Hartley signe la pole pour Toyota à Bahreïn

Brendon Hartley a signé la pole position des 6 Heures de Bahreïn, où Toyota s'élancera samedi depuis la première ligne avec ses deux Hypercars.

Dominateurs lors des trois séances d'essais libres, les pilotes Toyota sont entrés dans cette séance de qualifications avec un évident statut de favori, tout en se méfiant toujours d'Alpine et de son ex-LMP1 acceptée dans la catégorie Hypercar. Les débats ont bel et bien tourné au duel entre les deux GR010 Hybrid, respectivement confiées à Kamui Kobayashi (#7) et Brendon Hartley (#8). 

C'est le Néo-Zélandais qui a frappé le premier avec un chrono en 1'47"049, soit quatre dixièmes de mieux que le Japonais, et quasiment une seconde devant André Negrão, tenu à distance sur l'Alpine. Sur un deuxième tour lancé consécutif, le Brésilien a fait mieux en se rapprochant à une demi-seconde de la Toyota de tête, mais ce chrono a ensuite été effacé pour non-respect des limites de piste. La marque nippone n'a pas jugé utile de lancer ses hommes à l'assaut d'une deuxième tentative, l'équipage #8 héritant ainsi de la pole devant celui qui occupe actuellement la tête du championnat.  

Jota et Porsche sans trembler

Dans les rangs du LMP2, le gros week-end de Jota en matière de performance pure se confirme avec le meilleur temps réalisé par Tom Blomqvist à bord de l'Oreca #28 en 1'49"885. Il devance celle du RealTeam Racing confiée pour cette séance à Loïc Duval, et la seconde Jota. Les LMP2 sont restées à leur place en affichant finalement près de trois secondes de débours sur la catégorie Hypercar. 

En cette fin de saison, la catégorie GTE Pro se résume à l'affrontement entre les deux Porsche officielles et les deux Ferrari AF Corse. Le clan italien a largement déploré le changement de BoP introduit avant ce week-end, et les qualifications ont confirmé le scénario qu'il redoutait. Au volant de la 911 RSR-19 #92, Kévin Estre a signé le chrono le plus rapide et emmené un doublé du constructeur allemand avec 34 petits millièmes d'avance sur la voiture sœur. La première Ferrari accuse un peu plus d'une seconde de retard. En GTE Am, c'est la Ferrari #60 d'Iron Lynx qui partira en pole position grâce à la performance de Rino Mastronardi. 

Bahrain 6 Heures de Bahreïn - Qualifications LMP

Bahrain 6 Heures de Bahreïn - Qualifications LMGTE

partages
commentaires
Toyota accélère avant les qualifications
Article précédent

Toyota accélère avant les qualifications

Article suivant

AF Corse va repasser par le LMP2 avant l'Hypercar

AF Corse va repasser par le LMP2 avant l'Hypercar
Charger les commentaires