Jota ouvert à un avenir en LMP1 privé

partages
commentaires
Jota ouvert à un avenir en LMP1 privé
Par :
12 juil. 2017 à 09:37

Jota Sport n'exclut pas un passage dans la catégorie LMP1 privé des 24 Heures du Mans à l'avenir, après avoir signé un résultat historique en plaçant ses deux LMP2 sur le podium du général de l'épreuve cette année.

L'équipe britannique Jota gère techniquement les deux ORECA 07 engagées par le Jackie Chan DC Racing en FIA WEC cette année, toutes les deux ayant terminé sur le podium du classement général dans la Sarthe.

À bord de la voiture #38, Oliver Jarvis, Ho-Pin Tung et Thomas Laurent ont mené la course après une série de problèmes qui ont affecté le peloton du LMP1, avant de terminer deuxièmes, soit le meilleur classement d'une LMP2 dans l'Histoire. La voiture sœur #37 d'Alex Brundle, David Cheng et Tristan Gommendy a terminé troisième du général – et deuxième de sa catégorie – après la disqualification de la Rebellion #13 pour une carrosserie non réglementaire.

Tandis que les spéculations entourent l'avenir de la catégorie LMP1 hybride, dominée par les constructeurs, le nombre d'engagés privés devrait augmenter significativement en 2018. Des engagements de Ginetta, BR Engineering/Dallara et Perrinn ont tous été annoncés pour rejoindre l'unique concurrent du LMP1 privé présent dans la discipline, le ByKolles Racing.

À la tête de Jota, Sam Hignett a indiqué à Motorsport.com qu'il observait de près la croissance annoncée de la catégorie, mais a exprimé son septicisme quant à la concrétisation de certaines arrivées promises.

"Nous sommes très intéressés par le P1 dans sa formule privée, mais il faut d'abord que ça existe", a-t-il souligné. "Il y a beaucoup de discussions jusqu'à présent. Il y a BR et Dallara, mais nous n'avons rien vu de plus que la photo d'une poignée de main jusqu'à maintenant. Respect pour Ginetta et Lawrence [Tomlinson, le propriétaire], car ils le font et c'est une réalité, ça se produit. Comme il l'a fait avec le LMP3, ça pourrait être un catalyseur. Mais nous sommes intéressés et nous observons cela afin de voir ce qui se passe."

La dernière apparition de Jota dans la catégorie reine des 24 Heures du Mans remonte à 2008, quand l'équipe s'occupait de la Lola-Judd LMP1 du Charouz Racing. Sa présence est continue en LMP2 depuis 2012, avec une pemière victoire de catégorie lors de l'édition 2014, qui a devancé celle de cette année.

Article suivant
Aston Martin bénéficiaire de la première BoP automatique

Article précédent

Aston Martin bénéficiaire de la première BoP automatique

Article suivant

Catégorisation des pilotes : deux pilotes vont aider la FIA

Catégorisation des pilotes : deux pilotes vont aider la FIA
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WEC
Équipes Jota Sport
Auteur Robert Ladbrook
Soyez le premier à recevoir toute l'actu