ne les ont pas aidés. Ils ne sont pas loin [de nous], nous avons vu plusieurs fois pendant les essais libres qu'ils tournaient dans des chronos proches des nôtres."

Le départ des 6 Heures de Monza sera donné ce dimanche à midi.

Propos recueillis par Gary Watkins

Lire aussi :

Italy La grille de départ des 6 Heures de Monza

P. # Pilotes Voiture Classe Temps
1 7 United Kingdom Mike Conway
Japan Kamui Kobayashi
Argentina José María López
Toyota GR010 - Hybrid HYPERCAR 1'35.899
2 8 Switzerland Sébastien Buemi
Japan Kazuki Nakajima
New Zealand Brendon Hartley
Toyota GR010 - Hybrid HYPERCAR 1'35.961
3 36 Brazil André Negrao
France Nicolas Lapierre
France Matthieu Vaxiviere
Alpine A480 HYPERCAR 1'36.121
4 708 Brazil Pipo Derani
United States Gustavo Menezes
France Olivier Pla
Glickenhaus 007 LMH HYPERCAR 1'36.686
5 709 France Romain Dumas
France Franck Mailleux
United Kingdom Richard Westbrook
Glickenhaus 007 LMH HYPERCAR 1'38.323
6 31 Netherlands Robin Frijns
Austria Ferdinand Habsburg
France Charles Milesi
Oreca 07 LMP2 1'38.527
7 22 United Kingdom Philip Hanson
Switzerland Fabio Scherer
Portugal Filipe Albuquerque
Oreca 07 LMP2 1'38.557
8 21 Sweden Henrik Hedman
Colombia Juan Pablo Montoya
United Kingdom Ben Hanley
Oreca 07 LMP2 1'38.663
9 29 Netherlands Frits van Eerd
France Paul Loup Chatin
Netherlands Nyck de Vries
Oreca 07 LMP2 1'38.726
10 82 Ireland Ryan Cullen
United Kingdom Oliver Jarvis
Brazil Felipe Nasr
Oreca 07 LMP2 1'38.829
11 38 Mexico Roberto Gonzalez
Portugal António Félix da Costa
United Kingdom Anthony Davidson
Oreca 07 LMP2 1'38.890
12 70 Switzerland Esteban Garcia
France Loïc Duval
France Norman Nato
Oreca 07 LMP2 1'39.472
13 34 Poland Jakub Smiechowski
Netherlands Renger van der Zande
United Kingdom Alex Brundle
Oreca 07 LMP2 1'39.491
14 1 Colombia Tatiana Calderón
Germany Sophia Floersch
Oreca 07 LMP2 1'39.905
15 20 Denmark Jan Magnussen
Denmark Anders Fjordbach
Denmark Dennis Andersen
Oreca 07 LMP2 1'40.026
16 44 Slovakia Miro Konopka
United Kingdom Oliver Webb
Slovakia Matej Konopka
Ligier JSP 217 LMP2 1'40.413
17 92 France Kévin Estre
Switzerland Neel Jani
Porsche 911 RSR - 19 LMGTE PRO 1'45.412
18 51 Italy Alessandro Pier Guidi
United Kingdom James Calado
Ferrari 488 GTE EVO LMGTE PRO 1'45.477
19 91 Italy Gianmaria Bruni
Austria Richard Lietz
Porsche 911 RSR - 19 LMGTE PRO 1'45.844
20 52 Brazil Daniel Serra
Spain Miguel Molina
Ferrari 488 GTE EVO LMGTE PRO 1'46.214
21 33 United States Ben Keating
Dylan Pereira
Brazil Felipe Fraga
Aston Martin Vantage AMR LMGTE AM 1'47.272
22 83 France François Perrodo
Denmark Nicklas Nielsen
Italy Alessio Rovera
Ferrari 488 GTE EVO LMGTE AM 1'47.541
23 47 Italy Roberto Lacorte
Italy Giorgio Sernagiotto
Italy Antonio Fuoco
Ferrari 488 GTE EVO LMGTE AM 1'47.950
24 56 Norway Egidio Perfetti
Italy Matteo Cairoli
Italy Riccardo Pera
Porsche 911 RSR - 19 LMGTE AM 1'48.057
25 61 Switzerland Chris Ulrich
France Simon Mann
Finland Toni Vilander
Ferrari 488 GTE EVO LMGTE AM 1'48.227
26 54 Switzerland Thomas Flohr
Italy Francesco Castellacci
Italy Giancarlo Fisichella
Ferrari 488 GTE EVO LMGTE AM 1'48.403
27 85 Switzerland Rahel Frey
Denmark Michelle Gatting
Belgium Sarah Bovy
Ferrari 488 GTE EVO LMGTE AM 1'48.437
28 98 Canada Paul Dalla Lana
Brazil Augusto Farfus
Brazil Marcos Gomes
Aston Martin Vantage AMR LMGTE AM 1'48.457
29 388 Germany Pierre Ehret
Germany Christian Hook
Netherlands Jeroen Bleekemolen
Ferrari 488 GTE EVO LMGTE AM 1'48.700
30 77 Germany Christian Ried
Australia Jaxon Evans
Australia Matt Campbell
Porsche 911 RSR - 19 LMGTE AM 1'48.766
31 777 Japan Satoshi Hoshino
Japan Tomonobu Fujii
United Kingdom Andrew Watson
Aston Martin Vantage AMR LMGTE AM 1'49.128
32 88 Indonesia Andrew Haryanto
Germany Marco Seefried
Belgium Alessio Picariello
Porsche 911 RSR - 19 LMGTE AM 1'49.211
33 86 United Kingdom Michael Wainwright
United Kingdom Ben Barker
United Kingdom Tom Gamble
Porsche 911 RSR - 19 LMGTE AM 1'49.244
34 46 Norway Dennis Olsen
Norway Anders Buchardt
United States Maxwell Root
Porsche 911 RSR - 19 LMGTE AM 1'51.051
35 28 Indonesia Sean Gelael
Belgium Stoffel Vandoorne
United Kingdom Tom Blomqvist
Oreca 07 LMP2
36 60 Italy Claudio Schiavoni
Italy Andrea Piccini
Italy Matteo Cressoni
Ferrari 488 GTE EVO LMGTE AM

partages
commentaires
L'impeccable López place Toyota en pole à Monza
Article précédent

L'impeccable López place Toyota en pole à Monza

Article suivant

Toyota résiste à Alpine dans la souffrance à Monza

Toyota résiste à Alpine dans la souffrance à Monza
Charger les commentaires