WEC
12 déc.
-
14 déc.
Événement terminé
22 févr.
-
23 févr.
Prochain événement dans
28 jours
18 mars
-
20 mars
Prochain événement dans
53 jours
C
Spa-Francorchamps
23 avr.
-
25 avr.
Prochain événement dans
89 jours

Goodyear devient manufacturier unique du LMP2

partages
commentaires
Goodyear devient manufacturier unique du LMP2
Par :
13 déc. 2019 à 11:45

Goodyear deviendra la saison prochaine le manufacturier unique de la catégorie LMP2 en FIA WEC.

De retour en Endurance cette saison, en équipant plusieurs concurrents du LMP2, Goodyear détiendra la totalité du marché de la catégorie pour 2020-2021. Cet accord mettra fin à la présence de Michelin à cet échelon de l'endurance, tandis que le manufacturier français a récemment décroché la fourniture unique de la future catégorie Le Mans Hypercar. Le contrat entre Goodyear et le Championnat du monde d'Endurance en LMP2 porte sur plusieurs années et concerne également le championnat European Le Mans Series à partir de la saison 2021.

Lire aussi :

"Goodyear possède une longue et illustre histoire en sport automobile", rappelle Mike Rytokoski, vice-président de l'entreprise américaine. "En plus de notre record, toujours invaincu en Formule 1, de 368 Grands Prix remportés, nous comptons 14 victoires aux 24 Heures du Mans. Ce partenariat nous permet de montrer notre technologie, notre solidité et nos performances dans la plus célèbre course d’Endurance du monde. Nous sommes très fiers d’avoir été choisis pour ce défi." 

Goodyear a remplacé la marque Dunlop en WEC et a développé une nouvelle gamme de pneumatiques dans les mêmes centres techniques, situés au Luxembourg et en Allemagne, avec une participation supplémentaire de ses ressources américaines. Sa première victoire est intervenue le mois dernier lors des 4 Heures de Shanghai, où l'équipe Jota a décroché le succès en LMP2 avec Anthony Davidson, António Félix da Costa et Roberto Gonzalez.

"L'héritage de Goodyear au Mans compte quelques-unes des victoires les plus légendaires remportées entre les années 1960 et 1990", souligne Pierre Fillon, président de l'Automobile Club de l'Ouest. "Nous sommes très heureux qu’une marque aussi connue dans le monde entier, avec un tel palmarès victorieux, ait choisi les 24 Heures du Mans, le WEC et l’ELMS pour tester sa technologie dans l’environnement sportif le plus exigeant. Son engagement pour l’avenir de l’Endurance est inspirant et fait écho à l’éthique de l’ACO et de tous nos championnats d’Endurance."

Article suivant
EL3 - Au tour de Toyota à Bahreïn, indécision pour les qualifs

Article précédent

EL3 - Au tour de Toyota à Bahreïn, indécision pour les qualifs

Article suivant

Peugeot n'exclut pas une présence au Mans dès 2022

Peugeot n'exclut pas une présence au Mans dès 2022
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries ELMS , WEC
Auteur Basile Davoine